Focus a annoncé cette semaine l’arrivée dans le courant de l’été d’une édition dite Légendaire de Blood Bowl 2. Nouvelle édition du jeu qui en résumé proposera plusieurs équipes supplémentaires et d’intéressantes fonctionnalités pour étoffer ou varier le gameplay.

Cette édition Légendaire sera donc disponible soit en tant que jeu complet, reprenant le contenu du jeu de base avec les équipes sorties en complément, autrement dit un bon point de départ pour les nouveaux joueurs, soit elle sera disponible en tant qu’extension à prix réduit, pour ceux possédant déjà le jeu.

Concernant les équipes, à noter deux choses différentes. D’une part deux nouvelles équipes devraient très prochainement entrer dans l’arène, à savoir les Nains du Chaos et Khemri, dont vous pouvez voir ci-dessous différentes captures d’écrans. D’autre part l’édition Légendaire en ajoutera huit de plus : les Amazones, les Gobelins, les Vampires, les Ogres, les Halflings, les Elfes pro, l’Underworld et le Cirque de Kislev. Cela amènera ainsi Blood Bowl 2 à un total de 24 équipes différentes, incontestablement une belle palette pour diversifier les parties.

Pour plus d’informations sur le jeu, voyez le site officiel ainsi que cette fiche sur Steam. Vous trouverez aussi par exemple dans cette annonce dans le forum officiel une description plus détaillée, en anglais toutefois, du contenu de Blood Bowl 2: Legendary Edition.

Communiqué

Blood Bowl 2: Legendary Edition – le plein de contenu inédit et de nouveautés au programme !

Blood Bowl 2, la suite de l’adaptation en jeu vidéo du célèbre jeu de plateau de Games Workshop, qui mêle football américain et le monde de Warhammer, a déjà séduit près d’un demi-million de joueurs depuis sa sortie il y a un peu plus d’un an sur PC et consoles.

La communauté de joueurs de Blood Bowl 2 peut se réjouir d’apprendre que Focus et Cyanide sortiront dans l’année Blood Bowl 2: Legendary Edition. C’est la version rêvée par tous les fans, elle proposera l’intégralité des races officielles de Blood Bowl, parmi lesquelles les Gobelins, ainsi qu’une toute nouvelle race, le Cirque de Kislev et leurs terribles Ours Apprivoisés ! Ces races débarquent accompagnées de leurs Star Players, mais aussi d’un nouveau stade Khemri construit aux pieds de leurs imposantes pyramides.

Blood Bowl 2: Legendary Edition c’est également le plein de nouveau contenu : nouvelles races, nouveaux modes de jeu, mais aussi de nouveaux outils et options pour enrichir une expérience multijoueur déjà très poussée. Blood Bowl 2: Legendary Edition sera disponible en version complète (Blood Bowl 2 + contenu Legendary) pour les nouveaux joueurs, mais aussi sous forme d’extension accessible à un prix très attractif pour les joueurs possédant déjà Blood Bowl 2.

Au programme également, un véritable mode Carrière Solo, et un mode Défi qui mettra votre cerveau en ébullition en vous demandant de résoudre des situations de matchs aussi ardues que délirantes. Et pour la première fois dans l’histoire du Blood Bowl, mettez du piment à vos matchs en constituant des équipes composées de joueurs de races différentes, ou comprenant uniquement des Star Players ! Enfin, Cyanide développe activement de nombreuses nouveautés pour le multijoueur, en prenant compte des requêtes formulées par une communauté passionnée. Ces outils et options enrichiront les possibilités offertes aux joueurs pour communiquer, créer, organiser et personnaliser leurs ligues et compétitions en ligne.

Blood Bowl 2: Legendary Edition sera disponible en version complète (Blood Bowl 2 + contenu Legendary) pour les nouveaux joueurs, mais aussi sous forme d’extension accessible à un prix très attractif pour les joueurs possédant déjà Blood Bowl 2. Disponible courant 2017 sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

5 Commentaires

  1. Rappelons quand même que Cyanide a réussi avec Blood Bowl 2 le tour de force de proposer moins de fonctionnalités de jeu (!!!) et beaucoup moins d’équipes que BB1… pour le double du prix (prix de sortie) et des nouvelles races en DLC payant.
    Quand on voit que l’on trouve maintenant BB1 Chaos Edition et ses 23 races à 5 € sur les bonnes adresses du net, on se demande bien quels pigeons sont visés par cette « Legendary edition » de BB2. Des équipes multi-races (d’ailleurs un peu une hérésie pour un puriste), c’est un peu léger pour se faire dépouiller de sa bourse,même par un homme-rat particulièrement retord 😉

    • @Francis

      Lors de la sortie de BB1, il a fallut acheter l’édition Elfes-noirs car à l’époque les DLC n’existaient pas. Puis acheter l’édition légendaire et enfin l’édition Chaos. Là pour environ 40€ et 20 si vous possédez déjà BB2 vous pourrez acquérir l’édition légende.
      Libre à vous de rester sur BB1 et sa communauté qui fond comme peau de chagrin.
      L’hérésie dont vous parlez est juste une option supplémentaire pour les administrateurs de ligue, tout comme la ronde suisse et le mode résurrection. Libre à vous de vouloir jouer dans ce mode ou pas. Mais le mode résurrection est similiraire à ce qu’on peut trouver en tournoi vis-à-vis (Blood Bowl jeu de plateau) lors dès compétitions internationales dont les puristes comme moi raffole.
      Les outils d’administration de ligue qui seront présent dans BB2EL seront de bien meilleure qualité que dans BB1.
      Et si pour vous 40€ reste toujours trop chère, demandez dans la communauté Bloodbowlistique à laquelle vous appartenait si ils n’ont pas des coupons de réduction ou des clefs steam gratuite pour BB2. En tout cas dans la ligue que j’admisnistre nous avons tout un tas de ces réductions.
      Un bon de réduction + une promo steam vous fera avoir un jeu hautement plus fini pour à peine plus chère que le 1er opus.

    • Et puis il y avait aussi une offre spéciale chez l’éditeur, qui permettait de recevoir un ou plusieurs DLC gratis selon le moment où on avait acheté le jeu. Et régulièrement des promos pour s’offrir le jeu de base à moindre prix.

      Après la différence elle tient surtout au moteur de jeu. BB 1 date de 2009 à peu près, BB 2 date de 2015. Les graphismes ont nettement évolué, pour un jeu vidéo c’est important. D’autant plus quand on joue en solo, que ce soit pour s’entrainer ou pour ceux qui ne veulent pas systématiquement jouer en multi, faute de temps, d’adversaires à son niveau, de copains qui sont absents, etc.). Mais aussi car le gros défaut des jeux en 3D, c’est que souvent les graphismes vieillissent assez mal. Comme pour toutes les suites, ça s’adresse soit aux gens qui veulent un programme plus abouti, évolué techniquement (même si une partie des évolutions sont ajoutés après, via des patchs), et aux nouveaux joueurs, à tous ceux qui n’avaient pas opté pour le premier. Y compris, ça ne doit pas être négligeable, pour les nombreux joueurs sur consoles.

      On peut aussi ajouter que l’avantage qu’il y ait une suite est le prix de la précédente version a diminué (particulièrement sur certains sites bradant le jeux). Vu que le gameplay de cette version reste en effet tout à fait correct, c’est un autre moyen pour que par exemple les débutants découvrent le jeu à moindre coût (en attendant les promos pour la suite …).

      Sinon quand vous regardez la différence de prix par rapport à la version jeu de plateau, le contenu de BB 2 offre un très bon rapport qualité / prix (d’autant plus si on profite des promos, comme toujours).

      C’est juste que ça n’est jamais plaisant de devoir repayer un jeu au prix fort. Puis d’attendre les patchs et les extensions. Toutefois regardez, il y a une telle offre dans le domaine du jeu, sur PC ou non, qu’on peut facilement trouver d’autres titres, certes au gameplay différent mais pas moins amusant pour autant, en attendant que les prix baissent.

      • Désolé, mais je n’en démordrais pas… et je ne partage pas l’avis que « Les graphismes […], pour un jeu vidéo c’est important » : CIV IV est beaucoup moins beau que CIV V ou VI, mais INFINIMENT supérieur en terme d’expérience de jeu. La « cosmétique » (le « eye candy », comme disent les anglo-saxons), cela n’est pas désagréable pour apporter un plus en terme d’immersion (je pense en particulier aux XCOM vs UFO d’il y a 20 ans) , mais cela ne peut faire oublier qu’il n’y a que 3 qualités fondamentales pour un jeu de stratégie : en 1) le gameplay; en 2) le gameplay et en 3)… le gameplay. On rajoute quand même l’IA pour le jeu en solitaire.

        Concernant BB, et à moins qu’il y ait eu des grosses avancées post-release ; en terme de gestion des skills, de compréhension immédiate des résultats/conséquences des dés, des statistiques d’équipe, BB2 était une grande déception à sa sortie. Et donc (mais peut-être ai-je raté une évolution majeure, si c’est cela, dites-le moi de façon argumentée), pour moi (et à lire les topic Steam sur le sujet, je ne suis pas le seul à penser cela), la situation n’est pas que le gameplay de BB1 « resterait tout à fait correct », mais bien qu’il est (était ?) de fait ( et hélas !) meilleur que celui de BB2 (et je ne parle pas de l’incomparable différence de « value for money » à la date d’aujourd’hui)
        Et encore désolé, mais ce n’est pas la présence, certes agréable pour l’oeil au moins masculin, de pompom-elfettes ou d’équipe d’amazones en cuirasse légère à l’affriolant rendu 3D qui, à mon sens, peuvent compenser cela.

        De façon moins polémique et plus générale, cela pose la question de la progression (ou non !) de la qualité d’une « série ». Autant il est très agréable de voir qu’un concept connait des suites allant vers toujours plus de d’améliorations (du gameplay, du look, de l’UI, de l’IA, de la richesse et de la variétés des éléments : race, bâtiments, cartes, armes, sorts, etc, etc…), autant il faut reconnaitre qu’il y a souvent des grosses déceptions.
        Ces déceptions venant à mon sens :
        – soit d’une surexploitation marketing (« Blake et Mortimer, sortez de ce corps ! ») amenant à vendre la même chose, « pas mieux », voire « moins bien », pour plus cher (avec il est vrai souvent un habillage graphique séduisant) : typiquement pour moi BB2 vs BB1, Galciv III vs GalCIV II, MMO3 vs MMO2, et la liste est malheureusement longue,
        – soit, le concept étant réputé épuisé (à mon avis à tort, ou alors il faut m’embaucher comme game designer ^^), en introduisant une rupture fondamentale qui « casse » l’équilibre du jeu ou le gameplay : l’unité unique par case ruinant CIV V et VI, le temps réel de « Back in action » Jagged Alliance, ou même (pour es plus anciens !) des séquences d’action au clavier (infaisables, pour tout arranger !) dans Ultima VIII provoquant la disparition de cette merveilleuse série.

        Heureusement qu’il reste des UFO-XCOM, HOMM ou AOW pour se bonifier avec le temps !

        • Francis, plusieurs choses. Tout d’abord il n’y a aucune polémique de ma part, juste le plaisir de discuter et de partager des avis, des idées. Fussent-elles contraires. A chacun ses goûts, pour ma part j’attends d’un jeu sur PC qu’il ait aussi de bons graphismes. C’est une bonne partie du plaisir qu’on y trouve (quand tout s’accorde, UI, modélisation des unités, etc.).

          Alors si évidemment le gameplay est toujours le plus important, dans un jeu vidéo, c’est à dire un jeu visuel, multimédia, interactif, les graphismes restent essentiels (et l’interface aussi, mais c’est encore un autre sujet). Malheureusement, il est bien plus facile de réaliser de beaux graphismes, que de trouver l’alchimie d’un gameplay, équilibré, y compris pour un grand nombre de joueurs ayant des attentes assez différentes (débutants, vétérans, temps de jeu, etc.).

          Ces dernières années le remake d’XCOM puis sa suite sont un superbe exemple d’alchimie réussie, offrant un jeu très tactique, mais aussi très ludique et très beau visuellement. Et pourtant il y avait des tas de petits « défauts » dans cette alchimie. Il suffit de voir les nombreuses idées intéressantes amenées par le mod Long War (même si LW 2 est pour l’instant encore un peu buggé et déséquilibré).

          Cela sans même parler d’avoir des IA capable de tenir tête à des joueurs expérimentés, tout en restant des adversaires amusants. Donc qui ne vont pas écraser mécaniquement le joueur, qu’il soit débutant ou vétéran, et qui vont tâcher d’offrir une difficulté progressive.

          Je n’ai pas eu le temps de jouer à BB 2 à sa sortie, puis j’ai choisi comme beaucoup d’attendre les patchs et les DLC / extensions avant de m’y remettre. Il est très probable, comme c’est de toutes façons le cas pour la plupart des jeux désormais, que le gameplay de BB 2 ait été affiné via des patchs. Jusqu’à quel point, je ne sais pas.

          Qu’il y ait des amazones dans le jeu n’a rien à voir avec un aspect affriolant compensant quoi que ce soit, c’est simplement une des équipes qu’on trouve dans le jeu de plateau. Donc elle est aussi transposée dans le jeu vidéo.

          Dire que le concept d’unité unique a ruiné Civ V et VI est exagéré. C’est un choix de gameplay, donc effectivement un changement assez radical par rapport aux précédents volets, choix qui avait pour but d’éliminer par exemple le cas des piles d’unités, puis de proposer une représentation des batailles et des armées différentes. D’une part, plus visuelle, comme toujours, mais aussi plus tactique. Invitant le joueur a bien prendre en considération la configuration du terrain (rivières, collines, mouvements, soutien de flanc, etc.). Ce qui dans un jeu à cette échelle, très abstraite, est plutôt bien réussi. Par réussi je veux dire que c’est ludique, amusant à jouer.

          Alors bien sûr, l’IA de Civ V et VI ne tient pas la route au niveau des batailles, c’est regrettable. Toutefois, ce qu’il faut savoir, et qui a été assez peu dit, dans quelques interviews, c’est que le but de ce système était d’arriver à une meilleure représentation des armées et des guerres. Il y a des interviews où Sid Meier évoque ce sujet, le résultat aurait dû être plus convaincant, plus proche de ce que l’on connait dans les wargames / warteaux (sans évidemment transformer le gameplay des combats de Civ en un gameplay de wargames ; en gros je crois qu’il devait y avoir plus d’unités sur la carte, un peu comme on a bien plus de pions dans un wargame).
          Je ne sais pour quelle raison, toujours est-il que pendant le développement de Civ V Sid Meier a dû abandonner l’idée. Faire plus simple, pour un résultat moyennement convaincant, parfois le rendu des batailles est intéressant, souvent non.
          D’ailleurs on voit bien que dans Civ VI cet aspect a été optimisé, reprenant autrement le principe d’empilement d’unités, pour constituer des corps d’armées (soit 2 ou 3 unités « empilées »). Cela ajoute une finesse supplémentaire, et sera probablement intéressant une fois que Civ VI aura bénéficié d’une ou deux extensions, au même titre que Civ V, et de bons scénarios. Par contre ça ne touchera vraiment que les parties en multijoueurs, car en solo l’IA de Civ VI ne va probablement pas beaucoup changer.

          Bref, je ne vais pas en faire un roman. Je suis tout à fait d’accord que pour certaines suites il y a des déceptions. On y perd sur ci ou ça, on y gagne sur d’autres aspects (dans le meilleur des cas). Le marketing cause aussi souvent plus de tort que de bien, particulièrement quand il est fait par des gens qui ne connaissent pas bien les jeux ainsi que le public concerné par ces jeux. Ou par des gens qui veulent reprendre un nom « vendeur », comme ce fut le cas désastreux pour les suites ratées de Jagged Alliance, un vrai gâchis quand on voit la superbe alchimie de JA 2, qu’il suffisait de moderniser (techniquement) et varier / étoffer un peu.

          En effet, il y a heureusement de belles suites. Age of Wonders 3 était un autre exemple de réussite. Dans un registre différent il y a le dernier Strategic Command qui lui aussi a trouvé, à quelques détails près, ce subtil équilibre.

Laisser un commentaire