Nous voici à peine entré en 2017 et bientôt au cinquième anniversaire de cette gazette que déjà les journées défilent à vitesse grand V. Au nom de toute l’équipe du site je vous souhaite nos meilleurs voeux pour 2017, une année qui s’annonce à nouveau comme très riche en contenu pour les wargamers passionnés et les joueurs curieux de découvrir l’histoire ludiquement. Que ce soit dans la convivialité autour d’une table ou plus virtuellement via un bon PC.

Esquissons pour l’occasion un tableau partiel de ce que 2017 devrait nous apporter. On attend particulièrement The Bloody First, c’est à dire la résurrection de Close Combat grâce à un nouveau moteur de jeu en 3D (a priori Unity). Autre sujet intéressant dont on devrait entendre parler cette année, le retour de Steel Panthers. Cette nouvelle version aura elle aussi un nouveau moteur graphique, peut-être Unity, ou peut-être Archon, celui utilisé dans le prochain Sanctus Reach.

Concernant ce dernier, qui va sortir dans quelques jours et dont nous vous avons déjà parlé ces dernières semaines, il devrait ravir les amateurs de Warhammer 40 000 en proposant une très belle modélisation offrant sur un écran un rendu presque similaire à celui d’une partie sur table avec figurines.

Si comme cela est probable Sanctus Reach a du succès, il devrait aussi ouvrir la porte, d’une part à des intéressantes extensions couvrant l’univers de Warhammer 40 000. Mais d’autre part bien sûr à une potentielle déclinaison dans l’univers de Warhammer Fantasy. Le contraire serait étonnant. D’autant plus sachant que Slitherine avait déjà essayé de décliner le désormais ancien moteur de Battle Academy aussi au thème de la Fantasy, avec Hell (voir cet article), il serait assez facile pour les équipe de l’éditeur de reprendre l’univers de Games Workshop. Et sinon, de toutes façons ce ne sont pas les univers médiévaux-fantastiques qui manquent …

D’ailleurs à ce sujet on vient d’apprendre que Sovereignty: Crown of Kings, un jeu de grande stratégie en Early Access depuis avril 2015, quasi des siècles à l’échelle d’Internet, va enfin sortir, début février prochain. Et puis si ce n’est l’Heroic-fantasy, après tout pourquoi pas creuser par exemple le thème de l’Antiquité. A nouveau le moteur de Sanctus Reach se prêterait très bien à une sorte de déclinaison, imaginons, du principe de Field of Glory (ressorti lui l’année dernière sur le moteur Unity, mais qui a suscité une controverse). Le précédent moteur de Battle Academy avait d’ailleurs très bien montré son intérêt dans des jeux comme Pike & Shot et Sengoku Jidai. Qui sait ce que Slitherine mijote ? Une chose est à peu près certaine, l’éditeur a beaucoup d’idées pour son nouveau moteur de jeu, mais il n’est pas encore prêt à tout dévoiler.

Qu’importe, en attendant que quelqu’un se décide à briser le suspens, il y aura la série Order of Battle qui devrait elle continuer à proposer des extensions explorant des contextes variés de 39-45 (certains connus, front de l’est probablement, d’autres moins, ce sera la surprise). Et qui sait, peut-être cette année, si cette série continue à avoir le succès qu’elle mérite, peut-être aurons-nous droit à l’annonce d’une déclinaison de Order of Battle à l’époque du Moyen-âge ? J’extrapole certes un peu mais je n’invente rien, il s’agit là d’un souhait que les développeurs avaient brièvement exprimé. Et ce ne serait pas du tout une mauvaise idée, tant ce wargame tactique facile d’accès s’y prêterait bien et tant cette période est elle malheureusement trop peu exploitée. Messieurs les développeurs, il n’y a pas que les panzers dans la vie, il y eut la chevalerie aussi !

Bref. Il y a encore beaucoup de jeux en chantier, tel a priori pour ce printemps le futur Wars of Succession d’Ageod. L’intrigant Carrier Deck, du studio à qui l’on doit le sympathique Vietnam ’65 et qui va aussi nous proposer normalement dans l’année la déclinaison Aghanistan ’11. Tigers on the Hunt qui pourrait très bien redémarrer prochainement pour devenir ce digne clone d’ASL qui manque à nos PC. La série Command Live qui devrait continuer de s’inspirer de l’actualité internationale pour en tirer des scénarios heureusement hypothétiques. J’en oublie certainement, et de plus il ne vous aura pas échappé que je n’ai mentionné ici que les titres de Slitherine, devenu de facto l’éditeur de wargames sur PC le plus prolifique ces dernières années.

Il y a évidemment bon nombre d’autres studios et éditeurs qui, y compris pour les wargames sur tables, plus ou moins mi-plateau mi simulation, c’est selon, développent aussi de très beaux jeux d’histoire et de stratégie.

Je m’abstiens d’en parler maintenant, sans quoi je devrais consacrer la soirée à les énumérer, car de toutes façons nous aurons bien l’occasion d’en aborder nombre d’entre eux, ensemble, au fil des brèves et tant que faire se peut d’articles plus détaillés que la Gazette du wargamer va tâcher de continuer à vous proposer, le plus régulièrement possible cette année encore.

Bonne et heureuse année à tous !

5 Commentaires

  1. Bonne année et merci à toute l’équipe de la Gazette du Wargamer pour ses articles, ses concours et tout le reste.
    Dans la liste des jeux à venir, TOAW IV n’a pas été cité : avez-vous quelques infos sur une possible sortie en 2017 ?

    • Non justement, à ma connaissance rien de vraiment concret pour TOAW IV, en théorie ça pourrait arriver cette année mais j’ai l’impression que ça prend du retard. Dans le doute je me suis abstenu de le mentionner, je suppose qu’on en saura plus ces prochains mois.

Laisser un commentaire