En bref. A l’occasion de l’ouverture de la bêta Focus diffuse une nouvelle vidéo présentant de courts mais jolis extraits de ce prochain et prometteur jeu simulant des batailles spatiales dans l’univers de Warhammer 40 000.

Pour plus d’informations sur Battlefleet Gothic : Armada, dont la sortie devrait avoir lieu à la fin du mois de mars, voyez le communiqué suivant et le site battlefleetgothic-armada.com. Ou cette fiche sur Steam. Au passage je vous ajoute aussi ce qui semble être la configuration requise pour profiter de ce STR dans des conditions a minima ou optimales.

 

Configuration requise

Minimum :

OS: Windows 7, Windows 8.1, Windows 10 (64-bit versions only)
Processor: AMD FX-4100 X4 (3,6 GHz)/Intel Core i5-2500 (3,3 GHz)
Memory: 4096 MB RAM
Graphics: 1 GB, DirectX 11, AMD Radeon HD 6850/NVIDIA GeForce GTX 560
DirectX: Version 11
Network: Broadband Internet connection
Storage: 10 GB available space
Sound Card: DirectX compatible

Recommandé :

OS: Windows 7, Windows 8.1, Windows 10 (64-bit versions only)
Processor: AMD FX-8350 X8 (4,0 GHz)/Intel Core i7-3770 (3,9 GHz)
Memory: 8192 MB RAM
Graphics: 2 GB, DirectX 11, AMD Radeon R9 270X/NVIDIA GeForce GTX 760
DirectX: Version 11
Network: Broadband Internet connection
Storage: 10 GB available space
Sound Card: DirectX compatible

Communiqué

11 Mars 2016

Battlefleet Gothic: Armada – Beta lancée et Overview Trailer !

Battlefleet Gothic : Armada, le nouveau STR spatial de l’univers de Warhammer 40,000 développé par Tindalos Interactive ouvre aujourd’hui sa Beta. Les joueurs ayant précommandé le jeu sur Steam et sur la boutique officielle peuvent ainsi jouer dès maintenant, essayer leurs premières compositions de flottes, et tester leurs compétences d’Amiral contre d’autres joueurs ou contre l’IA !

En plus de l’offre à -10% et de l’accès à la Beta pendant l’offre de précommande, les Early Adopteurs (les joueurs qui nous soutiendront dès les précommandes, ou qui rejoindront la communauté de joueurs les premiers mois qui suivront le lancement du jeu) recevront gratuitement, lorsqu’elle sera disponible, une flotte additionnelle, celle des Space Marines. Les joueurs peuvent donc dès aujourd’hui commencer à jouer, se familiariser avec les mécaniques de jeu dans les missions du prologue de la campagne, avant de d’affronter l’IA et les joueurs du monde entier en ligne, à la tête de flottes de l’Imperium et du Chaos. Les factions restantes (Orks et Eldars), ainsi que le mode campagne complet et les autres modes multijoueurs, seront accessibles lorsque le jeu sera disponible plus tard ce mois-ci. La flotte des Space marines sera elle disponible quelques semaines après le lancement.

Le Trailer Overview nous dévoile à quoi s’attendre dans le jeu complet : Découvrez-y le mode campagne, la personnalisation des vaisseaux, et le gameplay profondément tactique à travers de nombreuses séquences de jeu ! Développé sur l’Unreal Engine 4, Battlefleet Gothic : Armada propose une gestion très précise de chaque bâtiment qui compose votre flotte de combat, que ce soit pendant les batailles, ou entre chaque mission. Au fil des batailles spatiales, les amiraux et l’équipage des vaisseaux survivants monteront en grade et en expérience, améliorant leurs capacités de combat pour les batailles futures, toujours plus importantes et dangereuses.

Les vaisseaux de Battlefleet Gothic sont des mastodontes fortement blindés et lourdement armés, pouvant atteindre jusqu’à 8km de long. Dès lors, ces titans doivent être manœuvrés avec précision afin d’optimiser le placement de votre flotte. Prendre l’ennemi sur le flanc, aligner avec précision sa trajectoire avec celle de sa cible pour lancer une salve de torpilles ou pour l’éperonner violemment, se glisser à proximité pour exposer vos canons latéraux et libérer un puissant feu de barrage… chaque action a son inertie. Les erreurs seront rarement laissées impunies par votre adversaire.

Les joueurs peuvent d’ores et déjà précommander l’édition Early Adopters de Battlefleet Gothic : Armada sur Steam et la boutique officielle, à -10%. Les Early Adopters recevront le DLC des Spaces Marines gratuitement, ainsi qu’un accès immédiat à la Beta. Cette offre est disponible pour tous les joueurs qui précommandent ou achèteront le jeu jusqu’à 2 mois après sa sortie.

A propos de Games Workshop
Games Workshop Group PLC est la première société mondiale de jeux de société de guerre. Basée à Nottingham au Royaume-Uni, cette société conçoit, fabrique et distribue sa gamme de jeux Warhammer et Warhammer 40,000, des figurines de soldats, des romans, des jeux de carte de collection et des jeux de rôle dans plus de 340 de ses propres centres de loisirs, par courrier, par Internet et dans plus de 4 000 magasins indépendants dans plus de 50 pays. Plus d’informations sur la société sont consultables sur www.games-workshop.com Games Workshop, Warhammer, Blood Bowl, les logos des marques citées, et toutes les marques associées, logos, lieux, noms, créatures, races, insignes de races/objets/logos/symboles, armes, personnages, produits, illustrations et images sont soit ‘®, T et/ou ‘©. Games Workshop Ltd 2000-2015. Utilisation sous licence. Tous droits réservés.

A propos Tindalos Interactive
Situé à Paris, Tindalos Interactive est un studio de développement de jeux vidéo indépendants spécialisé dans la réalisation de jeux en ligne sur PC. Tindalos Interactive est une entreprise créée par deux “gamers”, ayant pour objectif de développer des jeux au contenu mature et profond qui s’adressent à des joueurs réguliers voire “hardcores” et pourquoi pas “old school”. Nous sommes une entreprise à échelle humaine constituée d’une petite équipe de choc capable de développer des jeux en toute liberté éditoriale et à fort potentiel ludique.
Pour en savoir plus sur Tindalos Interactive : www.tindalos-interactive.com

1 commentaire

  1. Hum … les précédentes vidéos m’avaient laissé dubitatif, là je dois avouer que j’y regarderai de plus près à sa sortie. L’aspect campagne et personnalisation des flottes me paraissent intéressant.
    Je n’ai pas réussi à voir si les vaisseaux pendant les combats évoluaient vraiment en 3D

Les commentaires sont fermés