Voilà, il n’aura pas fallut attendre longtemps pour que le gros patch estampillé printemps 2017 de Civilization VI arrive. Au programme, quasi 1 Go d’ajustements divers et variés concernant l’IA et moult aspects du jeu. Cela en plus bien sûr de la correction de différents bugs, comme expliqué dans le changelog ci-après.

Parallèlement à cette mise à jour, sachez que les deux DLC récemment annoncés, la Perse et la Macédoine, sont eux aussi bien arrivés, mais que malheureusement il faut se les procurer via un unique lot, incluant de plus un scénario (Les conquêtes d’Alexandre, qui ne fait donc pas l’objet d’un DLC à part comme ce fut pour les Vikings). Lot de DLC qui force donc a priori à une dépense un peu plus élevé, 8.99 €, même si en fait le coût total du cumul de ces mini-extensions, si elles avaient été disponibles individuellement au prix standard, aurait été quasi le double. Bref, qu’importe les calculs et la formule choisi par 2K, dans tous les cas vous pouvez toujours vous procurer ce DLC à moindre coût. Ou évidemment attendre les promotions…

Même si Civ VI est indéniablement un superbe jeu de stratégie, tout n’est pas encore vraiment satisfaisant dans le gameplay ou les options, il n’y a par exemple toujours pas d’éditeur de cartes officiellement accessible dans le SDK, mais néanmoins ce sixième opus continue de mûrir peu à peu. Reste désormais à attendre le patch de cet été, fin juin probablement, et on ne sait quand une annonce pour une première vraie extension.

Pour plus d’informations sur Civilization VI, voyez le site officiel ou cette page sur Steam.

A lire également dans nos archives notre AAR La république des philosophes.

 

Communiqués

Civilization VI : Mise à jour du Printemps 2017

Cette mise à jour pour Civilization VI, disponible dès maintenant sur PC et prochainement sur Mac et Linux, inclut des équilibrages, des réglages pour l’IA, des modifications au multijoueur et des corrections de bugs.

L’équilibrage apporté aux ports avec cette mise à jour devrait renforcer les différents quartiers à niveau égal. Parallèlement, les pénalités de bellicisme sont désormais plus nuancées et ne frappent à pleine puissance que si vous prenez des villes de choix à vos adversaires.
Vous trouverez ci-dessous la liste complète des modifications apportées par cette mise à jour du printemps 2017 :

[ÉQUILIBRAGES]

o Les ports octroient désormais un important bonus de proximité avec le centre-ville, +1 unité de nourriture pour toutes les cases côtières une fois le phare construit, et +2 unités d’or pour toutes les cases côtières une fois le complexe portuaire construit.
o L’Australie reçoit désormais +1 pour l’attrait “Charmant” (au lieu de +2)/+3 pour l’attrait “Époustouflant” (au lieu de +4) dans les quatre quartiers affectés, pour compenser le bonus des ports ci-dessus.
o Le port militaire de la Royal Navy octroie désormais une route commerciale supplémentaire même si la ville dispose déjà d’une plateforme commerciale, ce qui le rend plus utile même lorsque l’Angleterre le construit sur son continent.
o Ajout du dogme futur à la fin de l’arbre des dogmes, un dogme pouvant être étudié plusieurs fois de façon à marquer plus de points.
o Les bombardiers sont plus efficaces contre les villes.
o La puissance en combat du spadassin est réduite à 36.
o Les dégâts sur les villes et les campements restent en cas d’échange.
o Les unités de siège profitant d’un bonus de déplacement (par exemple en cas de général illustre ou de guerre surprise par les Perses) peuvent toujours tirer après s’être déplacées s’il leur reste 2 PM.
o Pénalités de bellicisme ajustées en fonction du statut diplomatique :
o Lors de l’application d’une pénalité de bellicisme soit pour déclaration de guerre, soit pour la capture d’une ville, cette pénalité sera réduite si vous êtes ennemis avec la cible de ce bellicisme, comme suit :
Bellicisme -20% s’il s’agit d’un joueur que vous avez dénoncé
Bellicisme -40% s’il s’agit d’un joueur avec lequel vous êtes en guerre
o REMARQUE : ceci n’est pas valable en cas de guerre commune contre la cible, ou lorsque Sumer rejoint la guerre en allié (dans ces deux cas, la pénalité reste nulle).
o EXEMPLE : la Macédoine est en guerre avec la Perse. Si l’Inde entre en guerre avec la Perse au milieu de ce conflit et capture une ville perse, la Macédoine verra sa pénalité de bellicisme contre l’Inde réduite de 40%.
o Pénalités de bellicisme ajustées en fonction de la population :
o Lors de l’application d’une pénalité de bellicisme pour la capture d’une ville, cette pénalité sera réduite si la ville est plus petite que la ville moyenne dans la partie, comme suit :
Si la population de la ville après conquête est inférieure à la population moyenne de toutes les villes de la partie, la pénalité sera réduite du pourcentage de différence entre la population de la ville et la population moyenne.
o EXEMPLE : Persépolis est prise et sa population après conquête est de 6, mais la taille moyenne d’une ville dans la partie est de 8. La taille de Persépolis est donc 2 / 8 = 25% inférieure à la taille d’une ville moyenne dans la partie. En conséquent, la pénalité de bellicisme est réduite de 25%.

[RÉGLAGES IA]

• Coordination améliorée pour les unités attaquant à plusieurs.
• Les unités d’attaque à distance comprennent mieux comment capturer les unités civiles.
• L’IA devrait désormais le plus souvent accepter les ambassades si elle est neutre, et les rejeter si elle est inamicale.
• Lorsque vous demandez à une IA d’équilibrer un accord ayant des éléments des deux côtés, elle commencera par proposer un accord uniquement basé sur l’or, avant d’envisager d’autres possibilités.
• L’IA cherchera plus souvent à réparer les quartiers et bâtiments pillés.
• Les cités-états ne s’intéressent plus aux doctrines octroyant de l’influence, puisqu’elles n’en ont pas l’usage.
• Il est désormais plus facile d’être reçu positivement par un dirigeant doté de l’intention “Écologiste”.
• L’IA peut désormais construire plusieurs quartiers résidentiels.

[CORRECTIONS DE BUGS]

• La bulle d’informations des chefs-d’œuvre dans l’accord affiche plus de détails.
• Les unités de combat rapproché ne peuvent plus attaquer les unités embarquées.
• Les aménagements pillés n’octroient plus de bonus de Panthéon.
• L’attrait des aménagements ne compte plus qu’une seule fois.
• Correction d’un message de rumeur concernant les stations balnéaires mentionnant une “cité perdue”.
• John Curtin est désormais bien “Premier ministre”, et non plus “Président”, dans le scénario “Magnat de l’Outback”.
• Les bâtiments précédemment construits n’apparaissaient pas correctement dans le menu de production.
• L’écran de progression conserve son statut ouvert/fermé entre les tours.
• Corrections de bugs additionnelles.

[MULTIJOUEUR]

• Mise à jour de la condition de victoire “Guerre d’accumulation” pour le scénario “Guerre thermonucléaire mondiale” de façon à permettre le jeu en équipe.
• La liste des parties en ligne a été rallongée pour afficher les résultats de plus de zones géographiques.
• Un bug de l’interface empêchait régulièrement la liste des parties d’afficher toutes les parties disponibles.

[DIVERS]

• Ajout de plusieurs civilisations à la carte “Positions de départ réelles”.
• Les notifications de guerre et de paix ont été scindées entre civilisations et cités-états.
• Ajout d’informations additionnelles sur les écrans de victoire et de défaite, de façon à ce que les joueurs puissent mieux comprendre pourquoi ils ont perdu.
• Ajout d’étoiles de “compétence spéciale” aux technologies et aux dogmes débloquant de nouvelles fonctionnalités.
• Ajout d’avertissements en cas d’invasion pour le scénario “L’Héritage d’Hedwige”.
• Ajout d’un nouveau tableau de données de compétences permettant de désactiver certains systèmes du jeu pour les scénarios et les mods.
• Mises à jour de la fonctionnalité ARX pour les scénarios.
• Ajout d’étiquettes permettant de différencier le contenu officiel et celui de la communauté sur l’écran d’accueil.

[CONTENU ADDITIONNEL]

• Jeu
o Correction de problèmes dans le menu Contenu additionnel pour les mods contenant de très longues lignes.
o L’action de mod “ImportFiles” fonctionne désormais en Frontend.
o L’action “UpdateIcons” est désormais compatible avec les fichiers SQL, en plus des XML.
o Il est désormais possible de spécifier plusieurs fichiers dans l’action Ingame “AddGameplayScripts”.
o Ajout d’une action Frontend et Ingame “DoNothing”, pouvant servir de remplacement temporaire ou de conteneur pour d’autres actions.
o La base de données de localisation est désormais écrite dans le cache.
• Outils de développement
o Le Launcher SDK se ferme désormais lorsque l’utilisateur clique sur une application pour la lancer.
o ModBuddy n’affiche plus l’erreur “Parameter “escapedValue” cannot be null” lorsque les données de développement ne sont pas installées.
o Ajout d’une coloration syntaxique pour SQL dans ModBuddy.

Pack Perse et Macédoine (civilisations et scénario)

Préparez-vous à régner sur le monde classique avec deux nouvelles civilisations pour Civilization VI !

La Perse, menée par Cyrus, est idéale pour les joueurs souhaitant bâtir un empire riche, et n’ayant pas peur de lancer des frappes militaires surprises. La Macédoine, avec à sa tête Alexandre, est une civilisation conquérante, et ses unités et compétences exclusives lui permettront de prendre le contrôle très tôt dans la partie. Ce pack inclut également deux nouvelles merveilles, ainsi qu’un scénario inédit : “Les Conquêtes d’Alexandre”. Parviendrez-vous à conquérir le monde connu dans le temps imparti ?
Le pack Perse et Macédoine est disponible dès maintenant sur PC, et prochainement sur Mac et Linux. Les détenteurs de l’édition Digital Deluxe de Civilization VI le recevront automatiquement.

o Perse
– Compétence exclusive à la civilisation : routes commerciales +1 une fois la philosophie politique développée. Or +2 et culture +1 pour les routes reliant vos propres villes. Les routes sur votre territoire accélèrent encore un peu plus les déplacements.
– Compétence exclusive à Cyrus : PM +2 les 10 premiers tours après avoir déclaré une guerre surprise. Aucune pénalité pour les rendements des villes occupées. Déclarer une guerre surprise est considéré comme une guerre formelle pour le bellicisme et l’usure de guerre.
– Immortel : unité de combat rapproché perse remplaçant le spadassin et disposant d’une attaque à distance. Puissante en défense.
– Pairidaeza : aménagement débloqué avec la main-d’œuvre nationale. Ne peut pas être adjacent à un autre pairidaeza. Or +2, culture +1 ; or +1 pour chaque centre-ville et plateforme commerciale adjacent(e) ; culture +1 pour chaque lieu saint et place du théâtre adjacent(e). Attrait +. Culture +1 avec le déploiement rapide. Transforme la culture en tourisme avec l’aviation.

o Macédoine
– Compétence exclusive à la civilisation : bonus en cas de conquête d’une ville : un Eurêka ! pour chaque campement ou campus de la ville conquise, et une inspiration pour chaque lieu saint ou place du théâtre.
– Compétence exclusive à Alexandre : “Jusqu’au bout du monde”. Les villes ne génèrent pas d’usure de guerre. Toutes les unités militaires sont entièrement soignées lorsque le joueur capture une ville possédant une merveille mondiale.
– Hétairoi : unité de cavalerie lourde macédonienne remplaçant le cavalier. Puissance de combat +5 si adjacent à un général illustre. Points de général illustre +5 lorsqu’elle tue un ennemi. Commence avec une promotion gratuite.
– Hypaspiste : unité de combat rapproché macédonienne remplaçant le spadassin. Puissance de combat +5 Combat en cas de siège de quartier. Bonus de soutien de 50%.
– Basilikoi Paides : remplace la caserne et se débloque avec le travail du fer. EXP +25% par combat pour toutes les unités de combat rapproché, d’attaque à distance, anti-cavalerie et les Hétairoi ; points de général illustre +1. 1 emplacement de spécialiste (commandant). Habitations +1. Production +1 ; +25% du coût de formation des unités transformé en science une fois celle-ci terminée.

o Merveille : apadana
– +2 émissaires chaque fois que vous construisez une merveille, dont celle-ci, dans cette ville. Octroie deux emplacements de chef-d’œuvre.

o Mausolée d’Halicarnasse
– Tous les amiraux illustres peuvent utiliser leur compétence de retraite deux fois. Tous les ingénieurs illustres ont une charge supplémentaire. Octroie un amiral illustre gratuit.

o Scénario “Conquêtes d’Alexandre”
– Dans ce scénario solo en temps limité, vous devrez agrandir votre empire le plus vite possible pour réellement mériter le titre d’Alexandre “le Grand”. Ce scénario met l’accent sur le combat, l’expansion territoriale, et l’utilisation judicieuse de vos généraux illustres. Pour l’emporter, capturez toutes les villes de la carte dans un nombre de tours déterminé par le niveau de difficulté. Ne perdez pas Alexandre le Grand, ou la défaite sera immédiate !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here