Accueil Actus Civilization VI : préviews et premières images

Civilization VI : préviews et premières images

2K Games a dévoilé hier le futur sixième volet de l’excellente série Civilization, en présentant d’une part une jolie bande-annonce récapitulant le principe du jeu, et surtout d’autre part trois premières captures d’écrans. Screenshots qui ne seront pas sans rappeler le style graphique simpliste de Civilization Revolution, mais rassurez-vous, les premiers échos du gameplay indiquent bien que le jeu sera toujours plus riche et complexe en terme de possibilités.

Civilization VI devrait bénéficier de plusieurs évolutions intéressantes au niveau de la taille des empires, de la gestion de la recherche scientifique et des unités militaires, des interactions diplomatiques ou encore du mode multijoueur. Ces principales caractéristiques sont résumées dans le communiqué ci-après, et l’on apprend déjà via différents articles, par exemple chez PC Gamer ou chez Rock Paper Shotgun, quelques détails croustillants quant aux nouveautés du gameplay.

A savoir par exemple que la situation de départ d’une partie et son évolution au fur et à mesure que l’on explore la carte devrait amener le joueur à plus de réflexion, du fait de plus de variétés dans les situations auxquelles il faudra mieux réagir.

Les cités que l’on construira ne seront plus liées à une seule case, mais à plusieurs. Chaque type de bâtiment simulant alors un quartier sur une case séparée et il devrait y avoir entre 10 et 12 types de cases différentes pour modeler ses villes fonction de la carte (e.g. quartier militaire, scientifique, industriel, port ; 5 ou 6 étant disponibles dès le début d’une partie). En plus de probablement permettre une gestion plus fine de ses ressources et de sa population, ce système proposera une représentation plus belle et variée des grandes villes (qui rayonneront 3 cases autour de leur point de départ). En outre certaines cases du terrain procureront des bonus pour certaines activités, comme les montagnes pour la science (étude du ciel) ou la religion.

Coté recherche scientifique, celle-ci devrait être plus liée à la carte, et non comme avant uniquement à une vitesse de recherche. Des carrières de pierre aideront dans le développement de technologies comme la Maçonnerie ou la Construction. des cités côtières faciliteront le développement de technologies navales, etc. Dis autrement un empire apprendra mieux fonction des activités de sa population, donc fonction de son environnement. Ce qui semble très logique et cohérent.

Les IA auront désormais un agenda historique en adéquation avec la personnalité historique de chaque chef. Ce qui leur donnera donc un style de jeu unique et permettra au joueur de s’adapter aux différentes personnalités qu’il croisera au fil de son expansion. Mais pour éviter une certaine répétitivité, au début de chaque partie le jeu assignera secrètement à chaque chef une ou des caractéristiques aléatoires non-historiques, susceptibles ainsi de modifier petit à petit une personnalité. Caractéristiques que l’on pourra découvrir grâce à l’espionnage. Dis autrement l’IA représentant Gandhi sera au début toujours très pacifique, mais elle pourra révéler au fil d’une partie un coté obscur inattendu. Il faudra aussi penser à surveiller ses voisins, au cas où l’un changerait subitement d’humeur. D’autant plus si on l’avait contrarié précédemment.

Au niveau des unités militaires, il y aura toujours le principe d’une unité par case (hexagonale) mais différentes unités pourront mieux se mêler entre elles (ou être attachées l’une à l’autre, y compris entre unités civiles et militaires, par exemple pour escorter un colon, des ouvriers, ou des missionnaires). C’est à dire que des unités de soutien, une tour de siège par exemple, n’occuperont plus forcément une case à elle seule (mais viendraient alors se combiner sur un seul hex). Difficile pour l’instant de voir jusqu’à quel point cela modifiera la dimension militaire et le déroulement des guerres, mais en théorie, à nouveau on devrait obtenir plus de finesse, et toujours avoir une relative dimension tactique pour résoudre certaines grandes batailles. Il semble qu’il sera aussi possible de créer des “armées” et des “corps d’armées” (pour donc gérer plus facilement un groupe d’unités). Et l’importance des unités de reconnaissance ne sera pas non plus oubliée.

Quant au mode multijoueur, il devrait pour sa part proposer des options permettant grâce à des objectifs précis de faire des parties qui ne s’éternisent pas. On devrait par exemple pouvoir plus facilement jouer des campagnes se situant entre le Moyen-âge et la Renaissance, scénarios spécifiques permettant en multi comme en solo de jouer une petite partie plus rapidement. L’idée intéressera probablement beaucoup ceux qui n’ont pas de longues soirées à consacrer uniquement à Civilization.

Ajoutons encore que le moteur de jeu a été refondu entre autre pour améliorer l’interface et faciliter les modifications par les joueurs. Mais aussi pour représenter, graphiquement, un monde moins figé, plus vivant. Le choix d’une simplification de la palette de couleur venant ici aider à donner plus de lisibilité aux nombreuses informations à l’écran.

Dernier détail un peu flou mais néanmoins intéressant, il semble que de base le jeu intégrera tous les mécanismes essentiels, évitant donc de devoir attendre pendant un an ou deux une ou deux extensions pour approfondir le gameplay. Certes il y aura toujours la possibilité que de futures grosses extensions apportent des changements importants au gameplay, mais a priori, dans un premier temps du moins, Civilization VI reprendra le meilleur de Civilization V – Brave New World (e.g. commerce, religion, archéologie, espionnage, culture, …) et l’améliorera. Les extensions prévues se focaliseront alors plus sur des cartes, leaders et civilisations supplémentaires.

En résumé il semble donc que le futur Civilization VI proposera des cartes offrant plus de profondeur et de subtilités pour y construire de vastes empires. Le gameplay sera moins routinier, plus flexible, diminuant d’une partie à l’autre l’utilisation quasi systématique des mêmes stratégies. Et mettant ainsi plus l’accent sur les choix des joueurs, fonction des conditions de leur situation géographique. En tous cas voilà qui est très prometteur, et garanti qu’on ne va pas s’ennuyer l’hiver prochain !

Pour plus d’informations sur Civilization VI, dont la sortie est prévue le ce 21 octobre et qui sera en démonstration jouable lors du salon de l’E3 en juin, voyez le site officiel (encore quasi vide pour l’instant) et cette page sur Steam. A lire aussi en complément et en anglais cette préview sur Polygon, cette autre sur IGN, celle-là sur le Time, ou encore celle-ci sur VentureBeat, articles où vous trouverez quelques bribes d’informations supplémentaires.

Communiqué

Le prochain opus de la série à succès Civilization offre de nouvelles façons de bâtir un empire qui résistera à l’épreuve du temps
Sid Meier’s Civilization VI

2K et Firaxis Games sont heureux de célébrer le 25ème anniversaire de la série Civilization en annonçant que Sid Meier’s Civilization VI, le prochain opus de la série de jeux au tour par tour à succès, est actuellement en développement sur PC. Sid Meier’s Civilization VI offrira aux joueurs de nouvelles façons d’interagir avec le monde, étendre leur empire à travers la carte, faire évoluer leur culture et affronter les plus grands leaders de l’histoire pour bâtir une civilisation qui résistera à l’épreuve du temps.

“Les jeux Sid Meier’s Civilization définissent le genre 4X depuis 25 ans,” déclare Christoph Hartmann, Président de 2K. “Nous ne pouvons penser à un meilleur moyen de célébrer l’anniversaire de notre plus ancienne franchise en sortant le tant attendu Sid Meier’s Civilization VI, qui offrira l’expérience la plus détaillée et complète d’un jeu Civilization.”

Sid Meier’s Civilization VI marque un nouveau cap dans la franchise Civilization, vendue à plus de 34 million d’unités dans le monde, et qui a changé le paysage du jeu en amenant le genre de la stratégie à son apogée. Dans Sid Meier’s Civilization VI, les joueurs développeront leur empire à travers la carte, feront progresser leur culture et tiendront tête aux plus grands dirigeants de l’histoire.

“Sid Meier’s Civilization VI s’appuie sur la base solide de la franchise Civilization et nous avons ajouté beaucoup de nouveau éléments passionnants,” commente Ed Beach, lead designer chez Firaxis Games. “L’aspect visuel du jeu s’inspire des cartes et outils de Age of Exploration, et nous avons apporté des changements majeurs au gameplay comme des villes plus grandes que jamais et recherche active qui font de Sid Meier’s Civilization VI une expérience unique tout en restant dans la même lignée de ce qui rend la série Civilization si spéciale.”

Sid Meier’s Civilization VI proposera les fonctionnalités suivantes :

  • Des Empires Plus Grands Que Jamais : admirez les merveilles de votre empire se propager sur la carte ! Chaque ville recouvre plusieurs cases, à vous donc de modifier leur agencement pour exploiter au mieux le terrain.
  • Recherche Active : débloquez des améliorations pour accélérer la marche de votre civilisation à travers l’histoire. Pour progresser plus vite, assignez vos unités à une exploration active, aménagez votre environnement et découvrez de nouvelles cultures.
  • Diplomatie Dynamique : les interactions avec les autres civilisations se modifient avec le temps. Au départ primitives et basées sur le conflit, elles traiteront d’alliances et de négociations en fin de partie.
  • Fusion d’Armées : le concept d’une unité par case se voit étayé par de nouveaux mécanismes. Les unités de soutien peuvent désormais être superposées à d’autres, comme un canon antichar avec une unité d’infanterie, ou un guerrier avec un colon. Par ailleurs, les unités identiques peuvent être fusionnées afin de créer de puissants corps d’armée.
  • Multijoueur Amélioré : en parallèle des modes multijoueur traditionnels, vous pourrez affronter vos amis ou jouer en coopération dans des situations variées, toutes conçues pour pouvoir être terminées en une seule session.
  • Un Civ Pour Tous : Civilization VI propose aux joueurs expérimentés de nouvelles façons de construire et d’orienter leur civilisation, pour leur permettre d’optimiser leurs chances de réussite. Quant aux nouveaux utilisateurs, des initiations facilitent la découverte du jeu en présentant ses principaux concepts.

Sid Meier’s Civilization VI qui n’a pas encore reçu la classification PEGI, est disponible en précommande dès maintenant sur PC et sera disponible le 21 octobre 2016 au prix public conseillé de 59,99€. Étendez votre empire encore plus loin grâce à Civilization VI Digital Deluxe Edition, qui comprend le jeu de base complet, la bande son numérique du 25ème anniversaire et l’accès à 4 contenus téléchargeables disponibles après le lancement qui comprendront de nouvelles cartes, scenario, civilisations et leaders.

Venez découvrir Sid Meier’s Civilization VI sur le stand 2K à l’E3.

4 Commentaires

  1. Visuellement c’est un peu trop flashy à mon goût mais si le gameplay évolue dans le bon sens (Brave new world “en mieux”), la magie devrait opérer, une fois de plus !

  2. Des graphismes à la Civilization Revolution pour le 25ème anniversaire ? Et pour 60€ en plus ! C’est décevant !

    • Hum, payer un surcoût pour bénéficier de graphismes qu’on serait en droit d’attendre dès le début ? Non, merci :) Je ne trouve pas les visuels scandaleux au point d’aller signer une pétition pour qu’ils soient modifiés. Si le jeu sort en l’état mais que le gameplay évolue substantiellement dans ce que je considère comme le bon sens, je n’aurai aucun scrupules à l’acheter. Si ce n’est pas le cas ? Je n’achèterai pas, tout simplement ! L’offre ludique est suffisamment variée, mon “backlog” suffisamment chargé, pour que je n’aie aucun regret à zapper un numéro dans cette série ou une autre :) Sur un sujet annexe, je dois dire que je serais vraiment content si la réactivité de la communauté des joueurs se montrait aussi prompte à sanctionner ce que je considère comme de véritables abus, à savoir les prix de vente de certains jeux…

Les commentaires sont fermés

Quitter la version mobile