Surprise ! Firaxis vient de dévoiler quel sera le leader qui incarnera la France dans le futur Civilization VI, et cette fois les fameux Napoléon, Louis XIV ou De Gaulle vus dans les précédents volets de la série cèdent leur place à la non moins fameuse Catherine de Médicis. Qui venue d’Italie fut donc reine de France au coté d’Henri II au milieu du XVIème siècle.

Ses talents dans la diplomatie et la gestion des affaires de l’état se traduiront dans le jeu par une compétence spéciale nommée Grande tournée, offrant un bonus conséquent pour la construction de Merveilles, toutefois uniquement en milieu de partie. Les Merveilles ainsi réalisées prodigueront en outre un bonus en tourisme.

Mais Catherine de Médicis apportera aussi un autre avantage de poids, à savoir une compétence très poussée en espionnage, en l’occurrence un réseau de dames de compagnie baptisé l’Escadron volant, réseau qui permettra d’obtenir lors de la rencontre d’une nouvelle civilisation plus de précieuses informations.

La France bénéficiera aussi d’un espion supplémentaire dès qu’elle aura découvert la technologie permettant de construire des châteaux. Ces castels seront d’ailleurs un aménagement exclusif du terrain, nécessitant d’être bâtis adjacent à une rivière et générant un bonus en culture ainsi qu’un bonus spécial si à coté d’une Merveille.

Niveau militaire la France disposera comme unité unique de la Garde impériale, infanterie recevant un bonus lors des combats sur le même continent que la capitale et générant lors des victoires des points de généraux illustres.

Comme on le devine la France sera donc dans Civilization VI un choix privilégié pour des parties centrées sur la culture, nation pouvant rivaliser en milieu de jeu avec des civs comme l’Égypte et la Chine (qui elles aussi disposent de bonus relatifs aux Merveilles). Les possibilités de conquêtes militaires ne seront néanmoins pas absentes, mais plutôt à partir de l’ère industrielle.

A noter au passage qu’en plus de la tour Eiffel on devrait aussi trouver dans le jeu une autre Merveille bien connue des français, le Mont Saint-Michel. Cela dit, plus généralement pour ce qui est du gameplay, l’été battant son plein on est malheureusement encore dans l’attente de plus de précisions quant aux nouveautés concernant les mécanismes du jeu. Améliorations pour certaines encore assez mystérieuses mais grâce auxquelles on devrait pouvoir bientôt bâtir toujours plus subtilement de toujours plus belles et plus grandes civs.

Pour plus d’informations sur Civilization VI, dont la sortie est prévue le 21 octobre prochain, voyez le site officiel et cette page sur Steam.

Communiqué

2K et Firaxis Games annoncent que Catherine de Médicis sera à la tête de la France dans Sid Meier’s Civilization VI, disponible le 21 octobre sur PC.

Née dans la noblesse italienne, Catherine de Médicis épousa le roi français Henri II et régna sur le pays de 1547 jusqu’à la mort de son mari en 1559. Mais son influence se prolongea bien au-delà de cette courte période, puisque ses trois fils furent tous couronnés rois de son vivant.

Sa descendance régna successivement sur la France tout au long d’une série de guerres civiles et religieuses, mais malgré ces menaces permanentes, Catherine parvint à assurer la place de la monarchie française, en promouvant d’abord un certain compromis avec les protestants rebelles, puis en prenant une position plus ferme à leur encontre. Ce fut l’une des femmes les plus puissantes de toute l’Europe, doublée d’une souveraine impitoyable, et ses efforts ont indubitablement permis à la monarchie française de se maintenir au pouvoir au cours de l’une des périodes les plus tumultueuses de son histoire.

Unité exclusive : Garde impériale

Ce groupe de soldats vétérans d’élite fut formé par Napoléon en 1799. La Garde impériale était souvent mieux dotée que les autres troupes, aussi bien en termes de soldes que d’équipement, de casernes et de rations, au grand dam des autres soldats en service. Elle se divisait en trois catégories : la Vieille garde, la Moyenne et la Jeune, et servit Napoléon dans toutes ses guerres, jusqu’à la bataille de Waterloo ; pour la première et la dernière fois, ces combats furent en effet le théâtre d’une retraite de la Moyenne garde, sous les cris de “La Garde recule !”. De fait, la Vieille et la Jeune gardes se trouvèrent donc dans l’obligation de protéger la fuite de Napoléon, sous les coups de canon impitoyables des armées britanniques et prussiennes qui en firent de la charpie.

Aménagement exclusif : Castel

Historiquement, le terme de “castel” désigne d’immenses demeures de campagne aux vastes terres. Au XVIIe siècle, de riches seigneurs français ponctuèrent le paysage de ces élégants et luxueux domaines, bien que nombre d’entre eux furent réduits en cendres au cours des multiples révoltes paysannes qui secouèrent le pays. Malgré tout, les castels restants sont aujourd’hui grande source de tourisme, et on notera parmi ceux-ci le château de Chenonceau, le favori de Catherine de Médicis, qui y fit organiser de nombreuses festivités, parmi lesquelles le tout premier tir de feux d’artifices de France.

5 Commentaires

  1. Sympa et original de voir une femme comme personnage de référence ! belle initiative

    Sinon pour le jeu et ses mécaniques, on verra plus tard … son graphisme bien spécifique étant l’enveloppe incontournable et contestée. Je m’interroge aussi sur l’intérêt de faire des nouvelles versions de jeux tous les 3 ans … je me fais sans doute vieux, mais je trouve que certains bons jeux ne nécessitent pas de reprise s’ils leurs successeurs n’apportent pas de nouvelles idées. Nous verrons donc avec ce nouvel opus ce qu’il arrive à générer comme plaisir de jeu.

    • Ce sont juste de superbes cash cow qu il ne faudrait surtout pas manquer. HOI a perdu de sa saveur, Civ aussi, hélàs. Après oui peut etre que pour ceux qui y touchent pour la première ou la seconde fois ca reste superbe, pour ceux pour qui c est la 3,4, voire meme 5 fois, bon, comment dire…l ennui est là.

    • On doit être un certain nombre à se faire vieux…
      Les changements cosmétiques sur les avatars des leaders.ou le choix des bâtiments incarnant les Merveilles, ne sauraient masquer la pauvreté de l’évolution du gameplay, alors qu’il y aurait tant d’idée à mettre en oeuvre, que ce soit sur la gestion des ressources, l’exploitation des mers, les combats (ha, je rêve d’un Civ avec un module tactique de qualité, !), la colonisation de l’espace (et que l’on ne me parle pas de “Beyond Earth”, un ratage complet sur le concept !) ou même tout simplement la taille des cartes (la plupart des 4x proposent maintenant des “monster maps”), etc….

      Pardon pour ce “C’était mieux avant”, mais c’est triste de penser que depuis CIV IV “complete” (2007), on n’a pas réussi à faire une réelle avancée en terme de gameplay.

      • C’est difficile pour l’instant de voir jusqu’où Civ 6 va faire évoluer le gameplay. Firaxis a dit a plusieurs reprises avoir repris la formule du 5 et des deux extensions, pour fournir un jeu “complet” dès le lancement. Puis on aperçoit au fil des vidéos et des préviews quelques améliorations du gameplay. Les bâtisseurs qui changent la logique des anciens ouvriers, ces jours-ci on découvre le nouvel écran des grands personnages (cf au milieu dans cette vidéo chez Eurogamer http://www.eurogamer.net/articles/2016-08-02-watch-starting-a-new-game-in-civilization-6 ), sur lesquels désormais chaque pays pourra miser pour les attirer chez lui.

        Il n’y aura certainement pas de révolution au niveau du gameplay, par contre je crois qu’il y aura un bon paquet d’intéressantes améliorations. Y compris du peu qui en a été dit au niveau des possibilités de modifications par les joueurs. Pour ma part je suis assez confiant pour ce nouveau volet, même si ça restera probablement du Civ 5 revu et corrigé. Ce sera très vite vu dès que le jeu va sortir fin octobre.

  2. Cet interview explique un peu plus quelques changements au niveau du gameplay. Les nouveaux ouvriers, les bâtisseurs, puis concernant les barbares et donc les débuts de partie : http://www.pcgamesn.com/civilization-vi/civilization-6-interview-strategy-mods

    Voir aussi cette nouvelle vidéo dans laquelle Firaxis montre un autre exemple de partie, avec le Brésil cette fois. On voit bien que ce sera comme Civ 5, sans gros changements fondamentaux donc mais avec plus de subtilités et raffinements du gameplay :

    https://youtu.be/oRSbI8NANno

Les commentaires sont fermés