Civilization VI : voici la Phénicie

2
116

2K présente aujourd’hui l’avant-dernière des neuf nouvelles nations qui seront jouables avec la prochaine extension Gathering Storm pour Civilization VI. Une civ maritime plutôt avantagée en début de partie, offrant un style de jeu assez flexible pour pouvoir s’adapter au fil des événements. De quoi alterner les stratégies fonction de la carte et des adversaires en présence.

Pour plus d’informations sur Civilization VI – Gathering Storm, dont la sortie est prévue le 14 février prochain, voyez le site officiel ou cette fiche sur Steam.

 

 

Communiqué

Civilization VI: Gathering Storm – Didon à la tête de la Phénicie

La civilisation méditerranéenne antique de la Phénicie fait son entrée dans Civilization VI: Gathering Storm. Dirigée par Didon, fondatrice et première reine de Carthage, la Phénicie est parfaite pour les joueurs cherchant à dominer les mers. Avec en plus la compétence de Didon lui permettant de transférer sa capitale, la Phénicie a le pouvoir de s’adapter à bien des situations !

Compétence exclusive de Didon : Fondatrice de Carthage

Permet à la Phénicie de transférer sa capitale à une ville dotée d’un cothon par le biais d’un projet spécifique dans cette ville. Débloque une route commerciale additionnelle avec la construction d’une place de la gouvernance et de ses bâtiments. Augmente la production pour les quartiers de la ville où se situe la place de la gouvernance.

Compétence exclusive : Colonies méditerranéennes

Débloque un Eurêka ! pour l’écriture en début de partie. Les villes côtières fondées par la Phénicie sur le même continent de la capitale sont parfaitement loyales. Les colons disposent de plus de PM et voient plus loin quand ils sont embarqués. De plus, ils ignorent le coût en PM additionnel lors de l’embarquement et du débarquement.

Quartier exclusif : le cothon

Ce quartier naval remplace le port et coûte moins cher à construire. Doit être placé sur une case côtière ou lacustre, adjacente à la terre. Augmente la production pour les unités navales et les colons formés dans cette ville. Toutes les unités navales à l’intérieur des frontières de la ville sont entièrement soignées en un tour.

Unité exclusive : la birème

Cette unité navale de l’Antiquité remplace la galère. Elle est plus puissante au combat, possède plus de PM, et les négociants alliés ne peuvent pas être pillés sur une case d’eau dans un rayon de quatre cases autour d’une birème.

Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn, et n’oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier’s Civilization VI.

2 Commentaires

  1. hé ben dis donc, comme dirait Fernandel : “Phénicie aussi!”

    Il va y avoir de la concurrence maritime au final : Didon part affronter l’Angleterre, la Norvège, l’Espagne dans une moindre mesure, l’Indonésie, l’Australie qui a des bonus côtiers, les Pays-Bas, les Maoris et enfin les corsaires barbaresques de l’Ottoman.

    Une nation que je vois principalement côtière, à l’expansion rapide et qui changera de capitale lors de l’agression d’un nouveau continent pour assurer la loyauté des villes côtières envahies, les gouverneurs étant eux chargés de pacifier la populace des villes de l’intérieur des terres!

    • Pour nuancer : le changement de capitale peut aussi sécuriser la possession de nouvelles colonies côtières situées dans la zone d’influence de villes étrangères.

      La difficulté pour pouvoir fonder la future capitale étant au choix :
      – de se trouver un petit coin assez éloigné pour cette ville;
      – de réussir à y installer le cothon puis d’y réaliser le projet de transfert de capitale avant que la cité ne se rebelle.

      Ensuite plus de problèmes pour fonder les cités côtières sur ce continent même à 4 cases des villes adverses! (mais on ne change plus la capitale de continent tant qu’on a pas résolu le problème d’influence)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here