Civilization VI : voici le Mali

2
119

2K dévoile aujourd’hui le cinquième des nouveaux pays que l’on pourra jouer avec la prochaine extension Gathering Storm. Une civilisation issue des déserts dont la principale caractéristique sera de pouvoir facilement s’enrichir, et donc acheter tout ce que nécessaire pour pouvoir s’installer n’importe où, mais aussi tenter de décrocher tous n’improte quel type de victoire. Sachant que dans Civ l’argent est particulièrement le nerf de la guerre et que dans Civ VI une fois que l’on à un riche trésor on écrasera alors très facilement l’IA, il faut espérer des ajustements à ce niveau sans quoi cette civ pourrait certes offrir des défis amusants en début de partie, mais risquerait sinon de déséquilibrer le jeu.

Pour plus d’informations sur Civilization VI – Gathering Storm, dont la sortie est prévue le 14 février prochain, voyez le site officiel ou cette fiche sur Steam.

 

 

Communiqué

Civilization VI : Gathering Storm – Mansa Moussa guide le Mali

Le Mali est la dernière civilisation à rejoindre Civilization VI : Gathering Storm. Dirigé par Mansa Moussa, sans doute l’homme le plus riche ayant jamais vécu, le Mali est une civilisation dotée de qualités d’adaptation convenant à tout type de victoire. Avec ses puissants avantages basés sur l’économie et la foi, le Mali peut aisément compenser et surmonter les limitations inhérentes à la plupart des empires du désert.

Quartier exclusif : Suguba

Se substituant à la plateforme commerciale, il permet au Mali d’acquérir des unités, bâtiments et quartiers à prix réduit, que ce soit avec de l’or ou de la foi. Il fournit aussi de l’or supplémentaire pour les lieux saints adjacents, les cases de berge d’un cours d’eau, et de l’or bonus toutes les 2 cases de quartier adjacentes.

Compétence exclusive : Chants des djélis

Ils donnent aux centres-villes de la foi et de la nourriture supplémentaires pour chaque case de désert et de colline désertique adjacente. Les mines fournissent moins de production à la ville, mais génèrent de l’or supplémentaire. Le Mali peut acheter des bâtiments de plateforme commerciale avec de la foi, mais il reçoit une pénalité de production lors de la construction de bâtiments ou quand il forme des unités.

Unité exclusive : Cavalerie Mandékalu

Cette unité de l’ère médiévale remplace le chevalier et protège les négociants maliens du pillage dès lors que ces derniers se trouvent sur une case terrestre et dans un rayon de 4 cases d’une cavalerie Mandékalu. Les victoires en combat font gagner une quantité d’or égale à la puissance de combat de base de l’unité.

Compétence exclusive de Mansa Moussa : Marchands du Sahel

Les routes commerciales internationales font gagner de l’or pour chaque case plate de désert à l’intérieur des frontières originelles de la ville, et les marchands du Sahel débloquent un négociant supplémentaire à chaque fois que le Mali entre dans un âge d’or.

Rejoignez la conversation sur les réseaux sociaux avec le hashtag #OneMoreTurn, et n’oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune news ou information sur Sid Meier’s Civilization VI.

2 Commentaires

  1. Je rejoins ton analyse et je trouve certains mécanismes mal expliqués dans l’annonce mais la vidéo est plus claire : on pourrait croire redondant que le suguba et le chant des djélis permettent d’acheter des bâtiments avec de la foi.

    Si j’ai bien compris la base est le chant des djélis qui possède un bonus de nourriture et de foi par case de désert adjacente et permet d’acheter des bâtiments commerciaux avec de la foi.
    Seulement pour les acheter de cette façon il faut évidement avoir construit le suguba qui procure alors automatiquement une réduction (mais pas la possibilité d’acheter avec la foi) sur les achats en or et en foi, dont ses bâtiments en foi obtenus grâce au chant des djélis. il a aussi un bonus en or pour l’adjacence du site religieux qui permettra d’avoir plus rapidement de ces 2 ressources…

    Au global plus d’or et de foi mais moins de production pour inciter à se fournir plus via les achats que par la production… du coup le mali aura grand intérêt à choisir les bonus de religion qui permettent d’acheter avec la foi (coûts réduits par le suguba!)
    1/ des bâtiments scientifiques ou culturels
    tout comme
    2/ les unités militaires
    pour se donner le plus de flexibilité.

    A mon avis de base un bien trop grand concurrent pour la nubie (qu’il faudrait améliorer avec l’extension) sur les cases de désert et qui sait une civilisation rouleau compresseur une fois les revenus en or et foi bien établis…

    • J’imagine que ça posera moins de soucis de déséquilibrages, potentiellement, sur les cartes de petites / moyennes tailles, et inversement dès qu’on augmente la taille et / ou le nombre d’IA. C’est là que l’on voit certains défauts du jeu mieux ressortir.

      Jouer avec la foi c’est toujours, ou presque, un pari intéressant. Après, vu le nombre de combinaisons possibles (civs, cité-états, types de cartes, etc.), bien juger ce type de civ reste très difficile. Il faut faire confiance aux devs, et voir si un patch viendra rééquilibrer quelque chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here