Après avoir testé il y a une semaine la dernière extension en date de Crusader Kings II, Jade Dragon, il convient de revenir sur le patch 2.8 dont la sortie est contemporaine. Selon une habitude désormais bien ancrée, il rajoute des nouveautés concernant le thème évoqué dans l’extension, ainsi qu’apporte son lot de correctifs et de rééquilibrages plus généraux. Le tout a été complété le 4 décembre par la version 2.8.1.

Des nouveautés pour le Proche-Orient et l’Asie Centrale

Je l’évoquais plus haut, le patch 2.8 apporte un lot de nouvelles fonctionnalités liées au thème de l’extension majeure, c’est-à-dire la Chine et ses frontières occidentales dans le cas présent. Ainsi, pour permettre un traitement plus facile de la question et donner plus de profondeur à la région concernée, la zone du Tibet est désormais jouable. Au début de la période couverte par le jeu, c’est un puissant empire proche de la Chine, avec qui il entretient des relations complexes, entre rivalité et coopération. Un bon choix pour une partie intéressante. Après, cette partie du monde se fractionne en entités politiques plus morcelées pour un certain temps.

A côté de cela, plusieurs nouvelles religions font leur apparition sur la carte, notamment les traditions religieuses tibétaines bön. Couplées à de nouveaux portraits et ajouts graphiques liés au Tibet et à la Chine, cela permet toujours plus de personnalisation des parties, ce dont on ne se plaindra pas. Enfin, certains mécanismes de la route de la soie ont été revus également dans le patch.

Rajouts et correctifs

De plus, cette mise à jour rajoute beaucoup d’éléments un peu épars, mais bienvenus. Ainsi, on notera une carte revue du Moyen-Orient. On n’y prêtera pas forcément attention, mais ce sont des provinces redessinées, rajoutées ou enlevées qui permettent de mieux coller à la réalité. D’autant plus que des conflits frontaliers sont maintenant modélisés. A notre disposition également, un travail fait autour des sièges, avec notamment des événements pour les défenseurs et les assiégeants, qui pimentent ces moments qui peuvent parfois être longs.

Enfin, les mécaniques du mode multijoueurs ont été repensées et améliorées, avec de nouvelles alertes et des facilités pour créer des invasions à plusieurs joueurs ou des assassinats de personnages, ce qui ravira ceux qui jouent plutôt de cette façon qu’en solo. Au final, cela donne un certain panel de possibilités, ainsi que des habituelles mais toujours importantes corrections de bugs.

Pour plus d’informations sur Crusader Kings II: Jade Dragon, voyez cette fiche chez Paradox ou cette fiche sur Steam. Ou encore les notes des développeurs dans le forum officiel, dev diaries qui sont aussi désormais regroupés par ici dans le wiki officiel. Les changelogs des différents patchs se trouvent eux par là dans le wiki officiel.

Concernant le jeu de base et ses extensions, vous retrouverez aussi facilement tous nos tests sur cette page.

 

L’impressionnant Tibet en 769. Il ne va pas être facile de le maintenir uni, mais c’est un beau défi.
Un exemple des nouvelles religions et spiritualités présentes avec le patch 2.8.
La carte du Moyen-Orient a été revue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here