Si Omerta – City of Gangsters ne sortira qu’à la fin de la semaine, vous pouvez déjà tester les deux premiers niveaux du jeu grâce à la démo officielle disponible en français. Ce jeu de stratégie au thème original vous plongera en plein cœur de l’Amérique des années 20 et vous permettra d’incarner un immigrant prêt à tout pour s’enrichir rapidement. Vous débuterez donc par de petits boulots et construirez peu à peu un véritable empire du crime.

Omerta mêle gestion de territoires, combats au tour par tour et jeu de rôle puisque vous devrez aussi gérer les compétences et l’équipement d’une quinzaine de personnages. Si l’époque et le concept vous intéressent, pour obtenir plus d’infos n’hésitez pas à visiter le site officiel.

5 Commentaires

  1. Je n’ai pas suivi le développement de ce titre mais tout ce qui en est dit ici semble indiquer qu’il s’agit d’un remake de l’excellent (ce qui ne fut pas l’avis dominant, à l’époque…) jeu sorti par hothouse en 1999, “Gangsters”. Si c’est aussi complet et bon, je ne m’en plaindrai pas !

  2. J’ai fini la démo et de ce que j’ai pu en voir, le jeu est plutôt complet. Pas mal de bâtiments disponibles, des événements aléatoires qui viennent pimenter la routine. Le souci principal concerne l’interface qui manque d’ergonomie et l’impossibilité d’accélérer le temps par exemple. Je n’ai pas trouvé de moyens d’afficher un bilan financier clair et les revenus étaient buggués (bloqués sur 0$). Les combats sont sympas sinon, pour peu qu’on aime le tour par tour. Bref avec un petit patch, on aura sans doute un jeu sympathique mais guère plus.

  3. J’ai aussi fini la démo. C’est assez sympa mais je n’ai pas tout compris pour ce qui concerne les combats. Je ferai la même remarque concernant le bilan financier alors que les hommes de main sont payés avec régularité.
    La scénarisation est un peu lourde. (On joue les deux premières missions d’une campagne de 16)
    En général, je n’aime pas les scénarisation de ce genre. Il est impossible de jouer en bac à sable dans la démo

    • J’ai essayé le mode bac à sable, alors évidemment c’est moins contraignant que la scénarisation, un peu excessive ou bancale par moment, de la campagne, mais cela n’apporte pas grand chose non plus. Sinon il faut oublier l’aspect stratégie de ce jeu, vu qu’il n’y a pas d’adversité, d’ennemis directs (sur la carte, et hormis lors de quelques combats plus ou moins tactiques). Il faut prendre ce jeu pour une sorte de joli casse-tête light / puzzle game, dans lequel à chaque fois on doit juste résoudre un problème, avec différentes options, plus ou moins rapides / efficaces. Vu que le jeu est très mignon, pris comme ça c’est plutôt distrayant. Sinon malheureusement c’est tout sauf un Jagged Alliance version années 20, dommage …

      • Merci pour la précision. J’espérais une Jagged Alliance 1920 (mais la gestion des munitions dans la démo m’avait paru surréaliste pour ce genre de référence)…

Les commentaires sont fermés