Parlons brièvement d’autres horizons ludiques. Bien sûr, il y a les jeux que l’on connaît. Les jeux vidéo, les jeux de plateau, et tant d’autres. Des jeux au fonctionnement assez complexe, aux règles souvent établies, aux extensions permanentes, aux innovations et aux contenus immenses, aux possibilités diverses, à la durée de vie parfois infinie, et surtout aux stratégies riches et élaborées. Tous ces jeux d’aujourd’hui trouvent leur origine dans des jeux bien plus anciens, qu’il serait bon de ne jamais oublier.

Les premiers jeux du monde, de l’Antiquité et du Moyen-âge, ont posé les bases des jeux en général, et nous en suivons aujourd’hui toujours les codes. C’est dans cette optique que PokerStars a développé une mappemonde interactive, décrivant près d’une trentaine de jeux de réflexion, la majorité français et européens mais pas uniquement, afin de donner une idée plus générale de l’Histoire du jeu. Le résultat est instructif.

Les mécanismes de nos jeux

On y découvre ainsi que les jeux les plus anciens étaient déjà des jeux de stratégie aux mouvements de pions sur plateau, tel que le jeu de Go en Chine, qui daterait de plus de 700 ans avec J-C, ou l’Awalé au Nigéria. Ensuite ont suivi les jeux d’adresse, comme la Pétanque en France, ou le Kendama au Japon. Les jeux de cartes, aujourd’hui de loin les plus populaires de tous, sont aussi arrivés après les jeux de stratégie pure. Et c’est en mélangeant les jeux de cartes et ceux de réflexion, que les jeux de plateau actuels sont nés.

Cette mappemonde n’est pas qu’une simple liste de noms. Chaque jeu y est détaillé, et une fiche spécifique de celui-ci en dit un peu plus sur son histoire et son origine. Surtout, les règles de chaque jeu y sont expliquées simplement, permettant enfin de nous mettre à cette Belote dont nos grands-parents nous parlent tant.

Plus sérieusement, les descriptions des jeux sont claires et donnent une bonne idée du déroulement général, bien qu’il faudra toujours un peu de pratique pour pouvoir appréhender toutes les subtilités stratégiques et tactiques de chaque jeu. Cette carte a le mérite de nous mettre le pied à l’étrier pour en apprendre plus sur certains jeux dont nous ne connaissions parfois que le nom, et dont on peut se demander de quoi il s’agissait, ainsi que de nous en faire découvrir d’autres, venus de loin, et dont on ignore aussi parfois tout mais pour lesquels l’histoire est aussi très intéressante.

Quand les sociétés se prennent au jeu

Parmi les jeux les plus marquants dans cette liste, le Bai Choi, un jeu vietnamien très particulier, qui pourrait se résumer en une espèce de Pictionary inversé et avec des chansons. Un jeu et un art à la fois. Un autre jeu à découvrir est la Scopa. Jeu provenant d’Italie qui utilise les fameuses cartes espagnoles, celles qui remplacent les traditionnels Cœur, Pique, Carreau et Trèfle, par Pièce d’Or, Massue, Épée et Vase. Je ne vous en expliquerai pas les règles ici mais disons simplement en résumé qu’une fois commencé, il est difficile de s’arrêter d’y jouer. Addictif et convivial.

cartes-espagnoles

Bien sûr, le Poker y est aussi évoqué comme représentant de la culture américaine, mais ne prédomine pas sur cette carte. Ce qui offre un panorama équilibré, avec une mention spéciale pour les jeux exclusivement français qui démontrent la richesse de notre patrimoine en termes de loisirs.

Certes, ces jeux n’atteindront jamais la complexité ou la durée de vie d’un wargame classique, ce n’est d’ailleurs pas leur but, mais ils nous instruisent énormément sur notre passion commune qu’est le jeu et ses débuts. Pour savoir où l’on va, il peut être utile de savoir d’où l’on vient. Alors vivons curieux !