Les amateurs de campagnes napoléoniennes connaissaient probablement déjà l’association Bellisoft pour son jeu par navigateur Eagles over Europe, voici qu’est disponible depuis quelques jours un nouveau jeu par la même équipe, mais cette fois sur le thème des batailles épiques de l’époque napoléonienne. Particulièrement dans le cadre du Livre I celles historiques ayant eu lieu en Autriche en 1805, en Prusse en 1806 et en Belgique en 1815.

Eagles in Battle est donc une nouvelle simulation tactique en tour par tour simultané, ne nécessitant qu’un navigateur Web et une inscription, gratuite, au site de l’association. Autrement dit une manière de découvrir facilement ces fameux épisodes des guerres de Napoléon, cela en solo ou en coop contre l’IA, ou bien entendu en multijoueurs. Cerise sur le grognard, le jeu dispose aussi d’un générateur de batailles aléatoires.

Pour plus d’informations sur Eagles in Battle, Les Aigles en Bataille en VF, voyez cette ancienne bande-annonce et le communiqué ci-dessous puis directement cette page chez Bellisoft.

 

Communiqué

L’association Bellisoft est fière d’annoncer la sortie de son nouveau jeu gratuit « Eagles in Battle ». Après « Eagles over Europe » retraçant les campagnes napoléoniennes, « Eagles in Battle » permet de simuler les grandes batailles de cette époque.

Jouable dans un navigateur web, sans installation et depuis toute tablette ou ordinateur, ce jeu vous fera endosser le rôle d’un commandant en chef devant mener une bataille face aux incertitudes de l’époque sur l’effectif adverse, l’arrivée de renforts, la météo, la qualité des troupes, des généraux etc. Dans chaque scénario, des évènements aléatoires peuvent ainsi se produire et changer les conditions de victoire pour que chaque partie soit unique.

Le jeu se joue en tour par tour simultané et est de complexité faible à moyenne. Il s’appuie sur un mécanisme de combat tactique simplifié mais permettant des combinaisons intéressantes des trois armes. Il s’intéresse en outre à l’aspect stratégique de la bataille, avec la gestion des réserves, de l’économie des forces, des manœuvres, des lignes de communication et de la cohésion des armées en présence.

Le jeu contient une campagne hypothétique de quinze scénarios plus dix scénarios historiques. D’autres sont déjà en préparation. Il est possible de jouer contre l’IA ou entre joueurs. Le jeu propose en outre un tutoriel et un générateur aléatoire de batailles.

Pour jouer, rendez-vous sur le site www.bellisoft.org !

Bellisoft est une association à but non lucratif pour la création de jeux web de simulation historique. Les jeux édités sont jouables gratuitement.

3 Commentaires

  1. Bien qu’avec un certain niveau d’abstraction nécessaire à la simplification du système ce jeu vaut vraiment le coup et est intéressant et prenant.
    Les parties sont assez rapides (1à 2 heures maxi contre l’IA pour une bataille) l’IA est très correcte . L’enchainement des batailles en campagne est bien fait avec l’ambiance et les courriers façon époque. Un vrai plaisir
    Le vrai challenge est surtout contre d’autres joueurs car il y a des habitués mais il sont aussi là pour aider les nouveaux
    Evidemment on n’est pas dans un jeu 3D avec figurines et tout le tintoin mais, malgrès peu d’effet, on n’est vraiment dans l’esprit et la rigueur des batailles d’empire.
    Quand vous aurez goûter au jeu tactique sachez que vous pourrez sur le même site avec le même compte goûter également au campagne opérationnelle contre des adversaires humains avec un goût différent mais terriblement prenant.

    Sur le plan tactique un des gros avantage de la mécanique, qui peut surprendre, est qu’elle nécessite comme dans la réalité la coordination des trois armes.
    L’artillerie désorganise mais ne détruit
    La cavalerie peut charger mais uniquement des unités désorganisé
    l’infanterie désorganise et détruit mais moins facilement

    A savoir aussi, bien que gratuit pour l’accès au bataille le jeu est associatif pour permettre de continuer le développement il propose de participer pour la modique somme de 8 € par ans en s’arrêtant évidemment quand on veut.

    l’auteur est à l’écoute des joueurs sur le forum et l’ambiance est conviviale. Il est aussi plein de projet et d’idée d’amélioration.

    Les défauts: Il y en n’a peu
    On peut regretter le manque d’effet sonore.
    La mécanique des combats bien que très intelligente peut surprendre et demande une certaine habitude pour anticiper son tour d’activation ou pour bien utiliser la cavalerie par exemple
    Petit défaut lier au web mais on s’y habitue
    Il manque le scrolling à la souris
    Le zoom est assez brutal en gros carte vue de loin et carte vue de près

    Enfin je termine avec le très gros avantage du jeu est qu’il est sur un site web et qu’il est donc accessible de n’importe où avec n’importe quel PC. Continuer ses batailles pendant la pause déjeuner ou en vacances ce n’est pas permis avec beaucoup de jeu.

  2. J’ajouterais que le module précédent, qui prend en charge les campagnes de Napoléon à l’échelle opérationnelle est lui aussi une réussite! Il y a plein de bonnes idées simples et efficaces. Pour n’en prendre qu’une que j’ai trouvé formidable: vous pouvez “couvrir” la marche de vos divisions de ligne à l’aide de forces de cavalerie placées en avant sur la même route; l’ennemi ne peut pas “voir” derrière votre cavalerie. Je trouve cela très intelligent pour reproduire une des missions essentielle de la cavalerie, ses missions de couverture et de reconnaissance.
    Une autre idée réussie est de modéliser le poids de l’attrition: faire marcher vos troupes à marche forcée va les désorganiser, évidemment, mais aussi accroître beaucoup leur taux d’attrition: certaines divisions vont pratiquement fondre…
    l’interface est un peu “clunky” mais cela reste gérable
    A essayer donc!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here