game-dev-tycoon-header-01

Premier jeu du studio indépendant Greenheart Games, Game Dev Tycoon, récemment sorti sur Steam grâce au programme Greenlight, n’est pas une énième simulation de parc d’attraction ou de chemin de fer. Loin de là, car le joueur se coule en fait dans la peau d’un développeur à la tête d’un studio indépendant de jeu vidéo ! Voyons un peu ce à quoi nous amène cette idée originale.

Du fond de son garage …

Haaa, les années 80 : Cock Robin, la fin de la Guerre froide… Et les jeux vidéo, déjà. Game Dev Tycoon démarre dans le garage d’un jeune créateur de jeux, vous. Pas un sou en poche, mais l’envie de faire rêver les joueurs, ces joueurs qui sévissent à l’époque sur leur Commodore 64 (les noms sont légèrement changés pour les besoins du jeu, mais tous parfaitement reconnaissables). Qu’attendez-vous pour débuter votre première production ? Là, il faut investir un peu d’argent, les coûts changeant selon les machines et les options choisies, et définir le nom, le thème, le genre et la plate-forme du jeu. Puis ensuite choisir sur quels aspects insister durant le développement (gameplay, graphismes, intelligence artificielle…).

Avec les essais (et son expérience personnelle du jeu vidéo évidemment) le joueur se rend vite compte que certaines combinaisons marchent bien ensemble (zombies et action par exemple) et que certains types de jeux requièrent un développement plus poussé de tel ou tel point (les dialogues et l’histoire pour les RPG pour ne citer qu’eux). Si le jeu est développé correctement (le choix de la plate-forme sur laquelle le sortir et l’audience visée, soit jeune, tout public ou adulte influent aussi) et que les critiques sont bonnes, le résultat des ventes va venir augmenter votre compte en banque et multiplier vos possibilités créatrices. Dans le cas contraire, attention à la banqueroute !

… jusqu’au sommet d’un grand studio

Avec le temps qui passe et les succès qui s’engrangent, de nouvelles machines (jusqu’à la génération actuelle) apparaissent sur le marché et remplacent les anciennes alors que vos locaux s’agrandissent. Or, il va falloir suivre le marché et ses évolutions sous peine d’être perdus. Cela passe par la recherche (les points sont gagnés de diverses manières, notamment en créant des jeux), qui débloque de nouveaux thèmes, de meilleurs graphismes, la possibilité de sauvegarder, des cinématiques, etc.

Votre studio peut même créer ses propres moteurs de jeu, faire les petites mains pour d’autres producteurs en cas de besoin immédiat d’argent et, surtout, faire évoluer son équipe de développeurs. Qu’il va falloir recruter et former, pour améliorer leurs capacités et leur confier des tâches précises…  Fini les débuts où vous faisiez tout tout seul. Toutefois il faudra alors veiller à l’état de fatigue de votre équipe mais aussi aux salaires. Sans oublier de prendre garde aux interviews accordées à la presse, à la publicité, aux démos, aux patchs que réclament vos fans (qui augmentent ou non suivant la réussite de vos jeux), de lutter contre le piratage, de faire des suites à vos productions, de vous rendre dans les salons de jeux vidéo et ainsi de suite…

Le tout début du jeu.
Les locaux se sont agrandis. Mon premier employé est pour le moment en vacances.
Le studio s’agrandit ici avec un laboratoire de recherche et développement.
Autre agrandissement, un laboratoire pour le hardware.

Pour conclure

Après un survol rapide Game Dev Tycoon apparait comme un bon « petit » jeu, très complet, et très plaisant grâce à l’originalité de son thème. Les graphismes sont certes minimalistes mais pas laids pour autant, par contre seule la langue de Peter Molyneux est supportée, ce qui peut constituer un frein pour certains. On aurait aussi aimé un prix légèrement inférieur. A tenter tout de même, une démo étant d’ailleurs disponible si vous hésitez.

  • Thème original
  • Gameplay assez complet.
  • Une partie offre une bonne durée de vie.
  • Pas de traduction.
  • Un poil cher.
  • Un peu répétitif malgré tout (les parties se ressemblent).
Infos pratiques

Sortie : 29 août 2013

Studio : Greenheart Games

Site : www.greenheartgames.com

Prix : 8.99 $ sur le site du studio, 8.9 € sur Steam.

Lien utile : démo du jeu (52 Mo – Mac et PC)

[wp_biographia]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here