1917, la Russie s’embourbe dans le chaos, le gouvernement Kerenski essaye de sauver les meubles et de continuer la guerre contre les puissances centrales, et appréhende une révolution bolchévique qui ne tardera plus à arriver. Situation tendue ? Peut-être, mais vos soucis vont être bien plus grands. Rescapé d’une attaque mystérieuse sur votre train, au fin fond de la Sibérie, la survie de votre petit groupe va être compliquée.

Une troupe hétéroclite, quatre personnes que le hasard a jetées dans les forêts sibériennes, accompagnées par les bruits de tir des attaquants du train dont vous étiez les passagers. Personne ne connait les motifs de ces dangereux renégats, les morts laissés derrière vous ne donnent pas envie d’approfondir l’enquête. Voilà ce qui vous attend, et il va falloir rapidement prendre des décisions pour survivre au froid, à la faim, et aux bandits qui rôdent dans les bois. Rappelant fortement la série des « Dead in » (Dead in Vinland, Dead in Bermuda), ce jeu de survie au tour par tour vous fait gérer un campement de fortune et la cohésion sociale du groupe.

Tsaristes, bolchéviques, socialistes modérés, apolitiques … les personnages de votre groupe ne sont pas fait pour s’entendre. On saluera la décision des développeurs de placer leur jeu dans un cadre historique rarement rappelé, celui de l’entre deux-révolutions dans la Russie de 1917. Les personnages (tirés au hasard ou choisis dans l’écran de départ, sans que l’on puisse composer de groupe harmonieux) sont d’utilité fort inégale, et l’on découvrira leurs traits de caractère au fil de leurs actions. Méticuleux ou alcoolique ? Rapidement vexé ou hypocondriaque ?

Cela jouera un rôle important, car chaque point d’action (normalement trois par personne chaque jour) est précieux et permet de maintenir une productivité suffisante pour faire face aux défis sibériens.

Help Will Come Tomorrow
L’année 1917 en Russie : quelle valeur un aigle bicéphale sur un uniforme a-t-il encore ?
Help Will Come Tomorrow
Les choix de départ, surtout ceux portant sur les personnages, sont d’une importance cruciale. Malheureusement, les personnalités bien que fixes au travers des parties, ne se révèlent qu’au fil de l’aventure.
Help Will Come Tomorrow
Un train attaqué, des survivants aux abois. Il faut composer avec la situation dramatique et entreprendre de survivre dans les bois sibériens. Peut-être que demain, de l’aide arrivera ?

Cet article nécessite un abonnement pour être lu dans son intégralité. Connectez-vous depuis la page Mon compte, ou consultez nos offres d’abonnement pour adhérer à notre gazette.

 

Pour plus d’informations sur Help Will Come Tomorrow, voyez cette page chez l’éditeur, celle-ci chez Arclight Creations ou cette page sur Steam. Ou encore cette page sur Kickstarter.

Points positifs et négatifs

  • Cadre historique original.
  • Direction artistique à la hauteur.
  • Gameplay cohérent et engageant.
  • Situation initiale configurable.
  • Bon rapport qualité / prix.
  • Avoir progressé sur une partie précédente aide un peu trop.
  • Des évènements aux conséquences opaques peuvent sceller une partie.
Notes
Multimédia
80 %
Interface
70 %
Gameplay
70 %
Article précédentVaeVictis 151
Article suivantPrison Architect – Island Bound : le bagne, ça vous gagne !

5 Commentaires

  1. @von Aasen : camarade “cochon truffier” ;-) j’ai pas encore lu l’article mais on dirait une perle originale – un pléonasme LOL

  2. Merci von Aasen pour cette belle trouvaille, servie par un article aux petits oignons. C’est rare les jeux de survie au tour par tour, avec exploration sur une carte hexagonale, et apparemment une dimension sociale de groupe à gérer. L’article parle de 4 personnages mais dans le visuel d’ouverture il y a un 5e personnage dans la tente ;)

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici