Accueil Actus Vidéos Heroes of the Pacific : screenshots, kickstarter, illustrations et vidéos

Heroes of the Pacific : screenshots, kickstarter, illustrations et vidéos

La série Heroes of WW2 quitte cette année le bocage et ses pommiers de Normandie pour emmener les joueurs sur les plages et sous les palmiers du Pacifique. Voici un survol récapitulant les principales caractéristiques de ce joli projet, actuellement en train de batailler avec grand succès sur Kickstarter, la campagne ayant pour le moment doublé ses objectifs initiaux.

Le jeu proposera, comme pour la version normande, une boîte de base (core box), une extension Battle pack nommée Tokyo Express, divers scénarios supplémentaires en option (les mini-extensions War Stories), du matériel pour ranger et organiser vos pions,

Voici également ci-après une galerie de portraits des personnages que l’on peut croiser dans le jeu. Ces jolies illustrations sont un des aspects de la très bonne qualité de finition du matériel du jeu.

En plus de la jolie et surtout utile bande-annonce ici en en-tête, elle offre une vision rapide mais assez complète du jeu, vous trouverez sur la chaîne YouTube de Devil Pig plusieurs courtes vidéos expliquant certains mécanismes du jeu.

Vous trouverez également sur la chaîne YouTube Legendary Tactics deux intéressantes vidéos, la première dans laquelle Devil Pig revient sur ses débuts. La seconde dans laquelle vous voyez un exemple de scénario, joué avec une version du jeu pour Tabletop Simulator.

Au passage sachez que l’Afrique du nord et la période médiévale semble être parmi les potentiels futurs projets de la créative équipe bordelaise de Devil Pig Games. Dans le cochon, tout est bon !

Pour plus d’informations sur Heroes of the Pacific : Battle of Guadalcanal, voyez la présentation et les images suivantes, puis le site de l’éditeur et cette page sur Kickstarter.

N.B. attention à ne pas confondre ce futur titre avec celui du même nom dans la série Lock’n Load Tactical. L’échelle de jeu est sensiblement la même, mais les deux systèmes ont un gameplay très différent (l’un plus wargame, l’autre plus jeu de plateau).

 

Interview

Démonstration

Aperçu du matériel

Présentation du jeu

Les Devil Pig en ont eu assez du bocage normand, des villes en ruine et des plages du Cotentin. Ils ont donc décidé de prendre quelques vacances et de s’envoler pour une de ces îles paradisiaques aux plages de sable blanc bordées de cocotiers. Quel endroit pourrait être plus enchanteur que l’archipel des Îles Salomons ? Et particulièrement l’île de Guadalcanal, avec ses montagnes, ses bords de mer, ses criques et son terrain d’aviation. À peine débarqués de leur LCT, nos cochons démoniaque, trop heureux de pouvoir enfin poser leur lard sur une chaise longue, ne font pas attention à la présence des braves soldats de l’Empereur Hiro Hito.

Ces derniers, après avoir construit une piste d’atterrissage pour zéros fatigués, se préparent à fortifier l’île en vue d’accueillir comme il se doit les touristes Américains. Surpris et furieux de voir arriver ces trois spécimens porcins aux manières rustres et aux mœurs légères, les japonais s’apprêtent à les rejeter à la mer. Mais nos trois petits cochons n’ont pas l’intention de se laisser faire. Ils décident de faire passer un message à l’Amiral Chester W. Nimitz pour lui faire part de la situation. Les Coastwatchers, ces espions du Commonwealth qui surveillent les mouvements des navires nippons, se chargent de transmettre les informations, et le chef des forces Alliées pour le Pacifique finit par envoyer une Task Force sous les ordres du Vice Amiral William F. Halsey. Navires, troupes et avions font route vers les Salomons, bien décidés à reprendre l’offensive contre l’envahisseur venu du pays du soleil levant.

Trois jours plus tard, les Marines débarquent à Guadalcanal !

Pourquoi avons-nous choisi cette campagne ?

D’abord parce qu’il s’agit de la première grande bataille terrestre entre le Japon et les Alliés depuis les défaites de 1941 et de la première moitiée de 1942. Les Alliés reprennent l’offensive après avoir été chassés de l’Asie du Sud Est et des îles du Pacifique. Mais aussi parce que les forces sont encore à peu près équilibrées, Japonais et Américains lancent des attaques, défendent leurs positions, chargent, manoeuvrent, contournent, … Ce qui ne sera pratiquement plus le cas par la suite, l’armée japonaise se retranchant dans une stratégie de défense fanatisée. Ensuite parce que certains environnements, tels que la jungle, n’ont jamais été abordés par le Heroes System.

Enfin, parce qu’on avait envie de soleil !

Nous savons que nombre d’entre vous attendent ce nouvel opus de la gamme depuis longtemps, et nous sommes très heureux de pouvoir enfin vous le proposer.

Exemple de scénario

Qui dit voyage, dit découverte… Donc préparez-vous à découvrir notre campagne, DEPUIS LE 23 MARS 2023 SUR KICKSTARTER !!! Nous avons donc voulu, pour ce chapitre de Heroes of WW2, explorer de nouvelles pistes en matière de Gamedesign.

Heroes of the Pacific aura son propre système de règles, légèrement différent de ce que vous connaissez, tout en gardant sa compatibilité avec le reste de la gamme pour pouvoir voir des soldats japonais affronter les Red Devils, ou l’USMC se battre contre l’Armée Rouge… Ces modifications sont mineures mais elles nous semblent importantes pour que vos batailles dans ce nouvel environnement soient les plus dynamiques possibles.

Par exemple, nous allons intégrer à ces changements ce qui a été développé pour l’Assaut dans Heroes of Black Reach. L’attaquant pourra activer des unités en soutien pour obtenir des bonus. Nous n’avions pas voulu le faire pour HoN, le corps à corps étant moins important, mais avec des soldats fanatiques armés de sabres, il nous semblait intéressant de le faire pour le Pacifique.

Nous avons aussi ajouté la capacité spéciale Radio. Certaines Cartes Actions ou Doctrines (voir plus loin), ainsi que certaines options de commandement, telles que les unités d’aviation, nécessitent qu’une unité avec la capacité spéciale Radio soit présente sur le champ de bataille.

Nous avons aussi changé la façon dont sont construites les armées afin de ne plus avoir certains régiments devant jouer le rôle d’autres régiments. Le recrutement s’articule autour des tuiles “Company Headquarter” (QG de compagnie). Ces tuiles, appelées Tactical Commands, comprennent un officier supérieur et une ou deux unités de soutien (scouts, radio, armes lourdes, …).

Chacun de ces Tactical Commands dépend d’un régiment et est identifié par le badge correspondant. De plus, chaque Tactical Command a accès à ses propres Cartes Doctrines qui représentent sa spécialisation (embuscade, mouvement, assaut, …).

Les Tuiles de Recrutement, comme les Rifle Company, peuvent être associées aux Tactical Command et bénéficient de leurs Cartes Doctrine. Il est possible d’associer à un même Tactical Command plusieurs Tuiles de Recrutement.

Préparez-vous et inscrivez-vous en cliquant sur le lien ci-dessous !!!

Aperçu du jeu sur Tabletop Simulator

Illustrations des personnages

Aucun commentaire

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici

Quitter la version mobile