Le site Web de Line of Departure revit

En bref. Si ce discret et très sobre magazine est semble-t-il en pause depuis au moins un an, il semble aussi que son auteur, Jim Werbaneth, ait par contre retrouvé cet hiver du temps et de l’énergie pour se consacrer à la version online de Line of Departure. En effet ce site était lui en pause depuis début 2017, mais il a repris vie fin décembre dernier.

Vous y trouverez donc trois nouveaux articles (concernant Kharkov, Churchill et Hitler – rien sur des wargames pour l’instant), en plus de nombreux anciens articles sur des thèmes variés et toujours librement consultables. Peut-être que d’autres articles suivront, espérons.

Pour plus d’informations sur Line of Departure, voyez le site officiel.

 

Line of Departure - Wargaming quarterly

2 Commentaires

  1. Merci pour l’info Bertrand. Je ne connaissais pas et j’ai jeté un oeil rapide : il y a, peut être, sans doute, du contenu “de fond” mais bon sang qu’est ce que c’est austère du texte non illustré par des images…

  2. Curieux site en effet ! Sans revenir sur l’absence quasi totale d’illustration et après avoir lu l’article sur Hitler, joueur compulsif d’après l’auteur, je dois dire que je m’attendais à découvrir, peut-être, des éléments nouveaux au sujet de ce personnage. Il n’en fut rien et je m’interroge sur la pertinence de tout ceci. Quelles sont les références de l’auteur, en termes de bases pour cet article, par exemple ? Est-il lui-même historien ou s’appuie-t-il sur des documents donnant à penser que Hitler fut un joueur fréquentant tripots ou achetant régulièrement des tickets de loterie ? Foin des sarcasmes, je note également que la rubrique, pompeusement intitulée Wargames by Jim Werbaneth n’en contient qu’un seul (ou plutôt, son titre) mais lorsque, revenu de la déception on clique sur le lien, c’est pour y apprendre que cet unique jeuX est désormais indisponible car repris et distribué par Lock’n Load Publishing ! Quitte à rouvrir son site, ce monsieur aurait été bien inspiré de commencer par y faire un peu de ménage (en supprimant au moins les liens de paiement pour ce jeu aujourd’hui disparu…).

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici