Dans ce premier carnet des développeurs, le designer de March of the Eagles, un wargame centré sur les campagnes napoléoniennes, nous explique les difficultés liées aux chaînes d’approvisionnement en nourriture et armements. Certaines provinces seront trop pauvres pour satisfaire les besoins d’une grande armée donc il faudra prévoir avec sagesse vos déplacements et attaques. Si vos soldats sont incapables de rejoindre rapidement une zone de ravitaillement, ils souffriront de famine et de manque de munitions. Des points capitaux à prendre en compte avant de s’aventurer en Russie…
Pour en savoir savoir plus sur March of the Eagles, n’hésitez pas à consulter l’interview d’un développeur et la page officielle du jeu.

4 Commentaires

  1. La rangée de bouquins derrière le monsieur qui parle est d’une étrange symétrie…
    Je suppose que c’est pour apparaitre plus savant.
    Personnellement , elle m’a fait rigoler

  2. Le moins que je puisse dire c’est que je trouve ce Dev diary episode pour le moins confus. Entre l’ouverture de portes ouvertes (chaque pays a des régions différentes à contrôler… sans déconner ?) et des explications laborieuses concernant un système de ravitaillement finalement peu novateur, difficile d’en sortir avec une vision nette de la chose, d’autant qu’en effet, comme certains l’ont remarqué, l’arrière-plan tend à faire diverger les yeux :)

    Au début il parle de fourberies favorisées par le fait que les provinces peuvent être convoitées par différents alliés mais omet de préciser s’il parle du mode solo et/ou multi-joueurs ce qui, en l’occurrence, serait pourtant informatif. Perso j’aimerais assez observer ce genre de discorde entre mes alliés informatiques et bien entendu, cela pimenterait joliment les parties multi. Bref, si on ajoute à tout ces petits détails un accent anglais pas toujours chantant, même si aisément pardonnable, je trouve cet exercice ce communication peu convainquant.

Les commentaires sont fermés