Les hollandais de Isotx, connus précédemment pour la série Iron Grip, proposent depuis peu sur Steam Early Access, un jeu de stratégie assez original. Il s’agit d’un immense MMO Free to Play, immense car les développeurs ont tout simplement reconstitué une guerre planétaire dans un passé alternatif de style caricatural, à mi-chemin entre Dieselpunk et Seconde Guerre Mondiale.
Dans ce contexte fantastique, chaque joueur rejoint une des six factions présentes (ex : impérialistes), puis va sur les différents champs de batailles, qui dépendent principalement des actions des autres joueurs. Chaque camp essayant bien sûr d’étendre son territoire (la capture d’une région se faisant à partir d’un certain nombre de victoires, les parties que vous jouez contribuant donc à un ensemble). Les graphismes sont en 3D, assez sympathiques et soignés, et la résolution des combats se fait en tour par tour. Le jeu est aussi jouable en solo (comptez environ 30 min. pour une bataille – le but étant en général de contrôler différent objectifs sur une petite carte), l’IA permettant surtout de s’exercer avant d’aller affronter d’autres personnes. March of War offre donc un concept hybride assez novateur, est accessible en bêta par le biais de Steam et en plus d’être gratuit, si il n’est certes pas encore “parfait” aujourd’hui il est néanmoins déjà très fonctionnel. Enfin différents ajouts et améliorations sont prévus pour les prochains mois, le jeu ayant aussi un aspect épisodique qui fera évoluer le cours des évènements semble-t-il.

2 Commentaires

  1. J’ai aperçu, pêle mêle, une guerrière à moitié à poil sortie tout droit de Mandragora ; des stuka en piqué ; des hélicos d’attaque, un vaisseau transport de troupes qui ne dépareillerait pas dans un épisode de Doctor Who et un Flammenwerfer. Wow, c’est quoi ce trip ?!

  2. La pizza américaine du wargame. On prend tout ce qu’on a dans le frigo, on met sur une pâte à pizza, au four 30 minutes.
    De toute façon tout ce qu’on a dans le frigo c’est bon, donc on devrait se régaler…à moins que…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here