Matrix annonce que le premier volet de la nouvelle série Order of Battle est désormais disponible. Consacré à la guerre du Pacifique, ce wargame tactique devrait être l’une des bonnes surprises de cette année, proposant un gameplay à la fois rapide à jouer et néanmoins assez élaboré pour offrir un défi intéressant, spécialement en multijoueurs (PBEM++ ou Hotseat option coop et jusqu’à 4) bien sûr. Dis autrement Order of Battle – Pacific s’inspire beaucoup du gameplay de Panzer Corps mais propose quelques degrés supplémentaires de subtilité, ainsi que des graphismes nettement améliorés.

Nous vous en reparlerons plus en détail prochainement, d’ici là sachez que le jeu comporte aussi plusieurs centaines d’unités modélisés en 3D avec soins, diverses options pour personnaliser l’affichage, un bon didacticiel, des spécialisations et bonus variés (ex : personnages spéciaux types commandants, as du pilotage, etc.), un éditeur de scénarios, ou encore deux campagnes distinctes (une coté US, une coté Japon). De quoi donc rejouer en beauté quelques unes des nombreuses batailles qui eurent lieu sur les terres, dans les cieux et dans les mers  du Pacifique entre 1941 et 1946, 46 oui car il y a aussi quelques scénarios hypothétiques, what if sur l’invasion du Japon ou de l’Australie selon le camp que vous jouerez dans les campagnes.

Voici pour illustrer le contenu de Order of Battle – Pacific une huitaine de captures d’écrans supplémentaires ainsi qu’une première vidéo dans laquelle Sukhoi explique les mécanismes du jeu. Pour plus d’informations sur le jeu, par ailleurs disponible dans notre boutique en ligne, voyez le mini-site officiel ainsi que cette fiche chez Matrix ou celle-ci sur Steam. A lire aussi en complément ce récent interview sur The Wargamer.

Au passage pour les amateurs de jeux sur appareils mobiles notez qu’une version iOS et semble-t-il une version Android devraient arriver dans quelques mois.

 

 

7 Commentaires

  1. Ca fait quand même curieusement penser à un Pacific General; des méchanismes doivent différer pour qu’ils ne l’ai pas placé dans la famille de Panzer Corps du coup non?

    • C’est effectivement ça, le jeu s’inspire beaucoup de Pacific General mais comporte assez de différences pour ne pas vraiment être considéré comme un remake. Et donc pas spécialement dans la lignée de Panzer Corps.

      D’ailleurs si on devait comparer ce premier Order of Battle à Panzer Corps, le gameplay des deux jeux est en effet assez proche mais je trouve Order of Battle plus réussi. Après la comparaison est un peu délicate car Panzer Corps a bénéficié d’un plus long temps de développement (en prenant en compte les patchs, extensions, etc.) alors que Order of Battle bénéficie d’un nouveau moteur de jeu, plus joli mais qui comme pour tout nouveau jeu est encore un peu en rodage. Ce qui n’empêche pas qu’il fonctionne déjà très bien.

  2. Si je comprends bien, il s’agit d’une série qui aura d’autres déclinaisons.
    Donc on pourrait avoir un Order of Battle-Russia ou Africa….s’il s’agit de garder une détermination géographique
    C’est très proche de Panzer Corps quand même pour ne pas parler de jeux encore plus anciens du genre Panzer Général 2

    • En théorie oui, si le jeu a assez de succès. Pour le premier volet, donc sur la guerre du Pacifique, il pourrait y avoir une extension mettant l’accent sur les combats en Chine, et plus généralement les batailles livrées sur le continent, puis aussi très probablement d’autres batailles en mer et sur les iles entre USA et Japon.

      Dans l’interview sur The Wargamer il est dit que le studio aimerait bien aborder à l’avenir le thème du Moyen-âge, ce qui changerait radicalement de la WW2, même si pour démarrer la WW2 restera probablement le thème principal.

      Sinon oui, c’est très proche de PzC / PzG & co mais avec quelques variations notables. En un sens c’est bien car on retrouve facilement ses repères (gameplay similaire, etc.), mais ça change quand même un peu ; ça n’est pas un clone, plutôt un cousin. Après tout dépend si l’on connait bien ou peu ces précédentes séries.

    • Bertrand a bien résumé la situation un peu particulière de cet excellent titre. Je dirais, en tant que vétérans ayant -je pense- exploré tous les méandre de la série des 5 Stars et particulièrement de PacGen, que ce OoBP en est beaucoup plus proche qu’il ne l’est de PzC. C’est une excellente chose, dans la mesure où on bénéficie d’une profondeur stratégique et tactique très largement supérieure. Là où PzC peut être définit àmha comme un wargame Casual, OoBP apporte une dimension supérieure. Le système de ravitaillement, à lui seul, fait toute la différence. C’est une fonctionnalité très originale sur ce type de jeu et elle est également très bien réalisée. Les batailles navales, bien qu’encore perfectibles, dans la mesure où certaines fonctionnalités semblent manquer (le système de résolution des combats demande des éclaircissement et certainement des améliorations) sont à terme appelées à surpasser ce que proposait PacGen. Quant aux combats aériens, les problèmes liés au carburant, inhérents à ce vénérable ancêtre, sont désormais loin derrière. Reste le chapitre des campagnes et surtout, la base de données de scénarios, grande force de PacGen. Ici on reste dans le raisonnable mais l’évolution naturelle prévue pour cette série devrait l’amener à, dans le pire des cas, égaler ce que proposait SSG il y a quinze ans. Comme le dit l’interview relayée par Bertrand, le Moyen-âge et le front de l’Est sont des possibilités envisagées. Il suffit de jouer quelques instants avec cette première mouture, pour comprendre que le potentiel exploitable de ce moteur/système, notamment sur le front est, avec ses encerclements et percées en profondeur, représente une réelle opportunité.

  3. Il semble en effet que l’aspect le plus intéressant, ou novateur, par rapport à Panzer Corp, est bien le système de ravitaillement, et les lignes de front qui se dessinent grâce à lui. C’était ce qui me manquait le plus dans PC. Ainsi que des effets de contournement, prise à revers ou de flanc… Y en a t il dans Order of Battle?

    • Oui, il y a un principe assez simple à réaliser d’attaques de flancs (voire d’encerclements) qui invite justement à bien coordonner ses déplacements, pour après lancer une ou plusieurs attaques qui bénéficieront de soutien d’unités voisines. Ce qui ajouté à une coupure de ravitaillement (dont l’effet intervient toutefois je crois au tour suivant) peut donc permettre d’étouffer une unité, même retranchée. Pour ce cas on peut aussi par exemple utiliser d’abord l’artillerie ou des sapeurs / ingénieurs, afin de diminuer un peu le niveau du retranchement, et donc de faciliter après l’attaque d’une autre unité. Tout dépend des situations, du terrain, etc, mais de manière générale il y a pas mal de moyens de gérer un problème.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici