The Fall of the Ottomans

2
124

Je n’ai pas l’habitude de lire des livres d’histoire en anglais et à vrai dire c’est mon tout premier. Plusieurs choses m’ont fait sauter le pas : The Fall of the Ottomans – The Great War in the Middle East, 1914-1920 est fort bien noté, non traduit et sur un belligérant méconnu de la Première Guerre mondiale : l’empire Ottoman.

Eugene Rogan a ici une approche classique en abordant le difficile début du siècle de l’empire Ottoman avec entre autre les guerres des Balkans. La situation et le déclin de l’empire Ottoman est bien expliqué y compris l’accession au pouvoir du partie des Jeunes-Turcs. J’ai trouvé passionnant les luttes de pouvoir, les réformes et ce poids trop lourd d’être un empire qui pousse lentement les pachas Ottomans vers la guerre.

Je vous garantis que vous serez surpris par les récits de ces fronts méconnus et en particulier : la valeur des troupes Ottomanes, les déconvenues des Britanniques, le Jihad, la relation entre Arabes et Ottomans et les relations Russo-turques. Même l’après-guerre avec Mustapha Kemal est surprenante d’autant plus que la France y a participé !

Notez que le chapitre dédié au génocide des Arméniens est réellement difficile à lire de par la description des exactions commises. La partie sur les Dardanelles et Gallipoli est tout a fait complémentaire de celle des Mémoires de la Grande Guerre de Churchill car vu du côté Ottoman.

Le livre n’est pas exempt de défaut. Une fin éclair un peu brouillonne, en fait j’ai eu la même sensation que lors de ma lecture du Front d’Orient. Et surtout des mots anglais vieillis, ou tout du moins peu usités qui vont certes enrichir votre vocabulaire (squalid, staunch, turmoil etc.) mais qui nécessitent un dictionnaire à tout instant. Autant dire que j’ai regretté de ne pas avoir le livre en ebook pour avoir les définitions dans la seconde. Je vous conseille donc fortement de prendre une version électronique. Autre défaut, les cartes sont quasi inexistantes et vous devrez impérativement vous seconder d’un atlas. De plus ne vous attendez pas a atteindre votre rythme de lecture habituelle, le mien fut divisé par deux !

Un livre que je vous recommande et que vous allez adorer malgré les difficultés.

Côté jeux sur table, il est impossible de passer à côté de Pursuit of Glory chez GMT qui couvre toute la période et le théâtre dans son intégralité. En plus abordable je vous conseille ce jeu solo de Victory Point Games : Ottoman Sunset.

 

2 Commentaires

  1. Ce ne sont pas des mots inusités ou vieillis, ce sont simplement des mots d’un registre de vocabulaire plus élevé que celui auquel on est habitué. Tout le monde a le droit de s’exprimer avec plus de 200 mots.

  2. Oui j’ai abandonné la notation des mots au bout d’une cinquantaine de pages tellement il y en avait ! Il y avait souvent la précision Veillis dans le dictionnaire et peut-être pas pour ceux-là. Pour être lecteur de livres en anglais, sur d’autres sujets, l’écart était significatif.
    Pour quelqu’un dont l’anglais n’est pas la langue maternelle le livre est difficile. J’imagine que vous avez compris le sens de ma remarque et l’avertissement pour les éventuels intéressés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here