Accueil Dossiers Préviews The Troop ? D-Day Combat Academy !

The Troop ? D-Day Combat Academy !

The Troop

Voici une rapide reconnaissance sur ce futur jeu en tour par tour qui pourrait à l’avenir offrir une alternative intéressante pour jouer assez facilement les fameux combats ayant eu lieu en Normandie, dans ses jolis villages et son épais bocage, dans la foulée du Jour J. La petite équipe de PLA Studios semble préparer une belle surprise pour les wargamers.

 

La semaine dernière, on pouvait essayer une version de démonstration de The Troop via Steam. On avait ainsi accès aux cinq premiers chapitres de ce wargame tactique encore en plein chantier.

Le jeu simule les combats qui ont opposés les Alliés, pour l’instant coté britannique, et les allemands au niveau de l’escouade ou du char. Il n’est pas historique dans le sens qu’il ne représente aucune rencontre réelle, les engagements proposés sont aléatoires, mais répondent aux critères de l’époque.

On se retrouve donc début juin 44 à diriger des escouades britanniques après le Débarquement de Normandie. Les cinq scénarios proposés sont en fait des tutoriels pour nous permettre d’appréhender les mécanismes du jeu.

Celui-ci est en tour par tour et la vision générale m’a de suite fait penser à Close Combat, assez normal vu l’échelle de simulation. L’aspect tour par tour et le style du gameplay évoquera aussi Battle Academy.

Vos unités vont donc se déplacer et faire feu si les conditions le permettent comme la ligne de vue. Si tout va bien, on aura un pourcentage de chances de toucher qui prendra en compte les différentes armes engagées. L’ennemi ne dispose d’aucune action, comme d’éventuels tirs défensifs, à vous opposer. On va apprendre qu’un déplacement limité permet à votre infanterie de se mettre automatiquement à couvert, ce qui peut sauver des vies. Le lancer de grenades n’est possible que dans un hexagone adjacent et s’avère utile pour réduire Blockhaus et autres nids de mitrailleuses. Les effets des tirs se concrétisent par de la suppression mais aussi par l’élimination des cibles. Les chars doivent viser avant de tirer. On peut tourner leurs tourelles, et même sortir la tête pour voir ce qu’il se passe. Il est préférable d’évacuer les équipages avant que le véhicule ne soit détruit, le moral de l’ensemble s’en trouve affecté.

Pour gagner, vous devez soit détruire l’adversaire, soit le contraindre au repli suite à la chute de son moral. L’ensemble est facile d’accès, mais il faut rester attentif sous peine de pertes irrémédiables.

Clairement, c’est un jeu à suivre, nettement plus abordable que d’autres titres trop sophistiqués. Peut-être que d’ici la sortie, une version française existera, bien qu’ici l’anglais n’offre pas vraiment de difficultés.

 

Pour plus d’informations sur The Troop, dont le débarquement en version Accès anticipé pourrait se produire en décembre prochain, voyez cette page sur Steam. A voir également cette présentation sur la chaîne YouTube de The Wargaming Guy.

La première vue, trois unités d’infanterie aéroportée, soit dix hommes. Les allemands sont tranquilles dans une maison, il va falloir les déloger. Autant dire qu’avancer tout droit à travers champ n’est pas la solution optimale.
Je ne sais pas pourquoi, mais des allemands ont mis le nez dehors. Je vais tirer avec mon groupe possédant une mitrailleuse légère. On n’oubliera pas d’utiliser les mitraillettes. La ligne de tir est dégagée, hexagones bleus, les pourcentages de tirs suivant les armes sont indiqués. On peut cliquer sur « Feu », mais alors mon unité ne pourra plus se déplacer, « point d’exclamation » à côté du « Fire ». De toute façon, elle est bien là, relativement à l’abri.

Ma deuxième unité s’approche de la maison, le but est d’envoyer une grenade par la fenêtre. On remarque la tête de mort rouge, mon tir a été fatal à l’adversaire.
Faut-il frapper à la porte ou envoyer la grenade sans discuter ?
La progression continue après le nettoyage de la maison. Les allemands sont dans la forêt hors de vue. Pour les chercher, il faut traverser en terrain découvert, un rideau de fumée s’impose.
Fin de la mise en bouche, encore quatre missions.
Au départ, on avait 4 Stuart qui promenaient, un canon d’assaut en a éliminé un. Il faut dire que le chef de char n’hésite pas à s’exposer. De mon côté, j’ai envoyé un Stuart charger de face quand les deux autres le contournaient par les côtés. On voit la fin de la manœuvre avec mes Stuarts prêts à frapper, tandis que l’état du troisième n’est pas brillant avec son canon hors service.
Combat de chars dans le bocage. Il faut déployer ses unités, et pour optimiser cette action, il vaut mieux afficher les lignes de vue.
68% de chances de toucher, ça ne se refuse pas, après on verra bien ce que ça donnera car on frappe de face, là où le blindage est le plus efficace.
Trop fort !
Ce Panzer IV est un peu sonné par le tir de mon Sherman. Toutefois le moral ne varie pas pour un camp ou l’autre.
Enfin si, car l’allemand n’est pas resté inactif et m’a détruit un chasseur de char et un Sherman, ce qui a suffit à démoraliser mon camp. Il faut dire que les équipages n’ont pas été sauvés, ce qui n’a pas été apprécié par leurs camarades. On remarquera la rapidité du jeu, quatre tours…
Je ne pouvais pas rester sur une défaite et le match retour n’a duré que trois tours… Il s’agissait certes d’une démo et du didacticiel. On devine toutefois assez bien le bon potentiel ludique de ce futur jeu.

6 Commentaires

  1. J’ai joué les cinq scénario tutos et même deux fois certains

    Le tours des petits défauts mais le jeu est encore en développement

    Le graphisme est assez moyen notamment l’infanterie mais suffisant. Les véhicules sont bien rendus.
    Le son des armes est correct. la musique pénible et le Yes Sir ultra pénible
    l’interface est simple et fait son boulot mais mériterait quelques améliorations notamment l’ajout de touche raccourci.
    se déplacé en forêt ou dans une maison peut manquer un peu de précision. on peut par exemple vouloir rentrer et se retrouver de l’autre côté
    Oui le tir d’opportunité manque notamment pour l’infanterie et les mitrailleuse en défense
    Le we go you go est bien mais reste un peu mou

    Voilà j’ai fini pour les défauts

    Tout le reste est très bien comme me dit l’article ça tient du battle académy et du close combat en beaucoup mieux sauf qu’il y a une grosse différence L’IA à l’air d’être très bien et ça c’est rare.
    Les unités savent se mettre à couvert, avancer prudemment et s’arrêter pour ouvrir le feu. Elle savent replier aussi. Il ne s’agit pas totalement de script comme dans BA mais de réaction à des situations. Le cinquième scénario le montre bien avec une attaque de PZIV. On gagne malgré tout en jouant prudent car l’ennemi retraite après quelques pertes mais l’IA n’a pas fait d’erreur grossière.

    L’armement, blindage, couvert, fumigène, Los, visé etc sont bien pris en compte
    Les pourcentage de réussite et modificateur sont très lisible et compréhensible

    Je termine avec un autre truc extra. Tout le monde a en tête, dans d’autre jeu les zooms et scroll rapide ou les replays pour voir un tir AT et l’effet sur la cible. C’est long et pénible et l’on rate la plupart des visuels.
    Dans troop c’est automatique quand un canon tire la caméra vient se placer automatique à la hauteur de l’obus ou du véhicule qui tire, suit l’obus pour se placer à la hauteur de la cible afin de voir l’impact. C’est bien pensé et assez jouissif.

    Il reste à savoir quel sera le niveau des scénarios et pourquoi pas d’une campagne dynamique. Ce serait dommage de se retrouver avec seulement quelques scénarios sans envergure car le jeu à du potentiel

    • Merci pour ces remarques. On verra en fin d’année ce que permettra la version Accès anticipé. Les développeurs semblent préparer pas mal de choses, mais attendent avant d’en parler.

      Au registre des bouts d’infos, en théorie au lancement il y aura une quinzaine de niveaux / cartes / missions, d’une taille supérieure à ce qui était dans la démo (60×60 au lieu de 40×40, avec a priori une vingtaine d’unités max par camp par scénarios). D’autres cartes seront ajoutées via de futurs patchs.

      Si tout va bien, probablement une des bonnes surprises vidéoludiques de 2022.

    • Certaines fonctionnalités, encore en développement, n’étaient pas activées dans cette démo. Il faudra voir une fois le jeu plus abouti. Il semble qu’il y ait des mécanismes quand même assez fins, pour justement bien représenter diverses nuances tactiques. Là cela reste une démo, même plutôt un prototype, réalisée par un petit studio.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici

Quitter la version mobile