Urban Operations est un wargame édité par la société française Nuts Publishing qui traite des combats tactiques post Seconde Guerre mondiale en milieu urbain. L’auteur, Sébastien de Peyret, est officier de l’armée de terre, à priori un gage de sérieux et de connaissance du sujet. Le jeu, au concept très prometteur alliant simplicité et simulation réaliste, tient-il ses promesses ? Osons le dire d'emblée, oui.

J’ai suivi le développement de ce jeu avec attention sur le site de l’éditeur ou sur les réseaux sociaux, chaque nouvelle information que cela soit dans le concept ou sur les visuels du jeu me donnait de plus en plus envie d’avoir la bête entre les mains. Il faut dire que le programme est alléchant : la brèche de Fulda, Mogadiscio, Grozny, Kolwezi, Bassorah et Falloujah.

Et même si les principales troupes représentées dans les scénarios seront les troupes US et les troupes russes, on pourra manœuvrer aussi des partisans katangais, tchétchènes, des soldats irakiens, anglais, mais aussi (ouf !) des soldats français (2ieme REP – 5ieme RIAOM et 9ième RCP).

Avant de commencer vraiment ce test et de rentrer dans le vif du sujet en regardant tout ce qui se trouve dans cette grosse boite, écartons tout de suite un sujet qui peut fâcher : le jeu est dans la langue de Shakespeare. Je comprends parfaitement les contraintes budgétaires et je ne suis pas naïf, le jeu d’histoire est un passe-temps principalement anglo-saxon, mais il est quand même dommage de ne pas avoir une version française en natif.

Alors effectivement la version française de tous les éléments du jeu est téléchargeable sur le site de Nuts Publishing, mais sans parler d’une qualité d’impression nécessairement moins bonne que les originaux cela représente un surcout au prix déjà non négligeable du jeu.

Exemple de blocs avec différents types d'unités.
Pour lire cet article dans son intégralité vous devez être abonné au site de la Gazette du wargamer. Vous retrouverez notre offre d'abonnement directement sur cette page : www.wargamer.fr/abonnement/

Conclusion, notes, points positifs et négatifs

  • Le thème très spécifique du combat urbain moderne.
  • Des composants matériels nombreux et d’excellente qualité.
  • Un système de jeu original et efficace.

  • Certains points de règles auraient demandés plus de précisions, une FAQ officielle serait la bienvenue.
  • Pas de VF en natif.
  • Le prix un peu élevé.

Notes
Graphismes
90 %
Manuel
75 %
Gameplay
90 %

Infos pratiques

Date de sortie : juin 2017
Éditeur / Studio : Nuts Publishing
Prix : 75,00€
Site officiel :

Fiche chez l’éditeur

Remarques :

Lien utile : une FAQ se trouve par ici dans le forum de Strategikon.

Article précédentVae Victis 136
Article suivantPremier DLC pour Polaris Sector

1 commentaire

Laisser un commentaire