Vouloir simuler les « guerres à travers le monde » est un pari ambitieux, mais Strategiae ne s’est pas limité géographiquement en intégrant aussi le paramètre temporel, ouvrant la porte à toutes les époques de l'histoire humaine. Dès ses premiers pas sur Kickstarter fin 2015 le projet était clairement intitulé : All the Wars, All the Times, All the World... Only one Rule ! A cela il faut aussi rajouter tous les OS car le jeu sera à terme multi-plateformes : PC de bureau, tablette de salon et même table de cuisine pour la future déclinaison en papier et en carton. Un système unique pour jouer toutes les guerres, partout ou presque. Jeu hybride façon « warteau » brossant certes un bien joli tableau vidéoludique de l'histoire des guerres mais qui n'est pas exempt de fâcheux défauts de jeunesse.

Plus qu'un jeu, un concept

Après avoir essayé la bêta, armé cette fois de la dernière version du pack de base, dite édition Classique, je suis retourné en Normandie, ni les vikings ni les rebelles américains ne m’inspirant.

L’idée de Wars Across the World est simple, et pas nouvelle : créer un système de jeu unique grâce auquel on pourrait simuler tous les conflits passés, présents et futurs. Les règles se doivent d’être simples et modulables, de manières à évoluer en fonction de l’échelle et de la période. Il est bien évident que les règles concernant l’aviation ne sont d’aucunes utilités lors de la bataille d’Hasting. On peut donc aisément survoler quelques paragraphes du livret de règles (116 pages illustrées et détaillées).

Je ne peux manquer de faire le parallèle avec un titre comme Operational Art of War III, certes beaucoup plus complexe, mais dont l’éditeur de scénario permet à la communauté de sortir pléthore de nouvelles simulations gratuitement. Ce n’est pas, pour l'instant, le choix économique de Stratégiae qui décline ses scénarios à la carte. L'avantage étant que l'on peut ainsi piocher directement dans ses thèmes de prédilections sans devoir débourser pour les autres. Heureusement un éditeur de scénario a bien été annoncé. Il permettra d’étoffer le panel avec, si toutefois le logiciel de création est bien réalisé, ce que nous n'avons pas pu essayer, un complément de créations réalisées par la communauté des joueurs.

Le choix des scénarios dans l'édition Classique, avec en prime un tutoriel bien réalisé. Globalement les règles s'apprennent très vite, un gain de temps appréciable pour qui a peu de temps libre.
Pour lire cet article dans son intégralité vous devez être abonné au site de la Gazette du wargamer. Vous retrouverez notre offre d'abonnement directement sur cette page : www.wargamer.fr/abonnement/

Scénario Hamilkar 264bc - Première guerre punique.
Aperçu de la création d'une carte dans l'éditeur de scénarios.
Carrhae 53bc. Le jeu permet de facilement voyager dans l'Histoire.
En théorie l'éditeur de scénarios permet de tout paramétrer. Il sera ajouté via un patch très prochainement.

Conclusion, notes, points positifs et négatifs

  • Un système de jeu unique et simple pour une multitude de conflits.
  • Version française disponible.
  • Didacticiel et manuel clairs.
  • Parties rapides.
  • Concepteurs réactifs (mises à jour fréquentes)

  • Un système de jeu unique et simple pour une multitude de conflits.
  • Scénarios inégaux et historicité limitée.
  • Pour l’instant pas de mode multijoueurs (sauf hotseat).
  • Prix, l’addition monte vite.
  • TROP DE BUGS !

Notes
Multimédia
65 %
Interface
60 %
Gameplay
55 %

Infos pratiques

Date de sortie : 5 mai 2017
Éditeur / Studio : Strategiae
Prix : 14,99 / 19,99€
Site officiel :

fiche sur Steam ; fiche sur Kickstarter ; www.waw-games.com

Remarques :

La version jeu de plateau a été annoncée chez Hexasim l’année dernière, sans plus d’informations depuis.

Article précédentWH40K – Sanctus Reach, version 1.017 atteinte !
Article suivantDesert War 1940-1942 : premières images

4 Commentaires

  1. Merci pour ce test. Quel dommage, cela respire quand même la déception. Sans doute un projet trop ambitieux qui aurait dû être recadré sur une période donnée. Comment donner de la profondeur quand on veut simuler à la fois les guerres puniques et la bataille des ardennes.

  2. Décevant pour le moment: trop de bugs et de promesses non tenues à l’heure actuelle (multi, éditeur, etc…). Le salut viendra probablement des patchs mais surtout de la version jeu de plateau (là les joueurs pourront corriger les éventuels “bugs” des règles facilement). Un lancement plutôt raté à mon avis: une évaluation “variable” sur Steam dès le début ce n’est pas bon signe.
    Perso je n’ai pas demandé le remboursement car je crois en ce projet. J’espère ne pas avoir tort.

  3. Avec quelques bons patchs, puis cet été un mode PBEM, le jeu va certainement se bonifier. Le concept est bon, surtout pour des parties relativement rapides, et quand il y aura plus de scénarios, et probablement de meilleurs prix pour certains lots, cela apportera aussi un plus indéniable. En attendant pour l’instant force est de reconnaître qu’il y a plein de petits défauts agaçants.

    Concernant l’éditeur de scénario, une première version est désormais disponible sur le site offciel, voir : http://www.waw-games.com/editeur-pour-le-jeu/ Un manuel devrait suivre prochainement.

  4. L’article est intéressant et, il faut le reconnaitre, équitable. Nous avons encore un gros travail d’amélioration à faire, et il a lieu quotidiennement. Comme l’équipe est toute petite, cela prend naturellement plus de temps que les gros studios, mais nous sommes confiants. Le jeu est régulièrement mis à jour sur Steam, et la version non-Steam sera prête avant la fin du mois.

    D’autres avancées auront lieu cet été, nous serons a fond dessus. Et pour ceux qui veulent s’y essayer, l’éditeur est disponible et nous serons à votre disposition pour répondre aux imanquables questionnements.

Laisser un commentaire