Seconde partie de notre traduction de ce récit d’une partie jouée avec le prototype de 1944 – Race to the Rhine, la première partie de l’article se trouve sur cette page.

Tour 9

Anvers droit devant.

Bradley a utilisé sa première action pour livrer du ravitaillement à ses avant-gardes. Les corps immobilisés utilisent immédiatement 1 ration pour devenir à nouveau actif (ceci est automatique, et s’accomplit même si le joueur ne le souhaite pas – les soldats affamés ne laissent pas passer des camions de nourritures, à moins d’en prélever leur dû). Dans la seconde action, un autre lot de camions est acheté.

Bradley a la route le plus courte jusqu’au Rhin mais il ne peut se ravitailler depuis les ports ou la 7e Armée. Seul sa base logistique est disponible, il a donc toujours besoin d’un grand nombre de camions disponibles. Monty et Patton ont un autre défi mais jouer chaque couleur est réellement une expérience unique.

Le XVe Corps n’empêchant plus les contre-attaques les allemands en effectuent donc une autre.

1944-race-rhine-aar-t9-10-marketMonty a placé 5 ressources dans le port en utilisant une nouvelle fois sa capacité spéciale. Et le Ier Corps britannique a avancé près d’Anvers, détruisant un autre marqueur allemand. Le contact entre les ports et le IIe Corps canadien (immobilisé sans carburant) a finalement été établi. Les canadiens ont probablement été à même d’arrêter leurs achats de ressources au marché noir.

Le marqueur allemand est placé devant Bradley.

Patton a utilisé toutes ses actions pour livrer du ravitaillement depuis la 7e Armée.

Et les allemands ont contre-attaqué le Bradley. Une brèche entre Bradley et Patton s’élargit. Veuillez noter que le nombre de marqueurs allemands reste inchangé. Ce n’est pas bon pour Monty, puisqu’il est le seul intéressé par une fin précoce.

1944-race-rhine-aar-t9-10

Tour 10

Westwall droit devant !

Veuillez noter que la partie devrait s’arrêter théoriquement après le 9e tour (25 marqueurs divisés par 3 joueurs = 8,33). Le constat que la partie s’est poursuivie résulte à la fois de la destruction des puissantes divisions allemandes et des contre-attaques (plutôt que le simple placement d’un nouveau marqueur).

Mais le VIIe Corps est annoncé comme disponible ! Il a du carburant, des munitions et même quelques rations. Bradley décide d’utiliser sa capacité spéciale, lui conférant une action gratuite de soutien aérien.

1944-race-rhine-aar-t10-11-brad

Il doit le faire puisqu’il n’a plus qu’une munition dans ce Corps. Le XIXe corps en détient 2, et est coincé dans Bruxelles – il semble qu’il s’y prépare à la défendre contre Monty ;-)

L’assaut préparé contre une zone défendue par un kampfgruppe blindé a été un grand succès. Une autre médaille est décernée à Bradley. Liège est libéré. C’était un coup risqué puisque une carte allemande avec 3 munitions aurait arrêté un tel assaut et forcé les yankees à retourner à la maison. Plus intéressant, la force principale du VIIe Corps retourne à sa position de départ (Namur)…

Liège est toutefois toujours protégée par ce Corps et c’est sage de la part de Bradley de réduire ses lignes de ravitaillement. La prochaine zone à attaquer est Aachen qui nécessite au moins 3 munitions pour avoir une chance de succès (4 seraient nécessaire pour être presque 100% sur).

La seconde action est utilisée pour transporter des ressources plus proches du front. Comme vous pouvez le voir, il n’y a presque plus de munitions dans le VIIe Corps. Et le Westwall est à une zone en avant !

Le joueur blanc a décidé de contre-attaquer Patton. Une contre-attaque de plus et le joueur bleu perdra le contact avec Orléans.

1944-race-rhine-aar-t10-11

Monty a utilisé sa première action pour transporter du carburant de sa base logistique le long de la côte ainsi que des ressources au Ier Corps britannique. La seconde action est utilisée pour acheter plus de camion en fait les 2 derniers du stock. Comme vous vous en souvenez cela déclenche l’interphase d’approvisionnement. C’est une bonne stratégie pour un joueur en tête puisque cela force les autres joueurs à dépenser des actions pour acheter et transporter de la nourriture plutôt que des munitions ou du carburant. Les deux joueurs américains n’en sont pas satisfaits.

De plus, le marqueur allemand est placé dans la brèche créée entre Bradley et Patton.

Patton a utilisé sa première action pour un soutien aérien qu’il pourra affecter durant l’attaque sur la zone proche de Metz. C’est nécessaire puisqu’il n’a pas assez de munitions dans le XVe Corps.

Le 21ème marqueur allemand est placé à côté de Reims. Le joueur bleu n’a pas le choix puisqu’il ne peut effectuer de contre-attaque sur ses propres forces.

Il reste 4 marqueurs allemands. Au moins deux tours à jouer…

Tour 11

Si proche, peu importe la distance…

Médailles : Monty – 6, Bradley – 5, Patton – 1

Bradley n’a plus beaucoup de temps pour atteindre une victoire automatique. Il ne reste plus de place pour la moindre erreur, ni gâchis de ressource ou de temps. La première action –transporter des ressources du XIXe Corps au VIIe Corps. Les chanceux du XIX peuvent maintenant aller boire un coup.

Les derniers camions sont utilisés pour livrer des ressources près du Ve Corps ‘au cas où’. Le VIIe Corps US a été préparé pour l’assaut final. 3 munitions, 3 carburants et seulement 2 zones à conquérir (pardon, à libérer).

1944-race-rhine-aar-t11-12-piwkoMais plutôt que de frapper un ‘grand coup’, Bradley a décidé de renflouer son stock de camions. C’est une grave erreur.

Les allemands ont continué à contre-attaquer Patton. La ligne de ravitaillement depuis Orléans est coupée !

Monty a utilisé un soutien aérien et sa seconde action pour libérer enfin Anvers gagnant sa 7ème médaille pour la ville objectif et sa 8ème pour détruire une unité allemande. Mais maintenant il y reste 5 marqueurs allemands…

Un marqueur allemand est placé contre Brad.

Patton a également utilisé du soutien aérien pour libérer Metz. Il a récolté 1 médaille directement (pour la ville objectif) et 1 médaille indirectement (pour avoir un total de 5 équivalent munitions en détruisant des unités allemandes).

Un marqueur allemand est placé contre Monty juste derrière Anvers. Il est grand temps, puisque Arnhem sans protection est seulement à 4 zones de distance !

1944-race-rhine-aar-t11-12

Tous les joueurs ont fait des erreurs durant ce tour. D’abord Brad puisque la prise de camions ne peut que le rapprocher du désastre – une autre interphase d’approvisionnement. Heureusement pour lui, et Monty et Patton étaient trop occupés à tuer des allemands pour repérer l’occasion idéale de mettre Brad en grande difficulté.

Tour 12

L’homme blanc ne sait pas sauter.

Médailles : Monty – 8, Brad – 5, Patton – 3. Il reste encore 4 marqueurs allemands.

Bradley a réalisé son erreur du tour précédent et a paniqué ! Il a commencé à en faire une autre. Dans sa première action, il a transporté 2 nourriture, 1 munition et 2 carburant jusqu’au Ve Corps immobilisé et affamé. Les soldats au ventre vide utilisent immédiatement 1 ration, ce qui rend le Corps opérationnel. C’est obligatoire – des soldats affamés sont toujours mieux armés que l’intendance et le joueur ne peut pas décider ‘S’il vous plait ne manger pas cela, c’est pour une autre unité ». Dans la seconde action, le Ve Corps US s’est rapproché du VIIe Corps afin de le soutenir en ressources.

Les allemands continuent leur contre-attaque contre Patton.

Monty a finalement repéré sa chance (peut être à cause du jeu chaotique de Brad) et a pris les camions restant. Interphase d’approvisionnement !

Le VIIe Corps US s’immobilise ! Et de plus, le Ve Corps consomme les ressources qui étaient sensées être livrées au VIIe Corps ! Le Ve Corps ne peut pas avancer, puisque le VIIe lui bloque la seule route vers le Rhin.

1944-race-rhine-aar-t11-12-bukaresztLes rouges sont à Bucarest, mais les yankees ne peuvent plus avancer. Le président sera furieux. Quelqu’un va prendre sa retraite avec le grade de colonel, pas de général.Mais revenons au front britannique. Dans sa seconde action Monty a amené un autre lot de ravitaillement au port le plus proche en utilisant également sa capacité spéciale.

Les allemands (contrôlés par le joueur rouge) ont repéré leur chance et contre-attaqué Brad.

Patton a transporté du ravitaillement entre les XVe et XXe Corps US. Le XXe peut désormais reculer et nettoyé ses arrières, rétablissant le contrôle allié. Plus de place pour une contre-attaque désormais ! Mais il est clair que le XXe Corps ne devrait pas s’éloigner du front.

1944-race-rhine-aar-t11-12

Les allemands, cependant, continuent leur contre-attaque contre Bradley.

Monty a presque gagné. Le seul problème est qu’il reste encore au moins deux tours à jouer. Bradley réussira-t-il malgré tout ? Ou sera-t-il isolé de sa base logistique ainsi que tous ses Corps ?

Tour 13

La tyrannie de la logistique

Médailles : Monty – 8, Brad – 5, Patton – 3

Il reste encore 4 marqueurs allemands.

Brad a finalement réalisé son erreur. Pour en éviter une nouvelle, le Ve Corps US doit reculer, sécuriser les lignes de communications de toute l’armée. Il doit combattre les sturmpionere allemands, utilisant une de ses munitions. C’est ainsi que 3 actions sont utilisées pour déplacer, ravitailler et reculer les Corps sans réel bénéfice pour le joueur blanc.

La seconde action est utilisée pour acheter 3 rations. Cela aurait du être fait deux tours plus tôt mais mieux vaut tard que jamais.

Le marqueur allemand est placé face à Monty, sécurisant la route ouvert vers Arnhem. Mais Monty a déjà gagné la partie de toute façon.

Monty livre un autre lot de ravitaillement au port et le transporte à son Ier Corps à Anvers. Le reste de son armée s’est reposé, i.e. attendant un miracle sous la forme de munitions et de carburant tombés du paradis.
Le marqueur allemand est placé entre Brad et Patton.

Patton, a également acheté un lot de base et accompli une nouvelle attaque, éliminant quelques panzergrenadiers. Et il a ainsi obtenu sa quatrième médaille.

Les allemands sont si perturbés qu’ils n’ont placé aucun marqueur ni effectué de contre-attaque (ce qui s’avère être un oubli du joueur bleu). Mais cela n’a pas d’importance si la partie ne dure qu’un tour de plus.

1944-race-rhine-aar-t13-14

Tour 14

Est-ce la fin ?

Médailles : Monty – 8, Brad – 5, Patton – 4

Il y a encore 3 (et même 2) marqueurs allemands.

Bradley s’est senti obligé de jouer au mieux sans perspective de gagner la partie. Avec deux actions de transport et l’utilisation de 7 camions, il a déplacé 3 rations jusqu’au VIIe Corps US. Ces GIs sont vraiment affamés et en colère. C’est bon d’être un général restant loin de la ligne de front ;-)

Le marqueur allemand est placé contre Monty. Cela ne devrait pas avoir d’impact sur la partie puisqu’il reste seulement 2 (ou 1) marqueurs allemands ainsi qu’aucun lieu où contre-attaquer, la partie devrait se finir après le  tour de Monty et de Patton.

Mais Monty continue à combattre. Dans sa première action, un soutien aérien est appelé, et dans la seconde une bataille de blindés se déroule à l’est d’Anvers. Une neuvième médaille est gagnée.

Le marqueur allemand est placé sur le Westwall. Mais, il en reste toujours 2 (ou 1).

Patton transporte du carburant au XXe Corps, et le déplace vers l’est pour lever la garde de Reims.

Les allemands repère leur chance et la contre-attaque faisant perdre une médaille à Bradley (c’est une vraie honte d’avoir perdu une telle ville).

Maintenant Patton et Bradley ont chacun 4 médailles. Monty est presque gagnant avec 9 médailles.

Mais il reste au moins un tour à jouer. Qu’est ce que ça rapporte à Monty d’être si agressif ? Bradley sera-t-il dernier battu même par Patton ? Restez à l’écoute…

1944-race-rhine-aar-t14-15

Tour 15

Victoire !

Médailles : Monty – 9, Brad – 4, Patton – 4. Il y a encore 2 (et même 1) marqueurs allemands.

Bradley qui devrait avoir perdu la partie au tour précédent a sa toute dernière chance.

Dans sa première action, il a dépensé 4 médailles pour obtenir 4 divisions aéroportées. Il n’y aura pas de Market-Garden, mais plutôt une opération Hot-Dog !

Veuillez noter les 4 jolis compteurs attendant dans la réserve. En partant de la gauche : la Ière division aéroportée britannique, la Ière brigade parachutiste indépendante polonaise, les 82ème et 101ème divisions parachutistes US.

1944-race-rhine-aar-t15-16-para

Un joueur peut dépenser une action pour acheter jusqu’à 4 de ces unités en payant 1 médaille pour chacune. Ensuite, il peut les placer n’importe où sur la carte, sur des zones non contrôlées par les alliés. Les unités parachutistes sont alors retournées à la toute fin du tour et retirées à la fin du tour suivant. Donc, elles ne peuvent pas tenir longtemps. Mais, chacune donne un bonus de +1 munition aux Corps amis.

L’idée est claire. Risquerez-vous votre prestige (médailles) pour obtenir un succès plus grand, i.e. traverser le Rhin ?

Bradley dit : – Oui ! Bien sur que je le ferais !

1944-race-rhine-aar-t15-16

Après les parachutages, Bradley a utilisé sa capacité spéciale de soutien aérien gratuit.

Enfin, dans sa troisième action, le VIIe Corps utilise 1 carburant et avance !

A Aachen, 1 munition est dépensée pour détruire les fortifications, deux autres pour tuer une division allemande (les paras ont très bien fait leur boulot).

Le VIIe Corps utilise un autre carburant pour continuer son déplacement. Il a encore 2 carburants et 3 munitions, plus 2 munitions grâce au soutien des divisions parachutistes. La division panzer allemande ne peut résister, et donc le Rhin est traversé, et Köln est libéré !

1944-race-rhine-aar-t15-17

VICTOIRE !

La partie se termine immédiatement.

Monty et Patton peuvent être jaloux. Mais ils ont laissé Bradley gagner dans les tours précédents.

1944-race-rhine-aar-t15-16-victory

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here