Le studio hollandais Bitbunch a mis en ligne récemment une vidéo montrant l’avancement du développement de Chain of Command, futur STR ayant pour objectif de simuler des batailles à l’échelle opérationnelle et dont on peut commencer ici à deviner un peu plus la forme qu’il prendra. Au passage voici aussi trois captures d’écrans diffusées en octobre dernier, images montrant d’autres exemples de la modélisation de la carte et du terrain.

Pré-alpha oblige tout cela ne représente pas du tout la qualité finale des graphismes, par contre on appréciera ici le détail et la vaste taille des cartes, condition nécessaire pour représenter des scénarios tels la bataille de France ou le Débarquement et la bataille de Normandie, deux thèmes parmi d’autres que l’on pourra jouer dans ce jeu qui devrait s’avérer être mi wargame mi STR.

Pour plus d’informations sur Chain of Command, voyez le blog officiel où vous trouverez quelques premiers articles présentant cet ambitieux projet.

 

1 commentaire

  1. Un jeu aux concepts pour le moins ambitieux, peut-être trop ? En parcourant rapidement leur article consacré au développement autour du moteur 3D je n’ai pas été étonné de retrouver un concept de “bulle d’action” (ce qu’ils nomment AOI) et je présume que les vétérans d’un simulateur comme Falcon 4 seront comme moi, familiers de cette notion qui vise à créer l’environnement virtuel autour du joueur à partir de données globales elles-mêmes en évolution permanente ; une forme de streaming localisé. L’idée n’est donc ni novatrice ni surprenante dans le contexte d’un tel jeu. C’est à la fois rassurant et inquiétant car, si cela peut fonctionner correctement, ainsi que Microprose l’a brillamment démontré (il y a presque 20 ans déjà !), qu’en sera-t-il ici, dans un jeu dont le but avoué sera de modéliser non pas un groupe d’avions et quelques dizaines d’unités terrestres mais bien des centaines.. ? Je suis curieux de voir comment les développeurs pourrons concilier leurs ambitions d’un jeu visuellement et tactiquement intéressant, sur une échelle opérationnelle et surtout, s’ils y parviendrons. Affaire à suivre donc ! :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here