Il y a quelques jours Firaxis expliquait dans un interview (cf. la vidéo ci-après) que le principe général suivi par l’équipe de développement est que le gameplay de Civ reste familier pour les anciens joueurs, tout en étant accessible pour les nouveaux joueurs.

Pour cela les développeurs utilisent la règle des 33%, c’est à dire un tiers des civs restent les mêmes, un autre tiers sont ajustées ou améliorées, et enfin un dernier tiers sont complètement renouvelées. Une bon exemple de ce cas étant l’arrivée des Scythes dans le jeu, ce que l’on a pu découvrir au début du mois. Une formule donc délicate à équilibrer, grandement inspirée par l’extension Gods & Kings de Civ V, mais formule qui aux dires du studio semble bien fonctionner et devrait ainsi nous garantir cet automne un gameplay à la fois nouveau et néanmoins très familier.

Cela dit, gardez à l’esprit que au delà des contraintes des choix initiaux (de base le jeu comptera 18 civs, 19 avec celle en bonus pour les précommandes) le studio se réserve une bonne marge de manœuvre via les extensions et DLC, pour lesquels il a d’ailleurs déjà été dit qu’ils seraient majoritairement consacrés à l’ajout de civs supplémentaires. Au passage notez que selon l’annonce de l’édition collector de Civ VI (voir le communiqué plus bas) on devrait bel et bien avoir dans les futurs DLC, certes des civs en plus, certes aussi des scénarios spéciaux, certes aussi des cartes spéciales, mais surtout, on devrait avoir à nouveau des leaders supplémentaires !

Avec donc comme on pouvait l’espérer, le retour de cette fonctionnalité intéressante de Civ IV, qui permettait de jouer assez différemment un même pays selon le chef que l’on choisissait (pour mémoire dans Civ IV avec la France on pouvait y jouer Louis XIV, Napoléon et le général de Gaulle, chacun avec des caractéristiques particulières). Bref, il faut encore attendre une annonce officielle pour confirmer cela, mais on continuera certainement de voir arriver par la suite des pays et personnages connus mais aussi d’autres petits nouveaux, histoire de varier un peu plus les acteurs du cours de l’Histoire dans cette grande fresque stratégico-satirico-ludique qu’est Civilization.

Fort de cet éclairage voyons donc aujourd’hui quelles sont les caractéristiques des deux civs dévoilées ces deux dernières semaines. Tout d’abord voici l’Espagne, sous l’égide cette fois de Philippe II, un roi qui fut champion de la foi catholique et patron des arts et de la culture. La compétence spéciale de l’Espagne sera la Flotte des Indes, autrement dit un bonus en or pour les routes commerciales entre différents continents. Incidemment l’Espagne pourra créer des flottes plus tôt que les autres civs, un avantage sympathique pour la dimension navale du jeu.

Philippe II donnera à l’Espagne comme autre compétence spéciale d’une part un bonus en combat pour les unités face à une civ d’une autre religion que celle de l’Espagne. Et d’autre part la possibilité d’utiliser deux fois un inquisiteur pour endiguer la propagation des hérétiques.

L’Espagne aura aussi comme unité unique le fameux Conquistador, unité qui recevra un bonus important si à coté d’un missionnaire, d’un inquisiteur ou d’un apôtre, et unité qui pourra convertir automatiquement une cité conquise à la religion espagnole. Les Religions étant un des aspects intéressants à jouer dans le jeu, on devine que l’Espagne sera sur ce terrain un adversaire redoutable.

Dernier point, niveau construction les espagnols pourront bâtir des Missions, c’est à dire un aménagement fournissant un bonus en foi, mais aussi en science si adjacent à un campus.

Ensuite voici comme autre civ intéressante l’Allemagne. Qui sera elle cette fois sous la tutelle de Frédéric Barberousse. Ce fameux guerrier sera particulièrement hostile à l’égard des cité-états, et donc de leurs alliés, les unités allemandes recevant un bonus au combat contre ces cités. Plus généralement il accordera aussi à son pays une doctrine militaire supplémentaire, un avantage probablement redoutablement efficace dans certains cas.

L’Allemagne aura comme autre bonus la possibilité de construire un quartier de plus que dans les villes des autres civs. Le quartier unique allemand sera la hanse, soit une zone industrielle offrant un bonus de production fonction des quartiers voisins ou des ressources adjacentes.

Enfin au niveau militaire, surprise, point de Panzers mais des U-boot, unité navale moderne à faible coût de production et recevant un bonus lors des batailles navales dans les océans. En résumé l’Allemagne sera très probablement un bon choix pour les joueurs privilégiant l’industrie et la guerre.

Pour plus d’informations sur Civilization VI, dont la sortie est toujours prévue ce 21 octobre, voyez le site officiel et cette page sur Steam.

Communiqués

Sid Meier’s Civilization VI
Philippe II à la tête de l’Espagne

2K et Firaxis Games annoncent que Philippe II sera à la tête de l’Espagne dans Sid Meier’s Civilization VI, disponible le 21 octobre sur PC.

Pendant 48 ans, Philippe II fut à la tête de l’immense empire espagnol, ce qui fit de lui l’un des plus puissants monarques européen du XVIe siècle. Véritable champion de la foi catholique, il sut utiliser au mieux les talents de ses conquistadors et fut à l’origine de nombreux conflits religieux.

Ardent défenseur du catholicisme, Philippe mit sur pied une “Sainte-Ligue” pour lutter contre les Ottomans, mettant un point d’arrêt à leur domination méditerranéenne lors de la bataille de Lépante, en 1571. Il s’opposa par la suite au protestantisme en Angleterre, et tenta même à plusieurs reprises d’envahir le pays grâce à sa flotte imposante, la fameuse Invincible Armada.

Philippe se mêla directement aux guerres de religion françaises entre 1585 et 1595, apportant un soutien financier à la Ligue catholique et jouant un rôle dans l’avènement du catholicisme en tant que principale religion de France.

Le règne de Philippe II marqua le début d’un véritable âge d’or pour l’Espagne. Malgré des guerres de religion quasi constantes, la culture espagnole s’épanouit plus que jamais ; la musique, l’art et la littérature connurent un véritable essor sous Philippe, avec pour point culminant la construction du site royal de l’Escurial, où il mourut en 1598.

Unité exclusive : le conquistador

Les conquistadors étaient des guerriers et explorateurs espagnols qui s’aventuraient hors des terres européennes pour coloniser de nouveaux territoires et établir des routes commerciales. Ces aventuriers ibériques écrasèrent tour à tour les Incas, les Mayas et les Aztèques lors de l’Âge des découvertes.

Aménagement exclusif : la mission

Les missions espagnoles poussèrent comme des champignons au Nouveau Monde pour tenter d’y convertir les autochtones au christianisme. Ces avant-postes religieux permettaient à la fois aux Espagnols de s’établir dans une région et d’y propager leur religion et leur façon de vivre.

Sid Meier’s Civilization VI
Frédéric Barberousse à la tête de l’Allemagne

2K et Firaxis Games annoncent que Frédéric Barberousse sera à la tête de l’Allemagne dans Sid Meier’s Civilization VI, disponible le 21 octobre sur PC.

Le charismatique Frédéric Barberousse servit en tant que roi d’Allemagne et Saint-Empereur romain germanique pendant près de quatre décennies. Particulièrement doué en matière d’organisation et de stratégie militaire, Barberousse chercha brillamment à assurer la paix de son pays, tout en menant six expéditions en Italie contre l’autorité papale.

Barberousse annexa plusieurs cités-états italiennes, puis, à terme, proclama son contrôle impérial et s’arrangea sans violence avec ses opposants. En 1180, il s’attaqua de front à un problème plus interne, en faisant mettre au ban Henri le Lion, l’un des plus puissants princes allemands de son époque, et proclama dans la foulée la paix dans tout son empire.

Malgré de lourdes tensions avec l’église et son âge avancé, Barberousse répondit à l’appel de la troisième croisade, mais perdit la vie au cours de cette campagne. Son héroïsme a fait de lui une véritable légende du folklore allemand, et on raconte même qu’il serait endormi au cœur du Kyffhäuser, un ensemble de collines au centre de l’Allemagne, et qu’il n’attendrait que de se réveiller pour venir redorer le blason de son pays.

Unité exclusive : l’U-Boot

L’U-Boot, formidable machine de guerre allemande, était un submersible largement supérieur à tous les autres qui marqua profondément la Première Guerre mondiale de par sa taille, son armement et sa capacité de transport. Les U-Boote restèrent une menace majeure tout au long de la Deuxième Guerre mondiale, bloquant les ports alliés et interceptant toutes sortes de navires, marchands comme civils, avant qu’ils ne puissent rejoindre leur destination.

Quartier exclusif : la Hanse

Confédération médiévale de marchands allemands, la Hanse, accompagnée de ses emblématiques monuments en briques gothiques, rassemblait différentes communautés commerciales afin de mieux protéger leurs intérêts économiques. Elle avait pour capitale Lübeck, où ses représentants se retrouvaient pour convenir du meilleur moyen d’instaurer un climat économique stable et prospère. La Hanse permit notamment la formation d’armées afin d’offrir une protection contre les pirates et autres formes de dangers typiques des routes commerciales.

Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn (“un tour de plus”), et n’oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier’s Civilization VI.

http://facebook.com/civFrance
http://youtube.com/civilization
http://instagram.com/civgame

Sid Meier’s Civilization VI Edition 25ème Anniversaire

Edition limitée dans le monde pour la célébration des 25 ans de la franchise Sid Meier’s Civilization ; incluant un livre illustré collector, une série de pièces commémoratives et plus encore

Sid Meier’s Civilization VI
2K et Firaxis Games annoncent que Sid Meier’s Civilization VI Edition 25ème Anniversaire, cette édition limitée à 20 000 exemplaires dans le monde, célèbre les 25 ans de la franchise Civilization, qui a commencé en 1991 avec Sid Meier’s Civilization premier du nom. L’édition Sid Meier’s Civilization VI Edition 25ème Anniversaire sera disponible exclusivement sur PC, auprès des revendeurs participants, au prix public conseillé de 89.99€

L’édition Sid Meier’s Civilization VI Edition 25ème Anniversaire comprendra

  • Jeu Civilization VI complet et tout le contenu numérique bonus de la Digital Deluxe Edition*
  • Packaging personnalisé spécifique à l’édition 25 ans
  • Série de pièces commémoratives anniversaires exclusives
  • “Civilization au fil des années” : livre illustré de 100 pages
  • Bonus de précommande : civilisation aztèque**

“Des générations de joueurs ont pu découvrir la franchise Civilization de nombreuses fois primée et 2K est honoré de pouvoir amener aux fans Sid Meier’s Civilization VI, le 21 octobre,” commente Matt Gorman, Vice President du Marketing chez 2K.

Sid Meier’s Civilization VI marque un nouveau cap dans la franchise Civilization, vendue à plus de 35 million d’unités dans le monde, et qui a changé le paysage du jeu en amenant le genre de la stratégie à son apogée. Dans Sid Meier’s Civilization VI, les joueurs développeront leur empire à travers la carte, feront progresser leur culture et tiendront tête aux plus grands dirigeants de l’histoire. Dans Sid Meier’s Civilization VI, les joueurs développeront leur empire à travers la carte, feront progresser leur culture et tiendront tête aux plus grands dirigeants de l’histoire.

“La longévité de Civilization tient au fait que chaque équipe de développeurs apporte à la fois sa passion et prend en compte le retour incroyable de la communauté,” commente Sid Meier, Directeur Créatif chez Firaxis Games. “Nous espérons que les joueurs vont apprécier le nouveau monde dynamique et les nouvelles fonctionnalités que l’équipe de développement a mis en place dans le jeu. Je suis fier du travail qu’ils ont fait et j’espère que vous prendrez plaisir à jouer à Civilization VI autant qu’ils ont eu à faire le jeu. Aux prochaines vingt-cinq années !”

Développé par Firaxis Games, Sid Meier’s Civilization VI a reçu la classification PEGI 12, est disponible en précommande dès maintenant sur PC et sera disponible le 21 octobre 2016 au prix public conseillé de 59,99€. Étendez votre empire encore plus loin grâce à Civilization VI Digital Deluxe Edition, qui comprend le jeu de base complet, la bande son numérique du 25ème anniversaire et l’accès à 4 contenus téléchargeables disponibles après le lancement qui comprendront de nouvelles cartes, scenarios, civilisations et leaders.

*Le contenu numérique bonus inclut la bande-son numérique spéciale 25e anniversaire et l’accès à quatre packs additionnels après la sortie du jeu, avec des cartes, scénarios, civilisations et dirigeants bonus, le tout à prix réduit. Ces packs peuvent être vendus séparément. Si vous achetez la 25ème Anniversaire Edition ou la Digital Deluxe Edition, n’achetez pas ces packs à l’unité, sous peine de les payer une seconde fois.

**Réservé aux personnes ayant précommandé le jeu pendant 90 jours, après quoi le contenu sera disponible à tous sans frais additionnel.