Battlefront vient enfin d’annoncer officiellement Black Sea, le prochain volet de l’excellente série Combat Mission. Qui fait ici son grand retour sur le théâtre de la guerre moderne avec un titre sur le sujet hypothétique d’un futur conflit américano-russe en 2017 en Ukraine. Et ici pour le jeu de base du moins, spécifiquement sur des affrontements durant l’été du coté de la rivière Dniepr.

Black Sea sera donc une très bonne occasion d’explorer la complexité croissante des combats sur les champs de bataille modernes, le moteur de jeu bénéficiant de nombreuses améliorations pour simuler les drones, les véhicules amphibies,  les tirs d’artillerie de précision, la guerre électronique, les missiles sol-air, les munitions à explosion aérienne, les systèmes de protection actifs ou encore les systèmes de vision nocturne pour l’infanterie. Le tout étant accompagné par la modélisation soignée de dizaines de véhicules et de matériels, comme vous pouvez en voir un aperçu dans les captures d’écrans ci-dessous (screenshots tirés de la bêta et ne représentant pas encore la version “finale” du jeu).

En attendant une sortie prévue si tout va bien avant la fin de l’année, pour plus d’informations sur Combat Mission – Black Sea voyez cette page chez Battlefront. A noter que si bien sûr les futurs modules n’ont pas encore été dévoilés, le studio évoque que ceux-ci ajouteront entre autres des renforts coté russe et des troupes de l’OTAN (probablement un peu comme celles qui étaient arrivés dans CM Shock Force).

1 commentaire

  1. Mouais, un champ de bataille moderne survolé par des UAV mais un moteur 3D apparemment encore incapable d’inclure de manière réaliste la présence pourtant primordiale de voilures tournantes !

Les commentaires sont fermés