Surprise, Paradox a dévoilé cette semaine un premier DLC abordant l’Histoire sous un angle complètement improbable. Nommé Sunset Invasion, cette mini-extension, plutôt en fait une sorte de gros scénario, permettra de jouer face à une invasion Aztèque ayant donc lieu en Europe, au 13ème siècle. Les Aztèques compensant leur faible développement technologique par une imposante armada capable de débarquer sur les plages européennes des hordes de soldats. Assoiffés de sang et de sacrifices humains, bien sûr.

Ce DLC ajoutera donc une faction païenne non-jouable qui forcera le joueur à développer des alliances pour repousser l’envahisseur. Sunset Invasion proposera de nouveaux graphismes (portraits, unités, etc.), probablement repris depuis ceux du prochain Europa Universalis 4, et en plus d’aborder un thème relativement vendeur outre-Atlantique (les Aztèques) réussit à tout le moins à créer la polémique autour de Crusader Kings II. Donc à faire subitement beaucoup parler du jeu, et de ce tournant vers la fiction historique (domaine dans lequel Civ 5 réussit particulièrement).

Si vous trouviez qu’il n’y avait déjà pas eu assez de guerres et d’invasions en Europe au Moyen-âge, ou si tout simplement vous voulez jouer une sorte d’uchronie, ce DLC devrait vous intéresser. Voyez cette annonce chez Paradox pour quelques détails supplémentaires et une demi-douzaine de captures d’écrans. Sunset Invasion sera disponible le 15 novembre prochain, pour la modique somme de 5 $, ou l’équivalent en euros. Une préview sur Destructoid permet aussi de mieux se faire une idée de ce que donnera ce scénario original.

Sur un autre sujet, nous reparlerons ces prochains jours de l’extension Legacy of Rome et notez que vous trouverez dans le forum de Jeux-Stratégie un concours de poèsie permettant de gagner trois clefs de Crusader Kings II avec en prime les DLC Sword of Islam et Ruler Designer.

4 Commentaires

  1. Je préfèrerais qu’ils perdent leur temps à développer la réintroduction d’une campagne “Fantasia” dans le moteur de E.U. 4. Là, sincèrement, autant je suis ouvert aux “What if”, autant ce DLC me fait l’effet du cheveu sur la soupe. C’est pas comme si la série n’avait pas misé au maximum sur un certain réalisme et puis quel est l’intérêt intellectuel de cette extension ? À mon avis il est à peu près aussi intense que de voir s’affronter des unités totalement anachroniques dans Civ 2 . D’un autre côté faut reconnaître que, parfois, l’aspect humoristique l’emportait… 🙂

  2. Arf, je trouve cela plutôt sympa !
    Sortir du côté 100% historique me fait bien marrer, et pourquoi pas ! Je pense que ça permet de changer un peu le contexte du jeu et peu donner lieu à une partie assez improbable.
    Je crois que je prendrai, je suis sûr qu’il y a moyen de faire de bonnes parties avec ce petit DLC !

  3. Cette argument “historique” m’a toujours beaucoup amusé avec les jeux Paradox. Certes, les points de départ des campagnes se font sur des cartes relativement respectueuses et les mécanismes des jeux reposent sur les ficelles politiques et économiques des époques concernées, mais dans l’absolu, ils n’ont jamais été en eux mêmes que d’énormes “what if” plus ou moins aléatoires dans lesquels les fantaisies les plus délirantes étaient possibles. Sur le principe, les Aztèques qui envahissent l’Europe, c’est certainement surprenant, mais finalement pas bien plus que de conquérir le Maghreb avec le Danemark pendant que l’IA s’amuse dans son coin à créer une Angleterre hispanophone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here