Paradox a dévoilé quelle serait bientôt la suite des réjouissances pour les joueurs de Crusader Kings II au travers de l’annonce et de premières captures d’écrans pour la future extension The Republic. Comme son nom l’indique cet add-on se focalisera sur les républiques, marchandes en l’occurrence, comme le furent par exemple Gênes et Venise. Vous pourrez donc gérer un nouveau type de pays et étendre son influence par tous les moyens, le commerce en tête.

The Republic sera accompagné par un patch 1.09, qui ajoutera au jeu de base différentes améliorations. Pour plus d’infos sur Crusader Kings II voyez notre test ainsi que sur www.crusaderkings.com. Quant à l’extension vous trouverez sur PCGamer une interview détaillant un peu mieux le contenu (il y a une traduction par ici dans le forum de Jeux-Stratégie) et si besoin vous avez chez Paradox une page récapitulant l’essentiel. Dont les principales caractéristiques de l’extension, que je vous rajoute ci-dessous.

La sortie de The Republic est prévue dans le courant du premier trimestre 2013.

Principales caractéristiques :

  • Experience a new and different type of game by playing as one of the great merchant republics of Venice, Genoa, Pisa, the Hanseatic League or Gotland.
  • As the head of a Patrician family, you must guide your Republican dynasty through fortune and misfortune in a world dominated by kings and emperors.
  • Build Trade Posts and expand your mercantile empire by controlling the sea lanes and coasts of Europe… and defend it against rival Patricians, Republics and greedy feudal lords.
  • Improve your trade posts and your prestigious family palace with dozens of unique new buildings.
  • Compete in the Doge elections, compensating for lack of age and prestige by investing money in your campaign fund.
  • Survive feuds with other Patrician families and plot to seize trade posts from your rivals; new plot and many special events for characters in the Republics.
  • New Republican skin for the interface.
  • Unique clothes and ship models for Republics.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici