Si la dernière extension d’Europa Universalis IV, Cradle of Civilization, a été décrite et analysée il y a quelques jours, il nous restait à parler du patch 1.23 dit Persia qui l’accompagne. Selon une méthode désormais bien ancrée chez Paradox, extensions et patchs majeurs vont en effet de pair.

Les principales nouveautés…

Sont assez nombreuses pour qu’on y revienne, mine de rien. La première, je l’évoquais dans le test de Cradle of Civilization, concerne la carte du Moyen-Orient, qui a été revue pour lui donner plus de profondeur. Concrètement, des provinces ont été rajoutées et d’autres modifiées. On n’y prêtera peut-être pas attention, mais cela témoigne d’un suivi important par les développeurs.

A côté de cela, les joueurs pourront commercer avec cinq nouvelles denrées qui arrivent dans certaines provinces : le bétail, l’encens, le verre, le papier et les gemmes. Là encore, on ne passera pas forcément son temps avec le filtre de carte adéquat pour vérifier, mais cela colle un peu mieux à la réalité et vient renforcer l’intérêt de certains lieux. On notera aussi que la culture et la religion des conseillers, du conjoint du dirigeant et de son héritier sont désormais indiquées. Après l’apparition de traits de caractère et d’autres aménagements pour tous ces personnages, on voit là encore la volonté de rapprocher le jeu d’autres productions du studio, comme les Crusader Kings.

Cela permet de s’immerger un peu plus dans le pays choisi, ainsi qu’avec de nouveaux événements qui simulent les problèmes de cours, de factions, autrement peu représentés. Ce serait une piste à évoquer, quand on connaît l’importance de certaines coteries auprès de nombreux souverains de la période évoquée, qu’elles soient pour sa politique ou opposées à elle. Sans parler des différents courants dans les oligarchies comme la République de Venise (sans qu’on puisse encore parler de partis politiques au sens actuel)…

Nouveaux succès et nouvelles idées pour certains pays, ainsi que les habituelles suppressions de problèmes techniques viennent compléter cette mise à jour toujours utile pour le joueur et gratuite. Enfin, on notera la sortie d’un hotfix 1.23.1 le 29 novembre, qui rééquilibre différentes choses et corrige certains bugs, notamment des retours intempestifs sur le bureau.

Vous trouverez sur le wiki officiel les précédents dev diaries et changelogs détaillant plus amplement le contenu des mises à jour du jeu. Sinon pour plus d’informations sur Europa Universalis IV – Cradle of Civilization voyez cette page chez Paradox ou celle-ci sur Steam.

Concernant Europa Universalis IV, voyez dans nos archives ou directement sur cette page dédiée à nos tests de EU IV, puis cette fiche chez Paradox, ou celle-ci sur Steam.

Un aperçu des nouvelles denrées produites, ici le bétail.
Cultures et religions des personnages servant l’État sont désormais indiqués.

 

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici