Field of Glory – Empires : premières images

1
554

Slitherine a dévoilé hier via Twitch ce sur quoi Ageod travaille depuis trois ans, et qui semble être le premier volet d’une nouvelle génération de jeux signés par ce studio bien connu. Jeu qui ici utilisera le récent moteur graphique Archon de Slitherine, et qui proposera une expérience originale mélangeant grande stratégie et en option batailles à l’échelle tactique, en permettant d’exporter les batailles pour les jouer en parallèle dans Field of Glory 2, puis d’importer le résultat pour continuer ses conquêtes.

Field of Glory – Empires prendra pour décor l’ascension de Rome et en compte de nombreux concepts, tels les points de Legacy (une des conditions de victoire) qui représentent la romanisation des territoires conquis. Mais aussi la décadence culturelle, variation du principe simulant la culture d’une nation. Les ethnies seront aussi un facteur à prendre en compte dans la gestion de la population, pour maintenir une cohésion d’ensemble. On trouvera aussi 300 type de bâtiments, certains spécifiques à certaines nations. Le commerce sera un autre aspect simulé par le système (et interagissant avec les types de bâtiments présents dans une région ; ex. une forge augmentant la production de fer). Et donc par extension le développement d’un bon réseau de routes et de transport sera aussi un facteur intégré. Un empire, et donc son gouvernement, pourra aussi vieillir, nécessitant d’investir dans la culture et dans des évolutions du système gouvernement pour le revigorer.

La carte proposera un très grand nombre de régions (plus de 1000), chacune représentée par un ensemble de caractéristiques (Food, Infrastructure, Money, Culture, Population, Ethnicity, Loyaylty, etc.) à bien prendre en compte.

Sur la carte seront aussi représentées des provinces, à savoir donc un regroupement de régions appartenant à une même nation. Provinces qui offriront des bonus supplémentaires selon les circonstances (ex : nourriture, unité spéciale, construction de bâtiments, etc.). Un brouillard de guerre limitera la visibilité en dehors de ses propres territoires.

Ce qui se cumulera avec les caractéristiques spécifiques à chaque nation (60 nations jouables, et bien plus non jouables – un facteur intervenant sur le temps de calcul nécessaire pour les tours de jeu), caractéristiques spéciales que l’on retrouvera aussi au niveau des chefs (plus de 1000 différents a priori) ainsi que des gouvernements, créant un ensemble de facteurs à bien équilibrer pour influencer au mieux le cours des évènements.

En parlant des évènements, il semble qu’il y aura aussi des évènements spéciaux à l’échelle d’une nation qui reflèteront mieux la richesse historique de cette époque.

Le système de combats prendra en compte le terrain, les généraux, et une variété d’unités qu’il faudra équilibrer entre elles (au total le jeu dénombrera plus de 400 types d’unités). Batailles qu’il devrait donc être possible en option d’exporter dans Field of Glory 2 (voir cet article). Option très intéressante pour justement permettre de jouer plus en détail certaines batailles critiques ou décisives, ce qu’un jeu à grande échelle ne permet pas évidemment aussi bien qu’une simulation tactique éprouvée. Les unités pourront aussi gagner de l’expérience, ainsi qu’accumuler de la fatigue.

Les batailles seront présentées, à l’échelle tactique donc, dans le jeu, qui permettra d’assister relativement en détail à leur déroulement, mais sans devoir gérer tous les mouvements (le résultat de la bataille étant déterminé par les choix préalables, et une part plus ou moins importante d’aléatoire, selon les cas). Autrement dit il s’agira d’une sorte de résumé animé en 3D, ce qui change nettement des habituels inévitablement austères tableaux de résultats. Mais sans trop rallonger la phase des combats. Et bien entendu la même bataille une fois exporté dans Field of Glory 2 offrira alors là un rendu visuel et tactique amplement plus précis. Et là les choix tactiques du joueur seront décisifs (voyez dans nos archives nos différents AAR concernant Field of Glory 2).

Les barbares auront l’option d’effectuer des raids, donc d’attaquer des territoires frontaliers sans envoyer une importante armée. Pour arrêter ces raids, il faudra alors soit négocier avec les barbares, soit aller envahir leur pays de départ.

Ajoutons que le jeu proposera aussi un mode multijoueurs via le système très pratique PBEM++, ce qui devrait faciliter les longues parties, chacun pouvant jouer son tour selon ses disponibilités (les tours étant résolus en WEGO). En théorie le jeu pourra accueillir jusqu’à 16 joueurs en même temps.

Aussi, concernant le futur du jeu, si il est à l’évidence trop tôt pour que l’éditeur l’évoque sérieusement, il a toutefois été précisé que le moteur dévoilé ici permettra d’aborder par la suite d’autres thèmes et périodes. Le jeu devrait être assez facilement modifiable, pour par exemple changer certaines règles, pour qui le souhaitera. Et il ne nécessitera pas non plus un puissant ordinateur. Enfin à l’avenir le jeu pourra aussi accueillir différent types de scénarios, mais au début il s’agira surtout d’un immense bac à sable historico-ludique.

Pour plus d’informations sur Field of Glory: Empires, dont la sortie est prévue courant 2019, et qui est actuellement en pleine phase bêta, voyez cette fiche chez l’éditeur.

A voir également ci-après la rediffusion de la présentation faite sur Twitch, dans laquelle Iain McNeil et Philippe Malacher expliquent plus le gameplay et montrent divers aspects du gameplay.

 

The map of Field of Glory: Empires spans over 1,000 regions from Carthage in the south, Britain in the north through to Persia in the east and on to the Indus valley.
The nation overview lets you see your key indicators such as Culture, Decadence and Legacy Points, as well as national traits and leader bonuses.
Latium, is developing fast. Citizens and slaves are allocated to roles that produce resources such as food, infrastructure, commerce and culture. Construction of a forge is under way.
A battle has resulted between the Romans and the Senones. Troops all have strengths and weaknesses and watching the battles resolve helps the player learn them.
Rome has just conquered the Senones and their army stands triumphant outside the captured city.
Brixia, the capital city of the Celticii and where we are broadcasting from today. The image shows details about the region.

 


 

Communiqué

Slitherine’s new strategy game
Field of Glory: Empires

Brixia, November 19th – Today, Slitherine LTD unveils a brand new game, Field of Glory: Empires. Iain McNeil, Development Director and Philippe Malacher, Lead Designer at AGEod streamed live from UNESCO World Heritage site, Capitolium of Brixia. Developed by the strategy veterans at AGEod and set in the period from the early growth of the Roman Republic to the glories of the Augusts (310 BC – 190 AD), Empires is a grand strategy game in which players move in an intricate and living tapestry of nations and tribes, each one with its distinctive culture.

The map of Field of Glory: Empires is huge. Over 1.000 regions from the land of the Scots) to the deep marsh of Sudd, from the Pillars of Hercules to the Indus valley. Players conquer each province and expand their domains to the extreme ends of the known world.

Over time, empires will rise and fall as an ongoing struggle against decadence is fought. The older the empires grow, the more challenges will lurk in the shadows. The mere exercise of expanding borders without carefully shaping forms of government, culture, economic growth and social cohesion won’t be the wisest of strategies.

Si vis pace, para bellum. If you wish for peace, prepare for war: with over 450 custom units and more than one thousand rulers and generals, every battle won’t be the same. Army composition and understanding of the strengths and weaknesses of each army is key and decisive elements to win.

Battles have an unparalleled level of detail. When the time comes to lay down the plow and draw the sword, players lead their armies as true generals on the battlefield. Field of Glory: Empires lets export and load each battles into award-winning tactical wargame Field of Glory II and fight the battle in even greater detail.

Field of Glory: Empires is developed by the AGEOD team. Established in 2004, the founding member Philippe Thibaut is the original creator of the Europa Universalis boardgame. AGEOD developed cornerstone strategy games like American Civil War, Wars of Succession and Birth of Rome.

Field of Glory: Empires is set to release only on PC in 2019.

Useful links
Product Page http://slitherine.com/products/product.asp?gid=789
Facebook https://www.facebook.com/fieldofglory.official/

1 commentaire

  1. Adieu vie sociale … Qui n’a pas un jour rêvé de pouvoir avoir un module tactique dans un jeu Ageod, de pouvoir exporter les batailles de Thirty Years War ou de Wars of Succession sur Pike and Shot …
    Si une traduction française soignée est prévue alors banco, j’achète les yeux fermés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here