Option débloquée sur Kickstarter au printemps 2021, le mode solo officiel pour Heroes of Normandie arrive depuis peu un peu partout. Découvrons ce que cette très belle extension apporte en parallèle de la nouvelle édition Big Red One à un jeu qui depuis 2013, bientôt dix ans déjà, ne cesse de se bonifier.

En soi jouer en solo à Heroes of Normandie n’est pas forcément nouveau pour tout le monde. Il y a par exemple un mode solo réalisé par des fans disponible sur Boardgamegeek, on trouve aussi une adaptation du jeu pour Tabletop Simulator, et il y avait eu, en 2015, une adaptation sur PC (voir ici sur Steam) de la première version du jeu.

Toutefois les demandes des joueurs étaient toujours présentes, et les concepteurs ont finalement cédé à réaliser cet exercice délicat. Délicat oui, car pour un jeu, quel qu’il soit, conçu pour être joué à deux, il faut que quand on y joue seul il reste quand même une bonne part de surprise sans que le résultat devienne incohérent.

Devil Pig a opté pour plusieurs principes de gameplay finalement assez simples et efficaces qui permettent d’obtenir un résultat très satisfaisant. Les règles fournies s’apparentent à un ensemble d’orientations et choix à faire privilégier par votre alter égo de papier, en gardant bien à l’esprit de trancher la décision, en cas de doute, fonction du bon sens.

Après tout dépend quel type de joueur vous êtes, si vous souhaitez un mode solo simplement pour vous exercer ou découvrir les règles tranquillement, ou si inversement vous êtes désespérément en manque d’un adversaire humain.

Je ne vais pas vous expliquer ici en détail comment jouer au mode Solo de Heroes of Normandie. Devil Pig a mis en ligne il y a un peu un utile exemple de partie expliquant bien ce que nécessaire.

Le principe général de ce mode solo repose sur des pions cachés, qui une fois révélés par une action du joueur sont alors remplacés par un pion pioché aléatoirement dans un sac. Avec en prime une tuile qui est un simple leurre, donc qui ne se transforme pas en un pion ennemi si elle est dévoilée.

La famille Heroes of Normandie continue de s’agrandir. Après l’arrivée ce printemps d’une V2 intitulée Big Red One Edition, l’équipe de Devil Pig a lancé depuis la semaine dernière une campagne sur Kickstarter pour un nouvel opus nommé Battle for Caen. Future imposante extension pour laquelle voici une belle bande-annonce.

Présentation vidéo du mode Solo par Devil Pig, en VOSTF.

A cela s’ajoute deux séries de cartes. D’une part celles nommées Réaction, ou disons “événements”, pour l’IA, cartes elles aussi bien sûr piochées aléatoirement, et qui selon le niveau de difficulté choisi pour votre partie auront un ou plusieurs effets différents. Et d’autre part les cartes Actions réservées elles au joueur.

Sur le plateau de jeu schématiquement vous aurez au milieu deux objectifs. L’un principal, qui déclenche une victoire immédiate si il est contrôlé, l’autre secondaire amenant lui un bonus tactique.

Fonction des pertes subies, un marqueur de danger grimpera sur une échelle et déclenchera selon sa progression jusqu’à trois effets spéciaux influant sur la partie.

A cela vient s’ajouter divers éléments, comme la possibilité de piocher une unité en renforts pour l’IA, les capacités spéciales des unités, et à peu près tout ce que l’on trouve dans les règles du jeu en mode normal (à deux, par opposition au solo).

Graphiquement, l’ensemble est très beau, les illustrations sont soignées, et le matériel fourni est de très bonne qualité. Le plaisir de jeu est indéniable. Seul éventuel défaut notable, surtout pour les débutants, le jeu tend à utiliser beaucoup d’icônes et de symboles. Les règles n’étant pas trop compliquées, on assimilera assez vite cette iconographie colorée par ailleurs bien présentée dans un joli manuel de règles.

Je dis défaut au sens où c’est un choix de gameplay qui permet de synthétiser de nombreux facteurs, et qui comme dans tous les jeux nécessite un relatif temps d’adaptation pour bien mémoriser les combinaisons de pictogrammes et de couleurs qui vont amener le joueur à pouvoir jouer contre lui-même. Comme dit précédemment, ce mode solo est donc aussi un utile outil pour s’exercer aux règles.

Sans rentrer dans trop de détails et de cas de figure, retenez que le système proposé par ce mode solo laisse une grande liberté de décision au joueur. Comme disent les concepteurs, il ne s’agit pas d’une IA “scriptée”. Le joueur devra, en s’appuyant sur les tableaux de décision, décider en partie pour l’IA. Cela demande donc un petit effort supplémentaire d’abstraction, mais cela permet aussi à ce système de conserver une grande compatibilité avec la quasi totalité de la gamme du jeu.

Dis autrement, sauf rares exceptions, ainsi vous devriez pouvoir utiliser le mode solo avec à peu près tout scénario fait pour le Heroes System. Vous avez donc une grande rejouabilité garantie.

Enfin Devil Pig a eu la bonne idée d’ajouter au manuel une section Liste des scénarios existants récapitulant clairement lesquels sont immédiatement compatibles et lesquels demandent x ou y ajustements. Par exemple, selon les scénarios l’IA du mode solo peut jouer les deux camps, ou juste un seul camp. Pour certains scénarios précis il y a une ou deux règles spéciales. Et pour certains scénarios, quand il est indiqué “impossible” pour l’IA, cela signifie en fait simplement qu’il y a trop de cas de figure à préciser, rien ne vous empêche concrètement de les jouer en solo, ce sera juste plus difficile d’équilibrer les choix de l’IA. Voilà pour l’essentiel de ce qui devrait faire le sel de vos parties en solitaire dans Heroes of Normandie. Si vous souhaitiez ou aviez besoin d’une telle option de jeu, vous serez probablement ravi par cette extension.

NDLR : cet article est ouvert à tous, ne nécessitant pas d’abonnement pour être lu. Vos abonnements sont importants pour que la Gazette du wargamer puisse continuer d’évoluer tout en proposant aussi des articles en accès libre. Pour soutenir le site et son équipe, abonnez-vous.

 

Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Le tableau de bord, les sacs pour les tuiles Unités et Renforts, et les sabots utilisés pour les pioches de cartes et les tableaux de décision. En plus du plateau de jeu et des pions, évidemment, c’est avec ce joli matériel que vous pourrez jouer en solo.
Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Le Tableau de bord de l’IA. On y trouve les niveaux de Difficulté (facile, normale et difficile) et de Danger (selon les pertes, le niveau de la jauge passe du vert, au jaune, puis au rouge et enfin au noir ; ce qui débloque des tuiles spéciales avec divers effets bonus pour l’IA). Et aussi le camp joué, l’Attitude de l’IA (offensive, défensive, équilibrée) et un emplacement pour les éventuels bonus tactiques pris sur le terrain.
Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Les cartes Action et Réaction du mode Solo.

Compatibilité des scénarios, matériel, lexique et pictogrammes

Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Liste des scénarios compatibles pour Heroes of Normandie.
Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Suite de la liste des scénarios compatibles pour Heroes of Normandie.
Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Liste des scénarios compatibles pour Heroes of Stalingrad.
Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Lexique et icones du jeu.
Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Présentation du matériel dans le manuel.
Heroes of Normandie - Big Red One Edition - Solo Mode
Au total la boîte Mode Solo comporte neuf planches de pions et éléments de jeu.

Compatibilité solo des scénarios de la boîte Big Red One

  • CARNAGE EN PLAINE
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
  • LE JEU DU POULET
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
    Elle considère le bord opposé comme un objectif principal.
  • UNE NUIT AGITÉE (CAMPAGNE 1/6)
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
    Si elle joue les Allemands, le Lt Blean est une cible prioritaire.
  • CAUMONT-L’ÉVENTÉ (CAMPAGNE 2/6)
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
  • VA-ET-VIENT SUR LE QUESNAY (CAMPAGNE 3/6)
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
  • ENCERCLÉS ! (CAMPAGNE 4/6)
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
  • ÇA SOUFFLE À SEPT-VENTS ! (CAMPAGNE 5/6)
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
  • FAUT QUE ÇA PASSE (CAMPAGNE 6/6)
    L’IA peut jouer l’un ou l’autre camp.
    Elle considère les cases de sortie comme des Objectifs Principaux.

 

Pour plus d’informations sur l’extension Mode Solo – Heroes of Normandie – Big Red One Edition, voyez cette page chez Devil Pig Games. Attention, cette extension nécessite d’avoir un exemplaire de Heroes of Normandie et / ou de Heroes of Stalingrad.

Si vous ne connaissez pas Heroes of Normandie, voyez pour les principes généraux du gameplay notre article Bataille de wargames : Mémoire ’44 vs Conflict of Heroes vs Heroes of Normandie.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici