Voici la traduction d’un entretien paru cet été sur Grogheads, interview dans lequel Romain Soulié du Studio Nyx fait le point sur le récent Legions of Steel, première réalisation du jeune studio français Nyx.

1/ Romain parle nous un peu de toi, comment t’es-tu intéressé au milieu du jeu vidéo et pourquoi as-tu décidé de te lancer dans la réalisation de Legions of Steel ?

J’ai un parcours très classique dans l’univers du jeu vidéo, ce qui signifie pour quelqu’un de ma génération : jeux de plateaux, wargames, jeux de rôles et jeux vidéos pendant mon adolescence. J’ai été assez chanceux de travailler pour des grandes compagnies comme EA et Ubisoft avant de fonder le Studio Nyx. Legions of Steel est le premier jeu développé depuis le tout début par notre jeune studio. Le moment clé a été ma rencontre avec Clark Browning, le créateur de la version jeu de plateau avec figurines des années 90. Nous avons juste joué à son jeu, j’ai adoré, et nous avons rapidement parlé de son adaptation numérique.

2/ Parle-nous de l’inspiration derrière Legions of Steel ?

Dès l’instant où nous avons voulu faire tourner Legions of Steel à la fois sur PC et tablettes, nous voulions un jeu qui puisse fonctionner sur n’importe quelle plateforme. Depuis le début, nous avons été obsédés par les configurations des appareils. Tout … depuis le rendu graphique, l’interface utilisateur, et tout un tas de paramètres encore ont été développés en gardant cela à l’esprit. Le jeu tourne sans encombre sur un Ipad 2. La bêta sera lancée prochainement sur les tablettes Android, spécialement pour tester la diversité des appareils. Nous avons déjà testé avec succès le jeu sur une Nexus 7.

C’était un sacré défi d’avoir une interface unique pour toutes les plateformes. Je pense que nous avons partiellement échoué puisque certains joueurs PC se plaignent à propos du « ressenti tablette » du jeu, mais je peux garantir que la version PC n’est pas une simple adaptation. L’ensemble du design fut un essai pour avoir une interface complètement multiplateforme. Je n’ai pas renoncé à trouver la formule magique.

3/ Quels aspects trouves-tu le plus intéressant dans Legions of Steel ?

Ce que j’apprécie dans le jeu original c’est que toutes les factions ont des armes de tir. Dans ce type de jeu tactique, tu as en général des Marines assez lents équipés d’armes avec une puissance de feu conséquente contre des ennemis rapides et spécialistes du corps à corps. Legions of Steel casse ce schéma tout en gardant des factions aux caractéristiques très distinctes.

L’autre aspect intéressant du gameplay est le large choix offert pour engager l’adversaire. Le joueur a à sa disposition une palette d’options tactiques, ouvrant la porte à différentes stratégies pour chaque scénario.

4/ Estimes-tu que le moteur du jeu a atteint son stade final ou irez-vous plus loin pour ajouter des nouvelles règles, des systèmes d’armes, une campagne dynamique avec des options stratégiques, etc. ?

Les nouveaux scénarios sont en phase de conception, avec pour but d’apporter davantage de variété par rapport à ceux déjà proposés. La plupart des scénarios qui sont dans le jeu qui vient de sortir sont issus du jeu de plateau original. Seule une poignée d’entre eux sont vraiment inédits. Nous sommes en train de travailler sur de nouveaux scénarios entièrement tirés de notre imagination.

La prochaine grande étape est l’ajout d’une nouvelle faction mais pour l’instant rien n’est encore planifié.

5/ Parle-nous des capacités de modification de Legions of Steel ? Je sais c’est un peu tôt mais avez-vous des retours de la communauté du modding ?

Il n’est pas possible pour l’instant de modifier Legions of Steel pour l’instant.

6/ Quel a été le plus grand défi lors de l’élaboration de cette version de Legions of Steel au format vidéoludique ? Comment l’avez-vous résolu ?

La plus grande difficulté, et de loin, a été de gérer le fait que dans Legions of Steel le joueur passif peut toujours agir durant le tour de son adversaire. Nous avons dû trouver des solutions pour conserver ces possibilités sans casser la dynamique du joueur actif. Nous savions depuis le départ que ce jeu serait joué de manière asynchrone en ligne, c’est pourquoi nous n’avions pas envie que le joueur actif ait à attendre la réaction de son adversaire pour finaliser son tour. C’est pourquoi, pour résoudre ce problème, nous avons introduit un système d’actions programmées.

Durant son tour, le joueur peut planifier la réaction de ses unités durant la prochaine phase de son adversaire, utilisant pour cela le large spectre des capacités de tirs. Le joueur commando a également la possibilité d’utiliser certains points de leadership et de les allouer à certaines de ses unités leur permettant de se mettre à couvert pendant le tour de l’adversaire. Cela ajoute un nouveau niveau d’anticipation et quelques éléments de surprise.

7/ Je me rends compte que Legions of Steel peut s’avérer vraiment amusant en multijoueurs, mais la plupart des joueurs préfèrent jouer leurs parties en solo. Dis-nous en plus sur l’IA dans Legions of Steel et le challenge que propose le jeu en mode solo.

Premièrement, l’IA ne triche pas avec les lancés de dés. Une unité qui tire même contrôlée par l’IA a exactement les mêmes probabilités qu’un joueur humain.

Chaque scénario possède une IA dédiée. A un certain niveau, certains joueurs expérimentés sont capables de reconnaitre les schémas tactiques et de prédire les mouvements de l’IA, c’est pourquoi il est temps pour eux alors d’utiliser le mode guerre électronique, qui basiquement ajoute un brouillard de guerre à la carte et des options de repérage sur la carte avec un radar (au détriment des tirs). Ce mode était supposé être disponible dans un prochain DLC, mais les premières parties auxquelles nous avons joué étaient si amusantes que nous avons décidé de l’inclure dès le départ. C’est presque comme un nouveau jeu, à la fois en mode solo et en multijoueur.

8/ Quel serait le contenu pour un prochain DLC ?

Tout d’abord des nouveaux scénarios et si possible de nouvelles factions.

9/ Si tu pouvais faire n’importe lequel des jeux que tu aimes, ce serait lequel et pourquoi ?

J’aimerai pouvoir jouer à un wargame sans avoir à appuyer sur des touches ou cliquer. Je suis un commandant et je ne donne que des ordres. Je pense que ce serait un jeu contrôlé par la voix ou quelque chose comme ça. L’un des challenges serait en fait de pouvoir donner des ordres clairement articulés. N’importe quel contrordre créerait de la confusion sur le champ de bataille, débouchant sur une mauvaise coordination des troupes. Qu’en serait-il si le nombre d’ordre était limité à un seul par unité, ou quelques ordres pour l’ensemble de l’armée sur une durée donnée ? Le joueur devrait avoir les idées claires et une vision d’ensemble.

Des ordres contradictoires et confus ont été sources de nombreuses défaites, comme le désastre français de Waterloo (parmi un tas d’autres raisons) ou la défaite finale des Britanniques durant la campagne de Yorktown pendant la guerre d’indépendance américaine.

10/ Quels sont tes jeux favoris ?

Sans aucune hésitation Twilight Struggle. J’adore ce jeu de plateau sur la Guerre Froide et j’attends avec impatience son adaptation numérique par Playdeck. Mes partenaires favoris de wargame sont répartis tout autour du monde, c’est pourquoi la version informatique de ce jeu est pour moi une excellente nouvelle

11/ Maintenant que Legions of Steel est sorti, quel est le prochain projet de Nyx Studios ?

Au-delà du fait d’apporter du nouveau contenu à Legions of Steel, nous ne savons pas encore ce que serait notre nouveau jeu. Toutefois, pendant les repas, nous parlons souvent de jeux historiques. Ubisoft a fait quelque chose de vraiment audacieux avec la série Assassin’s Creed, explorant des périodes historiques peu fréquentes dans les jeux vidéos. Je pense que ce serait vraiment sympathique de jouer dans des périodes ou des environnements auxquels nous ne sommes pas habitués : Préhistoire, Amérique du Sud précolombienne ou le 18ème siècle.

Nous en avons déjà parlé vous et moi, mais je voudrais aussi développer un jeu de rugby auquel les gens pourraient jouer dans les bars pendant les retransmissions en direct des matchs.

12/ Y a-t-il autre chose que nos lecteurs devraient savoir à propos de Legions of Steel ou du Studio Nyx ?

Nous sommes heureux d’ouvrir nos portes aux visiteurs, si vous souhaitez visiter une startup spécialisée dans les jeux vidéos dans le Sud-Ouest de la France n’hésitez pas à passer nous voir.

Interview par Boggit. Traduction par Nerzh et Bertrand. L’article original se consulte directement par ici sur le site Grogheads.

Pour plus d’informations sur Legions of Steel voyez notre test, cette fiche sur Steam, mais aussi le site legionsofsteel.slitherine.com ou encore la présentation vidéo suivante par Sukhoi. A noter aussi un récent patch 1.1, mise à jour corrigeant quelques défauts mineurs (voir ce changelog).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here