L’impatience grandit après la bande-annonce du nouveau Call of Duty

0
99

Après une baisse des ventes et une édition controversée de son jeu de science-fiction Infinite Warfare en 2016, Activision a choisi de revenir à ce qui a fait la réputation du jeu : la Seconde Guerre mondiale. La bande-annonce de Call of Duty WWII vient donc d’être dévoilée. Après des mois d’attente, les passionnés vont être comblés.

Retour sur les plages de Normandie en 1944. Dès la sortie du trailer d’Infinite Warfare, il était évident que cette version n’était pas en phase avec les fans : 3.5 millions de pouces vers le bas sur YouTube contre 50 000 vers le haut…

Retour aux sources donc, avec un CoD qui commence sur les plages de Normandie, fidèle au premier jeu lancé en 2003, et ce pour le plus grand bonheur des joueurs qui parcourront des lieux iconiques du conflit en France (Normandie, libération de Paris, mais aussi en Belgique et en forêt d’Hurtgen). Le trailer, découvert il y a à peine quelques jours, est très prometteur. Le graphisme est ultra-réaliste et digne des meilleurs films de guerre.

Quelles sont les attentes pour cette nouvelle version ? Un scénario qui garde les joueurs en haleine, une grande liberté de mouvement et un jeu qui mise sur l’infiltration et la coopération entre frères d’armes, surtout dans le jeu solo.

Surnom : Red. Le personnage principal c’est Ronald Daniels, un Texan de 19 ans mais fini le héros qui devra lutter seul contre l’ennemi. Dans le jeu solo, on suivra un groupe de soldats dans l’esprit de Band of Brothers, et Red pourra compter sur ses alliés dirigés par l’IA. Le studio Sledgehammer annonce d’ailleurs que Red ne sera pas le seul personnage avec lequel les joueurs pourront jouer : il sera accompagné du Sergent Pearson et du Lieutenant Turner, et en cas de blessure, pourra compter sur ses coéquipiers et le « medic » de l’unité.

Les Modes de jeu. On sait que CoD proposera une version améliorée du moteur d’Advanced Warfare. Pour le multi-joueurs, on ne sait que peu de choses : il sera présenté à l’E3 et plusieurs bêta arriveront d’ici la sortie du jeu.

Mode coopératif : le jeu intègrera des zombies (Nazis), comme dans Advanced Warfare.

Modes de jeu : « Boots on the ground », pour ce qui est de la partie multi classique, « Divisions », qui permettra aux joueurs de créer leur propre personnage et de l’intégrer à une équipe, « Headquarter », une zone où les soldats pourront échanger entre eux, pour ceux qui aiment le FPS connecté.

Ce que le trailer ne dit pas, c’est si les fonctionnalités seront les mêmes que pour Infinite Warfare. On pense bien entendu à l’option controversée « Supply Drop », fonctionnalité qui permet aux joueurs de faire des « micro-transactions » pendant le jeu, sous la forme de mini-casino et en utilisant de l’argent réel. Beaucoup de jeux comme Overwatch, Grand Theft Auto et Hearthstone ont adopté ce concept de “pay to win” (“payer pour gagner”). Malgré le fait que les joueurs n’aiment pas le concept, il reste néanmoins évident que c’est l’habileté, et non l’argent, qui est un facteur décisif pour gagner. Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si certains maîtres de Hearthstone sont des génies du poker comme Daniel Negreanu, ou encore le vainqueur des World Series 2011, Pius Heinz.

Rendez-vous donc le 3 novembre sur PC, PS4 et Xbox One. Et… bonne nouvelle, le jeu sort un vendredi, vous aurez tout le week-end pour découvrir le nouveau CoD tant attendu !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here