Neuvième partie de notre série d'entretiens dans lesquels nous vous présentons des joueurs passionnés partageant sur YouTube leur amour des jeux vidéos, particulièrement ceux des jeux de stratégie. Aujourd'hui place à Koinsky qui par curiosité en 2015 s'est lancé dans la réalisation de Let's play. Et depuis, devinez, il n'arrête plus. Pour le plus grand plaisir de ses abonnés !

1/ Comment as-tu commencé à faire des vidéos ? D'où vient ton inspiration ? Quelle expérience as-tu dans le domaine des jeux de stratégie ?

J’ai créé la chaine Koinsky en février 2015, juste pour le fun, pour voir « comment ça marche » de publier des vidéos sur Youtube. J’ai sous-titré en français les cinématiques d’introduction de Darkest Dungeon, et je les ai publiées. Suite à ça, je me suis dit que j’allais enregistrer un let’s play du jeu, pour voir si ça me plaisait de commenter, et ça a été bien sûr le cas. Je crois qu’à la base, ça venait d’un désir de m’ouvrir davantage au côté communautaire du jeu vidéo.

Pour ce qui est des jeux de stratégie, ça remonte à loin. Ayant 39 ans, j’ai pu découvrir à l’époque les pionniers de ce genre. Mes classiques de référence sont Civilization, Jagged Alliance, X-COM, Heroes of Might and Magic, Master of Orion ou encore Warcraft. Je dois en oublier pas mal ! Ce sont des jeux qui sortaient du lot à l’époque, par leur complexité et leur originalité. Certaines de ces licences ont malheureusement décliné, comme Jagged Alliance ou HoMM dans une certaine mesure, mais d’autres ont su évoluer positivement, comme Civilization, ou même renaître de leurs cendre avec brio, comme X-COM, et ça fait plaisir, quand tu as connu la première mouture, de jouer à d’excellentes suites 20 ans plus tard.

 

2/ Peux-tu nous définir ta chaîne en quelques mots ? 

Je publie la plupart du temps des let’s play longs (parties complètes) mais aussi des découvertes en un ou plusieurs épisodes. Je ne suis pas un puriste du wargame. J’aime les jeux de stratégie et de tactique au sens large, mais aussi les jeux de gestion, d’aventure, de simulation ou de survie. Mon rythme de publication est variable avec une moyenne de 2 vidéos par jour je dirais.

Je pense être assez proche de mes abonnés, parce qu’à la base tout est parti d’une volonté de partage et d’échange. Je lis donc tous les commentaires et je réponds autant que possible. J’ai ouvert récemment un serveur Discord pour pouvoir discuter de manière plus directe avec mes abonnés. Je compte également faire des « live » dans un futur proche.

3/ Quelles sont les contraintes techniques auxquelles tu as dû faire face ? Quel matériel utilises-tu ?

Il y a beaucoup de choses à maîtriser techniquement pour fournir une bonne qualité de vidéos. Le plus difficile, je pense, c’est le son du micro. Je suis d’ailleurs toujours preneur de conseils en la matière. J’utilise un Blue Snowball depuis longtemps. Il fournit un bon rapport qualité-prix. Le logiciel gratuit Voicemeeter me sert à ajouter quelques réglages indispensables (noise gate, basses...).

Aussi, certains jeux demandent un processeur puissant, et quand vous enregistrez la vidéo et le micro par-dessus, c’est assez stressant pour la machine. Il faut un bon PC. Les logiciels de capture vidéo peuvent être assez capricieux, en fonction du jeu. J’utilise le plus souvent le programme intégré Nvidia, anciennement Shadowplay devenu Share. Il marche bien pour 99% des jeux, et pompe peu sur les ressources de la machine.

Pour les montages, c’est vraiment une honte, mais j’utilise Windows Movie Maker. Ok, là j’ai perdu la moitié des lecteurs, je pense. Il faudra un jour que je me mette à un autre logiciel qui permet de plus belles réalisations. L’avantage, c’est qu’avec WMM, comme tu es limité dans tes possibilités, tu fais des trucs basiques qui vont vite. Une honte, je te dis !

Enfin, les vidéos enregistrées sont volumineuses. Sachant que Youtube va de toute manière les compresser, et pour gagner du temps quand je les uploade sur la plateforme, je les compresse avant. J’utilise le logiciel gratuit Handbrake, que je conseille fortement.

 

4/ Combien de temps nécessite en moyenne la réalisation d'une vidéo ? Comment prépares-tu un Let's Play ?

Quand une série est bien lancée, chaque nouvel épisode me demande minimum une heure (toutes manipulations comprises), maximum deux heures. Les séries qui mobilisent le plus de temps sont celles où du montage est requis, quand j’inclus des ellipses ou des passages accélérés, typiquement sur les jeux de gestion comme les city-builders par exemple.

Comme tu le soulignes, il y a aussi la préparation des let’s play. Et ça peut-être chronophage. Par exemple, sur les jeux de stratégie, je commence rarement un let’s play sans préparation sur le jeu, car ça n’a pas de sens je trouve de faire une série « à l’aveugle » sur ce genre, parce que l’interface et le gameplay sont complexes.

Et comme j’aime bien que mes séries soient assez rythmées et utiles pour les spectateurs, que ça leur apprenne des choses sur le jeu, je me prépare avant. Parfois, je peux avoir accès au jeu avant la sortie et jouer tranquille avant de faire des vidéos. Souvent, ce n’est pas le cas. Pour me préparer, j’utilise alors principalement YouTube pour trouver des vidéos de gameplay, souvent en anglais, pour étudier un peu l’interface et le fonctionnement du jeu avant sa sortie.

C’est ce que j’avais fait pour la sortie de Civilization 6, par exemple, pour lequel seuls les Youtubers anglophones comme Arumba, Quill18 ou FilthyRobot avaient eu un accès anticipé. Salauds ! Mais grâce à ça, j’ai pu dès la sortie du jeu commencer une partie en expliquant le jeu, j’espère assez correctement.

NDLR : cet article comme tous ceux de cette série d'interviews est ouvert à tous, ne nécessitant pas d'abonnement pour être lu. Vos abonnements sont importants pour que la Gazette du wargamer puisse continuer d'évoluer tout en proposant aussi des articles en accès libre. Pour soutenir le site et son équipe, abonnez-vous.

5/ Tout le monde regarde-t-il les vidéos en entier, jusqu'à la fin, ou les gens zappent-ils ?

Les gens zappent forcément. Parfois, tu as juste envie de picorer des bouts de vidéos à gauche à droite. Beaucoup de monde fait ça, je pense. Moi, je le fais tout le temps ^^. Mais j’ai aussi beaucoup d’abonnés qui sont assidus et suivent bien les séries. C’est un vrai plaisir de les retrouver vidéo après vidéo, et de lire leurs commentaires au fil des séries.

Pour la chaine, j’ai en moyenne un taux de rétention qui doit être autour des 35-40% de la vidéo, à la grosse louche. Là-dedans, il faut compter les gens qui sont tombés sur la vidéo par hasard et qui ne sont peut-être même pas francophones, ceux qui avancent sur les parties qui les intéressent plus, etc.

6/ Sur YouTube les commentaires font souvent polémique. Certains sont exagérés, irréfléchis voire provocateur afin de semer la zizanie. Comment gères-tu cette relation avec tes abonnés ? As-tu déjà eu le problème de commentaires vraiment excessifs ? Dois-tu parfois censurer quelqu'un pour éviter des débordements ?

Je ne pense pas trop m’avancer en affirmant que la qualité des commentaires d’une chaine est liée au contenu des vidéos. Si tu proposes un contenu basé sur les jeux de réflexion, avec un commentaire relativement posé et respectueux, ce que j’essaye de faire, tu vas attirer une plus grande proportion de gens qui ont le même état d’esprit que toi. Mais, oui, il reste toujours des fâcheux dans le lot.

Je ne modère pas trop les commentaires. Les critiques constructives sont les bienvenues. Quand elles me semblent idiotes (« cé nulle »), je les ignore simplement, mais je ne les efface pas. Chacun son avis et sa manière de le formuler, après tout. Certaines me font juste rire (« t’es trop lent, t’es dislike »). Par contre, je bloque en général les gens qui lâchent des insultes très grossières. Je me sens tenu de le faire, pour que la zone de commentaires des vidéos reste agréable pour les abonnés. Heureusement, ça arrive rarement.

7/ A ce propos la diffusion de parties en live est-elle pour toi vraiment un plus par rapport aux retransmissions de parties commentées ? Au fait tu es plutôt Twitch ou YouTube Gaming ?

C’est probablement un plus, et d’ailleurs, je compte m’y mettre dès le mois d’août ! Je suis impatient de voir ce que ça va donner d’avoir une interaction en temps réel avec les abonnés.

8/ Quels conseils pourrais-tu donner à quelqu'un voulant se lancer sur YouTube ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

Vaste question ! Le meilleur conseil, je pense, c’est d’y aller pas-à-pas, sans précipitation ni ambition démesurée. Commencer par publier une série, et voir si on aime faire ça. Parce qu’il faut vraiment aimer ça pour publier des let’s play de manière régulière. Ça prend du temps et c’est plus fatiguant qu’il n’y paraît.

Ensuite, soigner la technique, le son étant le plus compliqué. Étudier la manière dont les chaines à succès fonctionnent est utile. Cela ne veut pas dire copier le contenu ou la personnalité des autres Youtubers, bien sûr, mais plutôt identifier quelles sont les bonnes pratiques : rythme de publication, matériel et logiciels utilisés, organisation de la page d’accueil sur YouTube, longueur des vidéos, etc. Internet regorge aussi de ressources intéressantes à ce sujet, au milieu d’un foutoir de généralités peu utiles. Il faut creuser un peu pour trouver les infos qui aident vraiment, mais elles sont bien là, à disposition de celui qui veut se lancer.

9/ Enfin en dehors de YouTube et des jeux de stratégie, quels sont tes autres activités et tes passions ? Et quel est le prochain jeu que tu attends le plus ? 

Depuis que j’ai créé la chaine, elle me prend quasiment tous mon temps de loisir. C’est un choix que je ne regrette pas, bien sûr. Le reste du temps, c’est le boulot, la famille, un peu de sport quand je suis dans une période de motivation (course à pied, vtt). Quand je peux : la lecture, les films, les séries tv, que je dois choisir avec parcimonie.

Le prochain jeu que j’attends le plus ? Je m’intéresse de près à l’actualité du jeu vidéo, il y en a donc beaucoup, des jeux qui me font rêver. Si je dois en choisir un, c’est Bannerlord, la suite de Mount and Blade Warband, qui m’a donné tant d’heures d’amusement, avec son mix inédit de stratégie, action, RPG et gestion ! Tu sais, l’absence de date de sortie pour Bannerlord est un réel problème de société dont il faudrait parler davantage. Merci à toi de m’en avoir donné l’occasion. =)

Tous nos remerciements à Koinsky pour le temps qu’il nous a consacré pour cet entretien. Pour découvrir de nombreux récits de parties en vidéo, rendez-vous sur la chaîne YouTube de Koinsky.

Bertrand et Nerzh

2 Commentaires

  1. Merci d’avoir répondu à l’ensemble de ces questions. Ceci permet de mieux connaitre l’envers du décor et de mieux connaitre ces voix qui explorent nos univers ludiques préférés.

    PS : nous avons des mêmes références vidéo-ludiques en l’occurence … sans doute lié au fait que nous avons pratiquement le même âge 🙂

Laisser un commentaire