Présentation de Napoleon in Egypt

La campagne d’Égypte, expédition militaire en Égypte menée par le général Bonaparte en 1798, est une épopée peu simulée dans le monde du wargame. Ce vide va être enfin comblé de manière sérieuse par le jeu Napoleon in Egypt qui est actuellement en précommande sur le site de GMT.

Napoleon in Egypt est un wargame piloté par les cartes (card driven game) pour deux joueurs qui sera livré avec un module solo. La règle en français sera disponible en téléchargement dès la sortie du jeu.

Voyons ensemble ce que la bête a dans le ventre !

 

“Soldats, songez que, du haut de ces pyramides, quarante siècles d’histoire vous contemplent.” – Napoléon Bonaparte

 

Le 1er juillet 1798, 35 000 soldats français débarquent à Alexandrie. La mission de ce corps expéditionnaire est multiple : trouver une route alternative pour les épices grâce à la construction du canal de Suez, rogner la sphère d’influence britannique, éclairer les populations avec les idéaux de la toute jeune Révolution française, et enfin découvrir les merveilles et les richesses de ce pays légendaire digne des 1001 nuits.

Oui, il s’agit bien d’une expédition où les scientifiques marchent aux côtés des soldats. À la tête des troupes françaises se trouve un jeune et ambitieux général : Napoléon Bonaparte…

Napoleon in Egypt est un donc wargame type card driven game (CDG) qui permet de recréer la campagne d’Égypte, du débarquement des troupes françaises à la reddition du général Menou le 31 août 1801. Le jeu s’inspire d’autres CDG à succès comme Here I Stand et Twilight Struggle. Un bon wargame facile à appréhender grâce à des règles strictes avec peu d’exceptions.

Le jeu plaira aux débutants et aux wargameurs vétérans avec ses 100 cartes d’événement pleines de saveur historique, et qui mettront au défi les joueurs avec la gestion de mains que tous les fans de CDG ont appris à aimer !

Napoleon in Egypt - GMT

Napoleon in Egypt - GMT
Le plateau de jeu (graphismes du prototype).

Les scénarios

Napoleon in Egypt propose quatre scénarios :

  • La Conquête – Où les Français surprennent les Mamelouks et balayent l’Égypte (2 heures).
  • L’Anabase syrienne – L’offensive française commence à s’essouffler car elle doit faire face sur de multiples fronts (2 heures).
  • La Chute – Les Français, épuisés par les combats, adoptent une position défensive afin de faire face à la pression de l’alliance Mamelouks- Ottomans-Britanniques (2 heures).
  • La Campagne – Revivez les hauts et les bas de l’expédition française, de son débarquement à sa capitulation amère (5-6 heures).

Les points forts

  • Un système de combat comportant des dés personnalisés qui représentent la qualité de combat de chaque unité impliquée, ce qui permet une résolution rapide des combats sans avoir à calculer les modificateurs ou à se référer à des tables.
  • Des événements illustrant les nombreux moments clés de la campagne : la bataille navale d’Aboukir, la découverte de la pierre de Rosette, la décision prématurée de Napoléon de rentrer en France, etc.
  • Les populations locales prennent parti pour un camp ou l’autre…mais peuvent changer d’allégeance sans prévenir !
  • Un bon réseau d’espionnage est un véritable avantage (ou fléau !) permettant de fomenter des assassinats de généraux, de monter des embuscades ou de créer des troubles de l’ordre public.
  • Des pistes pour mesurer les progrès de la facette scientifique de l’expédition, avec des avantages concrets sur le terrain pour le joueur français.
Bataille des pyramides - Napoléon en Égypte
Vue générale de la bataille des Pyramides, le 21 juillet 1798. Campagne d’Égypte (1798-1801). Tableau de Louis-François Lejeune peint en 1806.

Dans Napoleon in Egypt, un joueur français affronte un joueur allié, contrôlant la coalition mamelouke / ottomane / britannique. Au début de la campagne, les Français semblent inarrêtables car tout est en leur faveur : nombre et qualité des troupes, élément de surprise, meilleur commandement, etc. Mais les Réguliers français, aussi forts soient-ils au combat, sont en nombre limité. Les Français doivent soigner leurs blessés, convaincre la population locale qu’elle sera mieux sous l’occupation française, et consacrer du temps et des efforts à la mission scientifique de l’expédition.

Au fil des tours, le joueur Allié va prendre le dessus, étant capable de recruter localement, de maîtriser la Méditerranée grâce à la marine britannique et d’exploiter l’incompétence du général Menou lorsque Napoléon quitte l’Égypte. Le joueur allié a cependant ses propres défis à relever. Les généraux ottomans peuvent commander des unités mameloukes mais pas l’inverse, ce qui rend difficile la constitution d’une force importante pour riposter aux assauts Français. De plus, la force du nombre n’est pas toujours suffisante…comme Napoléon l’a prouvé à maintes reprises, quelles que soient les chances, il peut accomplir un miracle sur le champ de bataille !

Le plateau de jeu est de type point à point, allant d’Alexandrie à Thèbes et Damas sur le continent, ainsi qu’à Malte et Chypre en Méditerranée. Certains espaces sont plus difficiles à franchir et sont des obstacles aux mouvements des armées; ils représentent les déserts et autres étendues inhospitalières de la région. Les espaces maritimes permettent le transport de troupes mais sont aussi le théâtre de batailles navales acharnées.

Les cartes, à la manière typique des CDG, peuvent être jouées soit pour leurs Points d’Action, soit pour leur événement. Le joueur français devra déclencher les événements des cartes alliées qu’il joue pour leurs PA, et vice-versa, ce qui entraîne une gestion tendue de la main de cartes. Heureusement, une piste appelée La Patrie en Danger sert de “soupape de sécurité”, un peu comme la Course à l’Espace de Twilight Struggle. Chaque faction a également accès à une carte Nation, utilisable une fois par tour et offrant une gamme d’options puissantes.

Il y a quatre types de dés spéciaux dans Napoleon in Egypt, chacun associé à une qualité de combat allant d’Élite à Médiocre. Chaque type de dé contient des faces vierges (échec), des cibles (réussites) ou des carrés (qui peuvent être traités comme des réussites si le général français a pris le temps de mettre ses troupes en carrés). Les joueurs lancent les dés correspondant au nombre de leurs unités engagées et totalisent le nombre de réussites. Mais attention : certaines cartes d’Événements Réaction permettent des surprises désagréables (au prix d’une réduction de la main), rien n’est donc jamais garanti.

Le jeu en solitaire grâce au système CDG Solo de GMT : vivez l’expédition de Bonaparte en Égypte en solo ! Napoleon in Egypt est compatible avec le système CDG Solo de GMT Games et est livré avec des règles en solitaire créées par le concepteur du jeu et éditées par Ken Kuhn, chef de l’équipe GMT One.

Si vous avez toujours eu du mal à réunir six joueurs pour une partie de Here I Stand ou de Virgin Queen mais que vous avez envie d’un wargame CDG aussi immersif, ne manquez pas Napoleon in Egypt. Venez vivre l’expérience de Bonaparte faisant ses preuves en tant que général avant son ascension à la tête de la nation française !

Napoleon in Egypt - GMT
Exemple de cartes (graphismes du prototype).
Napoleon in Egypt - GMT
Les Réguliers français utilisent les dés de combat Élite alors que les Milices utilisent les dés de combat Médiocre.

Napoleon in Egypt - GMTNapoleon in Egypt - GMT

Composants

  • Un plateau de jeu monté, de 56 x 86 cm
  • 100 cartes au format poker
  • 2 cartes Nation
  • 30 dés de combat customs (10 bleus “Élite”, 5 rouges “Vétéran”, 10 verts “Moyen” et 5 jaunes “Médiocre”)
  • Napoleon in Egypt - GMT
    Complexité et jouabilité en solo (GMT)

    2 dés à six faces

  • 15 cubes noirs d’espionnage
  • 20 standees de leader
  • 2 planches de pions
  • 2 aides de jeu recto-verso
  • Un livret de règles solo
  • Un livret de règles
  • Un livret de scénarios et de contexte historique
  • Nombre de joueurs : 2

Concepteurs : Pascal Toupy (Great War Commander), Tom Toupy-Durant (doctorant en Histoire, spécialité La Révolution Française). Développeur : Marco Poutré (développeur de Bayonets & Tomahawks).

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici