Tandis qu’un débat fait rage du coté de Rock Paper Shotgun au sujet de la politique commerciale de Slitherine quant au prix des wargames (sur PC), et donne lieu à une intéressante et longue explication dans le forum de Matrix, Matrix inaugure des promotions hebdomadaires, offres spéciales qui vous permettront ainsi chaque semaine de profiter de réductions sur certains jeux. Jusqu’au 5 mai ce sont donc Forge of Freedom et John Tiller Battleground Civil War qui sont bradés, respectivement à -60% et -33%. En parallèle de l’éternel problème du prix et de la valeur (ici des jeux …), donnez-nous aussi votre avis au travers de deux nouveaux sondages situés en page d’accueil et abordant ce sujet compliqué.
Par ailleurs, c’est actuellement la période des Spring Sales sur GamersGate, et vous y trouverez donc de nombreuses promotions sur de très nombreux titres. Comme la compilation Warlock Master of the Arcane (test) à -70%. Si vous chassez les bonnes affaires, en plus de Steam évidemment, ne manquez pas non plus de faire un saut par exemple sur GameStop (ex Impulse), on y trouve régulièrement des occasions intéressantes, tels Jagged Alliance Back in Action et son extension Crossfire à -75%. A retenir aussi les offres mensuelles chez Shrapnel Games, avec un petit rabais (13%) sur le sympathique War Plan Pacific.

5 Commentaires

  1. Ma position est simple (simpliste ?). Je suis convaincu par le fait que les tarifs généralement pratiqués sur jeux vidéo; ici les wargames, sont globalement trop élevés (spécialement quand il s’agit de téléchargements) mais en parallèle, la politique tarifaire engagée par STEAM, consistant à brader certains titres, me semble contre-productive à terme. Vendre un jeu neuf 2 ou 5 euros ne sert pas la cause car cela dévalorise fortement le produit concerné. Je sais d’expérience qu’il y a un fossé énorme entre le fait d’acquérir à tout petit prix un jeu d’occasion, souvent ancien, dans son édition boîte et acheter un autre jeu, neuf, en édition téléchargée, à un prix équivalent. Outre l’aspect matériel, le ressenti psychologique est très différent. Les fichiers téléchargés représentent alors une valeur encore moindre qui vient se superposer à l’aspect dématérialisé, déjà dévalorisant en soi.

  2. “Vendre un jeu neuf 2 ou 5 euros ne sert pas la cause car cela dévalorise fortement le produit concerné.”

    De ce que j’avais lu dans une interview d’un patron de Steam il ressort qu’une promo, même de 48h, réveille un intérêt sur une durée plus longue pour le titre en question (et cette fois vendu au prix plein). Une sorte de bouche à oreille qui convainc de passer à la caisse même hors promo.

    • Certes on peut envisager les choses sous cet angle purement commercial et alors, cette stratégie agressive porte probablement ses fruits pour le vendeur. Je voulais en réalité parler de l’aspect côté acheteur et à long terme, concernant les jeux en général; l’objet ludique, en quelque sorte. De ce point de vue il me semble difficile de concevoir ces soldes/promotions quasi permanentes comme un atout. L’acquéreur finit inexorablement par penser ses produits comme tels et perd une part de ce qui fait la magie des jeux vidéo. Mais ma réflexion est peut-être influencée par mon propre attachement aux objets eux-mêmes ?

  3. A mon sens le prix d’un jeu est une notion très subjective qui varie en fonction de ses revenus, du temps dont on dispose et de l’intérêt qu’on porte au jeu. Exemple : Command Ops, à mes yeux, n’est pas cher (vu l’intérêt et les qualités du jeu selon mes critères) mais j’ai attendu une promo pour acheter le dernier X-com (-60%). Bref, s’il n’y avait pas de promos, Steam ou autres, je n’aurai pas acheté bon nombre de jeux !

  4. Les tarifs des wargames PC (et papier également d’ailleurs) ne me paraissent pas élevé. Vu le marché de niche et la durée conséquente de ces jeux, le tarif horaire est plus que misérable. Même pour Command Ops, avec les extensions. Je n’ai aucun souci la dessus. Il suffit de peser les choses avant d’acquérir. Le vrai problème est plutôt l’absence de démo qui permette de juger le jeu.
    La politique des soldes risque d’avoir un effet à long terme assez néfaste. Je ne sais pas si cela est comparable, mais on voit le désastre des prix bradés sur la production musicale.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici