Rendez-vous début avril pour Steel Division 2

5
331

Eugen Systems a diffusé la semaine dernière une nouvelle bande-annonce présentant le pack Back to War. DLC qui permettra d’ajouter dans Steel Division 2 de nombreuses unités issues de Steel Division : Normandy 44 et qui sera offert gratuitement à ceux possédant le premier volet de cette série. Au passage le studio a aussi confirmé la date de sortie du second volet, qui arrivera donc sur nos écrans le 4 avril prochain, permettant de jouer de nombreuses belles batailles toujours en 1944 mais cette fois sur le front de l’est.

Pour plus d’informations sur Steel Division 2, voyez le site officiel ou cette fiche sur Steam. Pour le DLC Back to War, voyez cette fiche sur Steam.

Communiqués

Journal de développement #8 – Des Divisions de Normandy 44 sont de retour

Vous l’avez réclamé, vous l’aurez. Voici le “Back to War Pack” pour Steel Division 2, contenant 8 Divisions, 4 Nations, et plus de 350 unités issues de Steel Division: Normandy 44 !

Quoi ? Ce n’est pas assez ? Okay – nous ajoutons à ce pack de nouvelles unités exclusives qui n’étaient même pas dans le premier jeu.

Quoi encore ? Vous en voulez encore plus ?! Bon. Le pack “Back to War” pour Steel Division 2 sera complètement gratuit pour les possesseurs de Steel Division: Normandy 44. C’est bon maintenant ?

Voyons plus en détails le contenu de ce pack!

Le plein de bonnes choses
Dans ce pack, nous allons inclure les unités et divisions les plus emblématiques de Steel Division: Normandy 44. Voici la liste complète de son contenu :

– 4 Nations additionnelles : USA, Canada, Royaume Uni et France
– 8 Divisions : 4 dans chaque camp, jouables en escarmouche solo, coop, et multijoueur
– Plus de 350 unités issues du premier jeu
– Des unités exclusives, jamais vues auparavant

Bien sûr, vous voulez en savoir plus. Voici dans un premier temps les divisions que nous avons choisies, et quelques détails sur ce qui a motivé ces choix :

– 3rd Armored – USA : Une des divisions blindées les plus emblématiques de la bataille de Normandie. Une des deux “Heavy Divisions”, qui fonctionne extrêmement bien avec le nouveau système de decks, qui sera détaillé dans un prochain journal de développement. En plus de disposer de nombreux tanks lourds, toute son infanterie est transportée en half-tracks.
– 3rd Canadian Infantry – Canada : Une infanterie d’assaut qui dispose d’un excellent équipement (dont du matériel Britannique et Américain modifié), ce qui en fait une division quasiment blindée.
– 15th (Scottish) Infantry – Royaume Uni : Tout simplement une des meilleures divisions alliées de Steel Division: Normandy 44, car dotée d’un excellent équipement. Comme nous souhaitions fournir deux divisions blindées et deux divisions d’infanterie, la 15th Scottish était un choix évident.
– 2e Division Blindée – France : Celle-ci est vraiment spéciale. Pas seulement parce qu’elle vient du pays de la chocolatine du pain au chocolat et que les voix sont celles de notre équipe, non, mais également parce qu’elle contient beaucoup d’unités de reconnaissance qui, comme vous le savez, n’affectent plus la ligne de Front dans Steel Division 2. Par ailleurs, elle fonctionne extrêmement bien avec notre nouveau système de deck.
– 21. Panzer – Allemagne : Le Beute, c’est fun, c’est in, c’est bath. Cela tombe bien, car cette division contient beaucoup d’équipement capturé. Par ailleurs, cette division permet le retour du Königstiger ! Mais nous détaillerons l’équipement ci-dessous.
– Panzer-Lehr – Allemagne : De la même façon qu’avec la 3rd Armored américaine, il s’agit d’une des plus célèbres divisions blindées, et son infanterie est mécanisée à 100% également.
– 116. Panzer – Allemagne : La division la plus “standard” et équilibrée du premier jeu. Dispose d’une variété intéressante de tanks légers et moyens.
– 352. Infanterie – Allemagne : Le choix de cette division est un peu plus délicat à expliquer. Nous l’avons choisie car elle fonctionne à merveille avec une des fonctionnalités encore non annoncées de Steel Division 2. Disons simplement… qu’elle sera très efficace en mode Percée…

Comme vous l’avez deviné, il était important que les divisions choisies soient compatibles avec la nouvelle échelle et les nouvelles features de Steel Division 2.

Des unités toutes neuves

Bien sûr, Divisions de Normandy 44 signifie Unités de Normandy 44, et vous pourrez jouer avec les unités les plus célèbres du premier jeu. Du monstrueux tank Königstiger jusqu’au chasseur de chars Achilles en passant par les nombreuses variantes du Sherman (Firefly, Calliope…), vous pourrez admirer les modèles 3D améliorés dans l’Armurerie de Steel Division 2, les inclure dans vos groupes de combat grâce au nouvel outil de conception de decks, et mener ces (plus de) 350 unités supplémentaires sur le champ de bataille en escarmouche en temps réel.

Et ce n’est pas tout. Le nouveau style de jeu de Steel Division 2 nous permet d’ajouter des unités qui n’étaient même pas disponibles pour Steel Division: Normandy 44. Par exemple, comme Steel Division 2 dispose maintenant d’artillerie lourde, nous pouvons donc amener de nouveaux (et sublimes) jouets sur le champ de bataille, tel que le superbe Long Tom 155mm et son inséparable M4 High Speed Tractor. Le pack Back to War contient également, entre autres, le tracteur d’artillerie AEC Matador, le mortier BL 5-inch, le camion Laffly, le Panzer III N, le Panzer III K et le Panzer IV F1 !

Pour terminer, ce pack contient également des unités issues des DLC de Steel Division: Normandy 44, telles que, par exemple, la Feldgendarmerie, issue de la division Festung Groß-Paris du DLC Back To Hell.

Toutes ces unités sont bien évidemment équilibrées et adaptées pour la nouvelle échelle et les nouvelles features de Steel Division 2.

On vous a dit que c’était gratuit pour les possesseurs de Steel Division: Normandy 44 ?
Oui. Une façon pour nous de vous remercier, nos joueurs, notre communauté, pour votre soutien au fil des années.

Dans le prochain journal de développement, nous parlerons d’une toute nouvelle fonctionnalité de Steel Division 2, qui concerne le mode “Percée”. La semaine suivante, nous parlerons du tout nouveau créateur de Groupes de Combat (enfin) ! N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Steel Division 2, précommander le jeu sur Steam, et visiter notre boutique en ligne.

 

Eugen Systems Announces Launch Date for Steel Division 2; Celebrates with “Back to War” Offer with Over 350 Units and Exclusive Divisions for Normandy 44 Owners

Steel Division 2 to Launch April 4, Pre-orders Now Available on Steam with Beta Access, 48-hours Early Access, and More

Paris – January 31, 2019 – Independent developer and publisher Eugen Systems, is excited to announce that strategy fans may now pre-order Steel Division 2 on Steam, the upcoming sequel to the award-winning real-time strategy title Steel Division: Normandy 44.

As a special thanks to Steel Division fans for their longtime support, Steam users who already own Steel Division: Normandy 44 can expect eight exclusive divisions with over 350 extra units from the original title when Steel Division 2 launches later this year. These 350 units will join over 600 brand-new units from the Allies and Axis factions in the sequel for a total of over 950 units in Steel Division 2. There is no need to pre-order Steel Division 2 to take advantage of this exclusive offer.

In Steel Division 2, fans can look forward to deploying some of the most famous units and divisions from Steel Division: Normandy 44, including the Sherman Jumbo tank from the United States of America, the Churchill IV heavy infantry tank from the United Kingdom, the Spitfire Mk9B tank from Canada, the Sherman M4A2 from France, and many more. For a complete list of divisions and units, please visit the official Steel Division 2 page on Steam.

In addition, Steel Division: Normandy 44 owners who purchase can also look forward to exclusive new units in Steel Division 2, including:

Long Tom 155 mm howitzer (US)
PIAT Scout (UK)
AEC Matador (CAN)
Panzer III N (GER)
Do 217 Bombing plane (GER)
Fw 58 Recon plane (GER)
Panzer IV F1 (GER)

Players who pre-order any edition of Steel Division 2 can also expect guaranteed access to game’s Beta phase. Scheduled to start later this year, the Steel Division 2 beta will offer players exclusive access to an early build of the game ahead of its 2019 launch. In addition, players who pre-order the Commander Deluxe Edition, General Deluxe Edition, or Total Conflict Edition will also benefit from 48-hours of early access to the game ahead of the worldwide launch for Steel Division 2.

For full details on pre-order bonuses for Steel Division 2, please head to the official website at buy.steeldivision2.com.

Set during Operation Bagration on the Eastern Front in the summer of 1944, Steel Division 2 pushes the limits of the World War II tactical experience, delivering new 1:1 scale Dynamic Strategic Campaigns. Command entire armies during Operation Bagration, covering the Soviet counter-attack against Axis forces in Byelorussia. Battle in the multiple skirmish modes on 25 maps and customize your battlegroups in the brand-new deck system, allowing for an unprecedented level of customization.

To stay up to date on the latest regarding Steel Division 2, be sure to visit the game’s official website and follow the developers at Eugen Systems on Twitter, Facebook, and YouTube. Fans can also interact with the Steel Division 2 team at Eugen Systems and find the latest developer diaries on the official Eugen Systems forums.

About Eugen Systems
Eugen Systems is a French video game development studio founded in 2000 by Alexis and Cédric Le Dressay in Paris, France. Over the years, the independent studio has become renowned as masters of the real-time strategy genre, offering detailed and intense tactical combat experience powered by their in-house developed IrisZoom engine. Since their first title Times of Conflict (2000), Eugen Systems has alternated between near-future warfare with Act of War (2005) to historical conflicts in R.U.S.E (2010) and the Wargame series (2012). Historical accuracy of their titles is paramount with the studio taking pride in smart planning and execution, their in-depth simulation systems, and realistic combat. Their latest games include Act of Aggression (2015) and the critically acclaimed Steel Division: Normandy 44 (2017). Eugen Systems is currently working on Steel Division II – their first game to be self-published.

5 Commentaires

  1. On ne peut pas nier les qualités du jeu comme étant un excellent RTS, peut être le meilleur sur la période.
    Fun, Dynamique,historique, esthétique…
    Il ajoute de plus un mode opérationnel qui vient concurrencer directement un jeu comme Muis-Front de Graviteam pour accentuer le côté wargame du jeu.
    Cependant quand on voit le déroulement d’une bataille tactique, en solo mais encore plus en multi on peut se demander si l’aspect tactique WWII ne laisse pas la place à du Clic & RunFight.
    Le jeu propose de très belle unité en effet mais le joueur peut les utiliser en masse sans tenir compte ni du moral, ni de la fatigue, ni de contrainte de commandement, ni de la logistique, ni des pertes. Le joueur prend les unité dispo les poses ou il en a besoin et …
    Peut être la partie opérationnelle rendra cette utilisation sans économie des hommes et du matériel caduque mais dans le cas contraire Steel Division II pour moi n’aura pas gagner son parie sauf dans l’abondance
    Muis Front ou combat mission bien que plus rustique, moins fun reste pour l’instant bien plus des wargames

    • C’est presque l’éternel problème du genre des STR, ce qui n’empêche pas que ça donne des jeux très amusant, mais au-delà d’un certain point, cela perd en cohérence, on reste sur sa faim. Là en effet peut-être que la nouvelle carte stratégique et les mécanismes allant avec ajouteront cette profondeur qui fait souvent défaut.

  2. Honnêtement, si on commence à faire la fine bouche sur un jeu pareil, on ne sera jamais satisfait de rien. Certes, Steel Division n’est pas un pur simulateur, mais les concessions faites sur ce point sont compensées au centuple niveau fluidité et plaisir de jeu. Tout jeu de stratégie est un équilibre entre réalisme et fun. Steel Division, comparé à la moyenne, propose déjà une profondeur de jeu et un réalisme conséquents, qui rebutent l’écrasante majorité des gens. Vouloir pousser le bouchon plus loin pour en faire un Graviteam serait du suicide tant d’un point de vue commercial que ludique (SD1 a eu du mal à maintenir un nombre de joueurs suffisant en multi; faisons du Graviteam, et il n’y aura pas de multijoueur du tout…)

    • Ulfricsombrage, je suis tout a fait d’accord avec toi sur le plan commercial Eugen system font remarquablement leur boulot en proposant, comme je l’ai déjà dit un RTS excellent dynamique et fun.
      Leurs slogans sont souvent map historique et réaliste, balistique réaliste, formation historique, modèle finement travaillé avec un pros de l’histoire…

      Le Steel Division I à du mal à conserver des nouveaux joueurs c’est normal ; la plupart des nouveaux joueurs se font écrasé par des gros habitués qui ne joue pas de manière historique mais plus comme des joueurs MAJIC avec des deck-combos totalement non historique.

      Il suffirait pourtant de peu en proposant en plus du mode multi actuel cher aux fans du “FastClicFun” un mode WEGO (façon combat mission)qui permettrait la mise en oeuvre de vrais tactiques.

      L’objectif n’est plus de faire davantage réaliste ou simulation car ils ont déjà tous les bons ingrédients mais enfin de savoir bien les exploiter pour sortir du pur RTS bourrin et nous pondre le wargame du siècle

      • La plupart des nouveaux joueurs sur Steel Division jouent surtout comme s’ils jouaient à Warcraft 3, comme des bourrins, en balançant les unités n’importe comment, sans reflexion sur le positionnement, la profondeur tactique et la coopération interarmes. Je le sais bien, j’en ai “coaché” un certain nombre. S’imaginer qu’on ferait accrocher les casuals de ce genre en s’inspirant de Combat Mission me parait franchement invraisemblable.

        Par ailleurs, si vous jetez un oeil aux parties de haut niveau, on est certes loin d’une simulation historique, mais appeler ça du pur bourrinage est injuste.

        Et puis comment voulez-vous à la fois un réalisme poussé et un jeu équilibré ? La Panzer Lehr a été quasi anéantie par un seul bombardement, on fait quoi pour faire de ça un jeu multi ? On donne ses chance à l’allemand, ou celui qui joue les alliés demande un raid de b24 et gagne direct ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here