Bonne nouvelle pour les amateurs de wargames tactiques et du front de l’est, la bien connue série Lock and Load arrive dès aujourd’hui sur nos PC avec un premier titre intitulé Heroes of Stalingrad. Que nous vous avions présenté l’été dernier (voir notre préview) et dont le développement aura finalement pris bien plus de temps que prévu.

En complément des captures d’écrans ci-dessous, voyez éventuellement ce récent billet de Mark H. Walker, concepteur du jeu, sur le blog Over da egde (et celui-ci pour un survol des armées en présence dans le jeu). Nous vous reparlerons plus en détail de Heroes of Stalingrad ces prochaines semaines. D’ici là sachez que le jeu est aussi disponible dans notre boutique partenaire.

Communiqué

L’adaptation ultime du célèbre jeu de plateau est enfin disponible avec Heroes of Stalingrad

Arlington, VT, 12 février 2014.

La très attendue adaptation informatique de Lock’n Load est enfin arrivée !

Mark H. Walker et son équipe sont parvenus à recréer avec beaucoup de soin toute l’intensité et la violence des combats caractéristiques de la série tout en introduisant de nouvelles fonctionnalités comme les tirs sur le flanc ou les unités cachées qui sont quasi impossibles à simuler dans un jeu de plateau.

Heroes of Stalingrad est un jeu de stratégie au tour par tour qui vous propose deux campagnes distinctes pour un total de 33 scénarios. Des ruines fumantes de la maison Pavlov aux dernières escarmouches qui ont eu lieu dans la ville, les joueurs pourront revivre la terrible Bataille de Stalingrad aussi bien du côté Allemand que du côté Soviétique.

Parvenir à réunir parfaitement les mécaniques essentielles du jeu de plateau et les éléments attendus dans tout wargame sur PC, fut un travail de longue haleine. Les beta testeurs ont fourni des retours capitaux durant de longs mois pour finalement donner au jeu une saveur particulière qui saura aussi bien satisfaire les spécialistes de la licence que les amateurs de stratégie n’ayant jamais testé le jeu de plateau.

Enfin Heroes of Stalingrad intègre évidemment un mode multijoueur dans lequel les joueurs pourront faire des parties en un contre un sur l’un des neufs scénarios spécifiques à ce mode.

Pour en savoir plus sur Mark H. Walker’s Lock’n Load: Heroes of Stalingrad, nous vous invitons à consulter sa fiche produit officielle.

 

6 Commentaires

  1. Avis après une dizaine de parties
    J’avais joué sur plateau au premier module (plateau) sur le Vietnam. Je trouvais le jeu sympa mais trop lourd en marqueur et jet de dés.
    Avec la version PC j’ai pu faire une dizaine de parties en quelques heures c’est vraiment un plus me confirme également deux désagréable défauts de la règle que j’avais déjà entre aperçu.

    Le 3ième scénario de la première campagne (human wave) montre clairement ses défauts. 4 squad allemands une hmg avec deux officiers et 2 support d’artillerie doivent résister à plusieurs vagues de squad russes (environ 40 avec 6 officiers).

    1er défaut Dans ce jeu une Hmg monté ne tire qu’une fois. Face à ces vagues humaines sa cadence prouvé historiquement est tout simplement ridicule.
    2ième défaut et le plus gros. Les nombreuses pertes faite au russe font naitre des héros russes (j’ai eu droit jusqu’a 5 dans ce scénario). Un héros cumulant un fort moral, la capacité ralliement, une puissance de feu supérieure à un squad et la capacité assaut; +une carte spéciale; vous vous retrouver à combattre les Xmen.

    Je n’ai donc jamais pu gagner ce scénario et de ce fait continuer la campagne. Les campagnes, vous l’aurais compris étant scripté et n’étant finalement qu’une suite de scénarios.

    Pour les bons points
    Les combat de chars sont bien rendu même si au final cela ne vaut pas “close combat” ou steel panther.
    Les parties reste dans l’ensemble prenante et agréable à jouer mais je n’achèterai pas d’autres modules.

    • Remarque très juste et malheureusement généralisable.

      Dans ce jeu, la quantité prime bien trop sur la qualité. Les armes de soutien étant des pions associés à un squad, une activation de celui-ci consomme toute la cadence de tir de l’arme… et bien sur une désorganisation la fait taire. Les tirs d’opportunité consomme également TOUTE la capacité de tir !

      Le jeu est donc bien souvent une recherche de la saturation d’une ligne de défense ou d’attaque jusqu’à obtenir un résultat ‘Shaken’… ce qui, en soit, est tout à fait justifié mais qui, dès que le déséquilibre des OB est net, se transforme en casse-tête… mais n’est-ce pas moins logique ?!

      Les ‘héros’ sont effectivement un chrome amusant mais qui peuvent se transformer en boule de neige irréaliste… C’est l’effet ‘Soldat Ryan’: au plus la situation est désespérée, au plus les actes individuels seront exceptionnels ! C’est une thèse qui finalement continue à diviser les historiens et les stratèges…

      D’ici quelques jours, je me propose d’ajouter à l’analyse de la preview, un AAR critique…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here