La plate-forme de Valve vient d’ouvrir les portes d’un système novateur permettant aux joueurs de voter pour les futurs jeux qu’ils souhaitent voir adopter sur Steam. Ce système nommé Greenlight permet donc aux studios de tous horizons de présenter leur(s) jeu(x) à l’immense communauté installée chez Valve. Si ce ou ces jeux obtiennent un taux favorable de votes, ils rejoindront alors plus facilement Steam.

De par son succès Steam reçoit en effet de nombreuses sollicitations, trop selon Valve, qui reconnait être débordé. Greenlight va donc inverser la tendance d’une sélection effectuée uniquement en amont, avec un processus sur lequel les utilisateurs, qui au final sont quand même les premiers concernés, pourront peser. Notez que Greenlight, qui est pour ainsi dire encore en rodage, donc susceptible d’être ajusté, Greenlight ne prendra donc pas uniquement en compte les votes reçus, mais aussi la popularité globale d’un titre.

Les détracteurs de Steam diront que Valve prend une part importante sur les ventes. Empêche le prêt de jeu ou la revente d’occasion. Et requiert obligatoirement une connexion à Internet. Les défenseurs rétorqueront que Steam depuis son ouverture a toujours proposé aux utilisateurs plus d’avantages que d’inconvénients (multijoueurs, mises à jour automatiques, etc.). Sans même parler des très nombreuses et alléchantes promotions, qui permettent à un plus grand nombre de gens de s’offrir des jeux à un prix abordable. Au lieu d’aller alimenter d’autres types de réseaux, aux pratiques bien plus discutables.

Parmi les premiers wargames pour lesquels vous pouvez donc voter dès maintenant sur Greenlight, on trouve le prochain Alea Jacta Est (votez ici) d’AGEOD et le récent Strategic War in Europe (votez ici) de Wastelands Interactive. Dans un registre un peu différent vous pouvez aussi soutenir le sympathique Call of Cthlhu The Wasted Land (votez ici ; voir notre test) ou Silent Storm (votez ici).

Autres nouveautés concernant Steam, sachez que la partie communautaire est actuellement en pleine refonte. Avec entre autre des game hubs, une nouvelle mise en page, plus de facilités pour présenter vos activités et suivre vos amis (certaines fonctions seront similaires à Facebook). La communauté Steam représente 2.5 millions de groupes, et depuis février 2011 pas moins de 80 millions de screenshots et 1 million de vidéos. On y trouve régulièrement entre 3 et 5 millions de personnes connectées, pour plus de 40 millions d’inscrits. On retiendra aussi l’arrivée prochaine d’applications classiques, non ludiques, qui viendront s’ajouter à la liste des 2000 jeux au catalogue. Enfin, ça n’est pas nouveau mais est toujours intéressant à consulter pour ceux qui ont la fibre technique, Steam propose chaque mois une enquête statistique sur le matériel et les logiciels de ses abonnés.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici