Après le succès de War in Europe, la série Strategic Command revient sur un thème qu’elle avait déjà bien abordé en 2011. Si, personnellement la déclinaison sur l’ensemble de la 2nde Guerre  mondiale ne m’avait pas enthousiasmé, je craignais une déception encore plus forte avec la transposition à la 1ere Guerre Mondiale.

Mon centre cède, ma droite recule, situation excellente, j’attaque. (Foch)

Alors, pas de suspens, la réponse est rapide, c’est le même jeu. J’irais même jusqu’à penser qu’il aurait pu sortir en tant que mise à jour payante de Strategic Command – War in Europe. En effet le système, le graphisme, du moins sans mod, le multijoueur, le tout donne une impression de « copié-collé ». Vous n’aurez donc pas droit à une explication détaillée du système de jeu, il suffit de lire les épisodes précédents.

Toutefois, les concepteurs ont quand même bien fait les choses. Alors, oui, ce n’est pas vraiment la peine de lire les règles si vous avez joué au précédent titre, néanmoins ils ont réussi à différencier les jeux en ajoutant des particularités propres au conflit traité ici.

La plus importante au niveau de la jouabilité est la représentation des tranchées. Si auparavant les unités se retranchaient automatiquement en restant immobile, la création d’une tranchée digne de ce nom demandera la dépense de points d’actions et annihilera temporairement vos velléités d’attaque. De plus, elles seront orientées, ne couvrant pas l’ensemble de l’hexagone. Cela s’améliorera avec le temps, du moins si vous investissez dans la recherche appropriée.

22 aout 1914, le front de l’Ouest avec ses premières tranchées, l’Armée Belge lutte toujours bien que Bruxelles soit tombé, pas vraiment différent de War in Europe.

Cet article nécessite un abonnement pour être lu dans son intégralité. Connectez-vous depuis la page Mon compte, ou consultez nos offres d’abonnement pour adhérer à notre gazette.

Points positifs et négatifs, notes, conclusion

  • Système éprouvé.
  • 1ere Guerre mondiale dans son ensemble.
  • En option le mod Blue Max.
  • Version française.

 

  • Absence de réel changement par rapport au précédent titre.
  • Représentation de l’aviation.

 

 

Notes
Multimédia
70 %
Interface
85 %
Gameplay
85 %
Article précédentStrategic Command – World War I : bande-annonce
Article suivantStrategy & Tactics Quarterly 8

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here