XCOM 2

Revenons sur XCOM 2 et la vidéo diffusée lors du salon de l’E3. 2K Games a mis en ligne une version sans commentaires, hormis une introduction de Firaxis, permettant de mieux apprécier le déroulement de cette mission. Rien de nouveau ici, par contre une nouvelle courte vidéo de gameplay permet elle d’apercevoir quelques jolis extraits supplémentaires d’une autre bataille, dans une petite rue cette fois. Voyez directement la première vidéo dans la sélection ci-après, sachant que celle-ci ne représente pas la qualité finale du jeu, mais simplement une prévisualisation, étant faite avec un des outils utilisé par les développeurs.

Au passage j’en profite pour vous faire un récapitulatif de diverses précisions apportées dans les vidéos suivantes par Garth DeAngelis de Firaxis. Celui-ci ne sera pas basé sur le X-COM Apocalypse de 1997, dont le studio ne s’est donc pas inspiré. L’agence XCOM est devenue la résistance face aux aliens, les rôles sont ainsi renversés et votre base étant désormais mobile elle pourra effectivement se déplacer sur toute la planète (et elle pourra on ne sait comment encore bénéficier d’améliorations influant à l’échelle stratégique).

Il y aura plus d’aliens, certains seront familiers, certains auront évolué depuis l’invasion de la Terre (par exemple les sectoïdes feront 2 mètres de haut), et d’autres seront complètement nouveaux.

Les classes de soldats changeront, le Ranger pourra se battre au corps à corps (un nouvel élément du gameplay), se dissimuler, et utiliser certaines ressources particulières, le Spécialiste sera une unité de soutien et son drone Gremlin pourra pirater des robots mais aussi attaquer des soldats ennemis.

Les cartes générées de manière procédurale devraient permettre de ne plus voir deux fois le même champ de bataille (voir l’article XCOM 2 : les cartes procédurales comment ça marche ?).

Dans XCOM 1 les mods n’étaient pas supportés par les développeurs, désormais il y aura des outils de modifications fournis par Firaxis. La taille maximum des escouades sera toujours de six soldats mais il n’est pas exclu que cela puisse être changé par un mod.

Dans sa lutte contre l’envahisseur alien les résistants pourront effectuer des missions de sabotage ou par exemple organiser des embuscades, il y aura de nouvelles options au niveau stratégique et tactique. Comme par exemple une gestion plus fine des tirs de réaction, l’overwatch, pour prendre l’ennemi par surprise au début d’une mission et tant que vos soldats n’auront pas été repérés par les patrouilles adverses. Cet overwatch dit séquentiel permettra de cibler plusieurs ennemis, si le premier est tué par le premier tir, le soldat suivant ne perdra pas son overwatch et pourra attaquer une deuxième cible. Autrement dit il faudra bien placer ses unités et calculer ses premiers coups pour maximiser les dégâts et faciliter le déroulement d’une mission.

A noter que les distances de mouvements vues dans la démo de l’E3 ont été augmentées pour les besoins de cette démonstration, et que les capacités de mouvements dans la version finale seront probablement différentes (dépendant aussi de compétences en cours d’équilibrage). Idem pour les capacités de l’alien serpentoïde, la Vipère, afin d’illustrer plus vite ses différentes actions (particulièrement celle lui permettant d’attraper un soldat).

Le nouveau moteur de jeu offrira des graphismes plus fins, de superbes effets de lumière, de plus belles explosions ou encore des décors destructibles.

Rappelons que les aliens occupant la Terre, ils pourront maintenant bénéficier de renforts en cours de missions (un pouvoir spécial des capitaines de l’Advent, sorte de police militaire au service des aliens), paramètre supplémentaire à la fois très cohérent avec la situation et surtout susceptible de bien corser les parties. Un officier alien accordera un bonus à son escouade autour de lui et pourra aussi ordonner à ses soldats de se focaliser sur un seul de vos hommes.

Concernant le piratage, tous vos soldats pourront le faire, pour ouvrir certaines portes et atteindre certains objectifs spéciaux, mais le Spécialiste aura de meilleures capacités, permettant par exemple de contrôler une tourelle ennemie.

Les mechs seront de retour, au moins du coté des aliens, et au niveau des possibilités supplémentaires d’interaction, il sera désormais possible de ramasser le corps d’un camarade sérieusement blessé ou décédé, pour l’évacuer du champ de bataille. Donc ainsi éviter qu’il meurt de ses blessures ou si il est déjà mort afin vraisemblablement de récupérer un équipement important. Ces évacuations se feront via une zone d’extraction placée sur le champ de bataille par le joueur mais elles ne seront toutefois pas systématiques, dépendant semble-t-il soit de l’annulation de la mission en cours si les choses tournent vraiment mal ou de certains objectifs spéciaux (extraction d’un VIP).

Le scénario se déroulant 20-25 ans après XCOM 1, l’organisation EXALT, introduite dans l’extension Enemy Within, ne sera plus dans le jeu. Toutefois de nouvelles factions seront présentes.

Dernier détail, le personnage que l’on voit diriger l’attaque dans cette vidéo est l’officier Bradford, avec lequel on interagissait dans XCOM 1. Il n’a pas été capturé par les aliens (a priori dans le scénario XCOM a été trahi et vendu aux aliens) et jouera à nouveau un rôle important dans la résistance, pour soutenir le joueur. Ce que l’on découvrira au début d’une partie.

Enfin pour continuer de creuser le sujet, à lire en complément et en VF ce récent article sur IGN : XCOM 2 : rencontre avec les soldats Advent. La sortie du très prometteur XCOM 2 est prévue en novembre prochain, sans plus de précisions pour l’instant.

 

Vous trouverez une VOSTF de cette vidéo par ici chez IGN.

 

 

https://youtu.be/GbvHmsZalfo

 

 

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici