Army General : premières images

Voici deux captures d’écrans de Army General, annoncé discrètement l’automne dernier par le studio allemand Phobetor, à qui l’on doit déjà précédemment Germany at War – Barbarossa 1941 (voir notre test) qui lui devrait d’ailleurs dans quelques temps profiter d’une importante mise à jour. Concernant ce nouveau projet on sait juste pour le moment qu’il s’agira d’un jeu en tour par tour offrant diverses missions dans le cadre des batailles ayant eu lieu en Afrique du nord en 39-45.

Pour quelques informations supplémentaires sur le futur Army General, voyez le site officiel.

army-general-1214-02army-general-1214-01

3 Commentaires

  1. après Panzer Corps, remake de Panzer General, puis Order of Battle Pacific, très fortement inspiré de Pacific General, on ne tournerait pas un peu en rond non ?

    • Si on prend comme référence Germany at war, clone apparent de ce même acabit, on pourrait être tenté d’avoir ce type de questionnement. Ce serait totalement légitime et ça m’a évidemment effleuré l’esprit lorsque j’avais découvert le jeu. Après l’avoir testé, je me suis aperçu que mes préjugés n’étaient vraiment pas fondés. J’avoue avoir été réellement étonné par la qualité de cette production, en dépit de ses lacunes relativement importantes à l’époque. Tout ça pour en venir au fait que les apparences sont souvent trompeuses et que, me référant à cette expérience précédente concernant ce même studio, je me garderai bien d’émettre la moindre supposition fondée uniquement sur deux ou trois captures d’écran issues d’une version de travail. Actuellement, je pense sincèrement qu’il serait prématuré de faire la moindre conjecture sur ce que pourra être ce titre ! Reste évidemment que la suite pourrait vous donner raison,alors il sera toujours temps d’en discuter ;) Pour résumer, la qualité du travail accompli sur GaW par Phobetor m’inspire pas mal de confiance en leur capacité à créer la -bonne- surprise. Quant à un manque d’originalité dans les thèmes abordés par les wargames actuels, c’est une préoccupation tout aussi légitime et qui mériterait qu’on y consacre, en effet, une réflexion.

Répondre à Gloo Annuler la réponse

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici