J-35 avant la sortie de Civilization VI et voici donc les quatorzièmes et quinzièmes civs sur les 18 prévues (19 avec celle en bonus pour les précommandes) que l’on pourra jouer initialement dans le nouveau volet de cette fameuse série.

On retrouvera bien sûr la Grèce, menée cette fois par Périclès, pays qui sera une redoutable puissance culturelle en début de partie. Grâce à la compétence République de Platon, les grecs auront en bonus un dogme supplémentaire pour tous types de gouvernement. Ce qui devrait certainement offrir des combinaisons de cartes politiques intéressantes.

Niveau militaire la Grèce aura des hoplites, lanciers recevant un bonus si à coté d’autres hoplites, ce qui devrait suffire pour bien se défendre, voir attaquer vite des rivaux faibles. Coté bâtiments, le théâtre sera remplacé par l’Acropole, soit de meilleurs bonus culturels relativement aux autres quartiers voisins et à la distance du centre-ville. Seul bémol, l’Acropole ne pourra être bâtie que sur une colline. Enfin la compétence spéciale de Périclès, Auréole de Gloire, apportera un bonus culturel pour les cité-états dont la Grèce sera le suzerain. Ce qui ne manquera pas de fâcher l’IA d’autres civs, celle par exemple de l’Allemagne et surtout de son chef Barberousse devant être en théorie très hostile aux cité-états, donc incidemment à quiconque en prendrait trop sous sa tutelle.

L’autre civ dévoilée la semaine dernière fut la Norvège, qui sera ici sous le règne du chef viking Harald Hardrade. Sa compétence spéciale, Éclair du nord, permettra aux unités navales norvégiennes  de combat rapproché de pouvoir attaquer les côtes. L’unité unique de la Norvège, le langskip, viendra conforter l’avantage naval des vikings, ces navires ayant en effet l’avantage de pouvoir se “soigner” en terrain neutre. Au niveau terrestre les norvégiens disposeront de berserkers pouvant piller à moindre coût et ayant un bon bonus en attaque. Leur faiblesse sera toutefois une moindre capacité défensive, ce qui devrait inciter à bien réfléchir à ses mouvements. D’autant plus que la Norvège aura pour avantage de pouvoir embarquer / débarquer des unités sans pénalité de mouvement, mais aussi de pouvoir assez vite avoir accès aux océans.

Concernant les bâtiments exclusifs, la Norvège disposera du stavkirke, soit un temple accordant un bonus de foi si à coté d’un bois. On le devine, la Norvège sera une civ relativement dangereuse militairement, mais surtout capable de s’étendre loin, vite et rapidement.

Pour plus d’informations sur Civilization VI, dont la sortie est toujours prévue ce 21 octobre, voyez le site officiel et cette page sur Steam.

Communiqués

Civilization VI : Périclès à la tête de la Grèce

Périclès était un homme d’état grec influent, général de l’armée athénienne lors de l’âge d’or de la cité. Ayant réussi à repousser l’invasion perse de 478 av. J.-C., il fut l’instigateur d’une économie puissante, mais aussi d’un incroyable essor culturel.

S’étant rabiboché avec les Perses, Périclès ramena les armées grecques unifiées à Athènes et transforma une vaste collection de cités-états indépendantes en l’Empire athénien que l’histoire aura retenu. Au cours de cette période d’unification, Athènes produisit certains des artefacts culturels les plus influents de l’humanité, tout en donnant naissance à de célèbres écrivains, historiens, philosophes, ou encore physiciens.

Quartier exclusif : l’Acropole

L’Acropole, qui signifie “ville haute” en grec, est une installation fortifiée construite au sommet d’une colline. Cette position surélevée offre de grandes capacités défensives, et dans de nombreuses villes antiques, l’Acropole était la partie la plus centrale. Celle d’Athènes est sans doute la plus emblématique de toutes, et on y trouve même des bâtiments de renommée mondiale, comme le Parthénon.

Unité exclusive : le hoplite

Ces citoyens-soldats des cités-états grecques antiques étaient équipés d’une armure de bronze et armés d’une longue lance, ainsi que d’un petit bouclier rond. Les hoplites recevaient une formation militaire de base et combattaient surtout en phalange, une technique de combat mise au point par les généraux athéniens entre 750 et 350 avant notre ère.

Civilization VI: Harald Hardråde à la tête de la Norvège

Pour la première fois dans Civilization, retrouvez à la tête de la Norvège le dernier grand roi viking, Harald Hardråde.

Le futur souverain des Norvégiens aura bien mérité sa place sur le trône. Exilé de son pays natal en 1030 pour avoir soutenu la campagne malheureuse de son demi-frère Olaf, Hardråde se refugia dans la Rus’ de Kiev, avant de rejoindre Constantinople. Là, ses talents de guerrier lui permirent de grimper les échelons de la garde varangienne, gagnant même le délicieux surnom de “Brûleur des Bulgares” suite à l’écrasement d’une révolte.

En 1042, de retour en Norvège, il fit preuve de la plus grande ruse pour obtenir la corégence du royaume aux côtés de Magnus Ier. Devenu seul souverain du pays à la mort de ce dernier, il partit en guerre contre Sven II de Danemark en 1048, avant de convenir d’un accord de paix en 1064. Il tenta ensuite de s’emparer du trône d’Angleterre, mais perdit la vie au cours de la bataille de Stamford Bridge en 1066.

Le règne d’Hardråde fut marqué par la guerre, mais aussi par des progrès significatifs pour l’époque, et la paix parvint malgré tout à prospérer dans une Norvège désormais unifiée sous une gouvernance forte, avec notamment une nouvelle monnaie, une ouverture commerciale au monde extérieur et une avancée religieuse.

Unité exclusive : le berserker
Les berserkers scandinaves étaient d’impressionnants guerriers qui combattaient férocement et n’hésitaient pas à massacrer leurs ennemis pour mieux piller leurs terres. Poussés par une rage incontrôlable, ils étaient réputés et craints pour leurs exploits surhumains sur le champ de bataille, bien qu’étant le plus souvent simplement protégés par des peaux de bête.

Unité exclusive : le langskip
Invention scandinave de l’âge des Vikings, le langskip était utilisé pour le commerce, les échanges, l’exploration, et même la guerre. Ces vaisseaux de bois rapides pouvaient traverser des eaux profondes d’un mètre à peine, ce qui permettait aux Viking de mettre pied à terre sur n’importe quelle plage. Très léger, le langskip pouvait également être transporté sur terre, et grâce à sa symétrie parfaite, son équipage pouvait facilement changer de cap à tout moment, sans avoir à effectuer de demi-tour complet préalable.

Bâtiment exclusif : la stavkirke
Immenses bâtisses en bois sculpté, les stavkirkes étaient de grandes cathédrales qu’on comptait autrefois par milliers dans toute l’Europe du nord-ouest. Si elles sont aujourd’hui reconstruites à l’identique, on peut encore en admirer une trentaine en Norvège.

Participez à la conversation via le hashtag #OneMoreTurn (“un tour de plus”), et n’oubliez pas de suivre Civilization sur les réseaux sociaux pour ne manquer aucune info sur Sid Meier’s Civilization VI.

http://facebook.com/civFrance
http://youtube.com/civilization
http://instagram.com/civgame

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here