On peut dire que le studio français Amplitude ne cesse de nous éblouir. Le premier Endless Space avait surpris par son approche du 4X plus accessible que ceux de son époque (Galactic Civilizations 2, Distant Worlds, Armada 2526 …). Endless Legend nous plongeait dans un univers de Fantasy loin des poncifs du genre, elfes, nain et autres orques pour nous proposer des peuples originaux et un gameplay qui l’était tout autant. Leur roguelike Dungeon of the Endless renouvelait également le genre avec ses mécaniques bien à lui. Et maintenant, retour aux sources et à une bonne dose d’originalité avec celui qui se veut le concurrent des champions du genre, Endless Space 2 !

Beau comme un cargo spatial

Comme pour Endless Legend, ce qui frappe immédiatement c’est la direction artistique. Le jeu est magnifique, des artworks soignés, des modèles 3D foisonnants de détails, étoiles, planètes, vaisseaux, rien n’a été laissé au hasard, tout semble lié à un univers bien particulier, celui des Endless.

De la présence de la vaporeuse Brume autour d’anomalies spatiales aux vrilles des Persistants s’étendant entre les systèmes stellaires, en passant par les illustrations des héros ou des missions, la patte graphique particulière aux jeux de la série Endless se ressent dans l’ensemble de l’expérience de jeu. Dépaysement garanti !

De plus, nous étions habitués depuis le premier opus à de belles musiques, mais Amplitude s’est ici dépassé. Les thèmes de chaque peuple et les musiques d’ambiance générales nous transportent le temps d’une partie dans un autre monde.

Huit races variées sont disponibles, ainsi qu'une boite à outils pour en créer des personnalisées.
Pour lire cet article dans son intégralité vous devez être abonné au site de la Gazette du wargamer. Vous retrouverez notre offre d'abonnement directement sur cette page : www.wargamer.fr/abonnement/

Conclusion, notes, points positifs et négatifs

  • Artworks, graphismes, interface, musiques, tout est si beau
  • Éléments de gameplay novateurs
  • Factions originales
  • Version française disponible.

  • Une sortie un mois trop tôt, avec en conséquence patchs et hotfix nécessaires.

Notes
Multimédia
95 %
Interface
90 %
Gameplay
80 %

Infos pratiques

Date de sortie : 19 mai 2017
Éditeur / Studio : Sega - Amplitude Studios
Prix : 39,99€
Site officiel :

fiche sur Steam ; site officiel

Remarques :

Vous trouverez aussi de nombreuses informations concernant le jeu sur le blog des développeurs.

Article précédentSanctus Reach – Legacy of the Weirdboy : nouveaux screenshots
Article suivantFin de la bêta pour Blitzkrieg 3

2 Commentaires

  1. Le plus gros point négatif pour ce jeu comme son prédécesseur , peut être celle de la simplicité des combats ou l’on assiste comme un spectateur et ou l’on agit pas directement.

Laisser un commentaire