Pour son vingtième anniversaire, Slitherine n’a rien trouvé de mieux que de nous maudire ! Par le biais d’une extension stand alone free to play, l’éditeur nous apporte une campagne nommée « Malédiction », accompagnée d’un nouvel héros en provenance de l’Empire. Un vrai cadeau ? Oui !

 

Arrivée sur nos ordinateurs le 2 juillet, je m’y suis aussitôt attelé. Possédant Fantasy General II, je n’en ai pas bénéficié, mais cette campagne certes courte est totalement gratuite, il n’est pas nécessaire de posséder le titre de base. Elle va permettre ainsi de faire découvrir le jeu à tous ceux qui n’avaient pas franchi le pas.

Cela au travers de trois héros différents. J’ai jeté mon dévolu sur Filos, le nouveau venu. Il faut bien dire, qu’il me correspond assez : de l’infanterie, des archers, et de l’argent, le nerf de la guerre, tout à fait mon style de jeu. Désirant finir la campagne avant la fin du mois, j’ai gardé une difficulté « normale » et n’ai pas limité mes sauvegardes.

Rentrons de suite dans le vif du sujet, la campagne est dans la lignée des précédentes, il y a quelques unités aériennes, mais dans l’ensemble, on doit toujours s’emparer d’objectifs tout en gardant notre héros en vie. L’exploration de l’ensemble de la carte est toujours d’actualité afin de visiter les grottes et autres ruines pour l’obtention des ressources nécessaires à l’amélioration des troupes. Le héros joué se bonifiera tout au long de la campagne par l’apport de nouvelles caractéristiques.

A la fin de chaque scénario, vous aurez droit à un apport supplémentaire de ressources, dont la teneur restera à votre discrétion. La campagne vous donnera le choix entre plusieurs scénarios, aux gains différents. Cette manière de procéder, une constante du titre, permet de différencier les parties et d’avoir ainsi la possibilité de jouer au moins deux fois sans retrouver des situations identiques.

Si on ajoute le changement de héros et de style de jeu, cette campagne est vraiment une bénédiction pour tous et une excellente initiation pour les néophytes voulant s’initier à ce joli wargame tactique.

Fantasy General II: Prologue
Surprise ! Une courte campagne d’introduction (au prochain DLC ?) a fait son apparition.

Pour plus d’informations sur Fantasy General II: Prologue, voyez cette page sur Steam ou celle-ci chez l’éditeur.

Concernant Fantasy General II – Invasion, voyez cette page chez l’éditeur, ou celle-là sur Steam. Puis notre test. Et pour la récente extension Onslaught, voyez cette fiche chez l’éditeur ou celle-ci sur Steam. Ainsi que cet article.

 

Fantasy General II: Prologue
Filos le nouveau venu, un général assez classique.
Fantasy General II: Prologue
Tant pis pour l’obtention de défis, pas de mode Vierge de fer, ni de mise à l’échelle de l’ennemi, en difficulté normale, c’est ce qu’on appelle le mode « je veux finir la campagne ! »
Fantasy General II: Prologue
Peu de troupes au départ faute de moyens financiers, mais cela va s’arranger…
Fantasy General II: Prologue
Les objectifs, en rouge, sont clairement définis, mais il ne faut pas négliger les ressources périphériques, même si mes lanciers s’y mordent les doigts. On remarque aussi que grâce à mes ressources, je pourrais faire évoluer mes troupes (écusson rouge avec l’enclume et le marteau).
Fantasy General II: Prologue
Mon armée s’est étoffée, une arme de siège Scorpion vient augmenter ma force de frappe.
Fantasy General II: Prologue
Le meilleur moment : les récompenses, que choisir ? Personnellement, ce sera des armes pour améliorer mes archers.
Fantasy General II: Prologue
L’arborescence d’amélioration ou comment transformer de simples chasseurs en…
Fantasy General II: Prologue
…véritables archers !
Fantasy General II: Prologue
Ou vais-je ? Qu’importe, vous aurez la possibilité de choisir la seconde option dans une nouvelle partie.
Fantasy General II: Prologue
Déjà fini ! Nous ne vous racontons pas tout pour ne pas gâcher la surprise. On remarque ici que je n’ai pas optimisé l’utilisation de mes phalanges…
Fantasy General II: Prologue
N’oublions pas les sauvegardes automatiques qui nous replacent au moment des différents choix de scénarios. Paré à recommencer !

NDLR : cet article est ouvert à tous, ne nécessitant pas d’abonnement pour être lu. Vos abonnements sont importants pour que la Gazette du wargamer puisse continuer d’évoluer tout en proposant aussi des articles en accès libre. Pour soutenir le site et son équipe, abonnez-vous.

1 commentaire

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici