Les amateurs de jeux tactiques à l’ambiance satirique façon Hollywood apprécieront certainement le futur Heroes of Normandie. Adaptation informatique du jeu de plateau du même nom qui avait réussi en avril 2013 sa campagne sur Kickstarter et qui débarque depuis quelques semaines petit à petit dans les boutiques spécialisées, chez Rocambole par exemple, le gros de la troupe devant arriver un peu partout ailleurs sur les rayonnages en juin prochain.

Pour avoir pu assister à une présentation du jeu lors de la récente conférence HOW 14, tout indique qu’il devrait s’agir d’une des belles surprises de cette année. En résumé, et comme le nom l’évoque très bien, Heroes of Normandie consiste à jouer des combats d’escouades en 1944 dans le bocage normand. Les batailles sont rapides, les options nombreuses, les unités variées, de même que les décors qu’un éditeur de scénario a priori très facile d’utilisation vous permettra de manipuler aisément pour créer vos propres cartes. Et bien sûr vous pourrez y diriger des héros capables de changer le cours des évènements.

Rendez-vous cet automne si tout va bien pour confirmer ces courtes mais positives premières impressions des débuts de cette nouvelle série prévue donc sur PC, iPad et Android. D’ici là pour plus d’informations voyez le site du studio parisien Devil Pig Games ainsi que la communauté installée du coté du site heroes-of-normandie.com.

N.B. : l’artwork D-Day que vous voyez ci-après étant celui d’un lot de scénarios supplémentaires concernant pour l’instant du moins juste la version jeu de plateau.

3 Commentaires

    • Oui graphiquement en tout cas cependant je me méfie du système de combat (tir) qui semble très peut être trop aléatoire. Cependant on est quand même dans du jeu fun et pas de la simulation donc …

      • Apparemment, ce hasard est voulu et compensé par un rapport équilibré entre densité de troupes et durée des scénarios. De plus, il est transparent et donc largement à la portée du stratège un tant soit peu calculateur. Le vrai hasard ce situe en fait dans le deck de cartes aux effets dévastateurs.

        Le système d’activation alternée lié aux capacités de commandement est bien foutu. En clair, c’est l’OB qui donne le nombre d’actions réalisables.

        Il semblerait que les créateurs français du jeu aient muri leur projet depuis leur enfance et c’est sans doute l’atout et la limite du jeu: un énorme joujou pour se faire des films pleins de boom et de tactactac. Fun assuré. La richesse du matériel et les efforts d’équilibrage devant garantir une grande durabilité et une jouabilité adapté à différents type de joueurs. A vérifier.

        Je suis par contre totalement emballé par le design et l’intégration de quasiment tous les aspects du jeu au matériel (pions ou plateau) qui évite la consultation des règles.

        Je vous en dirais plus après un prochain test bientôt…

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici