Seconde partie de cet AAR présentant les mécanismes du récent superbe 4X Humankind. Particulièrement l’intérêt des batailles, qui selon les nombreux cas de figure possibles peuvent s’avérer très tactiques.

Tout d’abord sachez que le jeu a bénéficié il y a quelques jours d’une utile mise à jour 1.2.139 corrigeant, entre autres, un défaut agaçant qui permettait à l’IA d’avoir facilement la main-mise sur les puissances mineures neutres. Ce qui était un des déséquilibres du jeu, qui malgré ses indéniables qualités, en compte beaucoup. Cela n’empêche pas qu’il soit en l’état amusant à jouer, mais évidemment, quand on investit de nombreuses heures dans une partie, et que celle-ci déraille, devient incohérente, c’est toujours décevant. Nul doute que les futurs patchs et DLC contribueront à rééquilibrer ce que nécessaire à l’avenir.

Revenons-en aux batailles, qui sont, globalement un des points réussis du jeu. Comme dans la première partie, je passe de nombreux aspects du gameplay, sans quoi cet AAR serait un roman.

En résumé, je me suis retrouvé dans un début de partie très difficile (niveau 5/7 de difficulté), malgré une bonne position de départ et avec un voisin agressif. Je perdais rapidement à tous les niveaux, et si je voulais avoir une chance que cette partie ne tombe pas à l’eau, il me fallait opter pour une guerre à outrance et surtout obtenir vite des victoires décisives. Grâce auxquelles je pourrais compenser le retard subi depuis le début, du fait des avantages initiaux de l’IA.

L’IA nubienne vient de m’attaquer, j’ai repoussé une première vague au sud, et remporté une première belle victoire, je dois maintenant faire de même avec ce siège. La victoire précédente me permet de faire pencher la balance de ce second combat en ma faveur.

T.63

T.63 – 01 Grâce au siège, qu’une ville peut endurer pendant plusieurs tours, j’ai pris le temps de regrouper mes unités pour avoir le maximum de chances de mon coté.

Il valait mieux, car dans l’intervalle, le nubien a entamé l’exploitation du gisement de fer (l’icone à gauche de Napata – sur une image précédente – n’est plus noir mais vert). Ce qui lui permet immédiatement d’améliorer ses guerriers en épéistes, si il a assez d’or dans ses caisses, et bien entendu de produire désormais des épéistes à la place de simples guerriers.

Je n’avais déjà pas l’avantage global du nombre, voilà que je suis maintenant surclassé technologiquement…

On voit ici que la population de Napata est de 11. Cela implique que cette ville produit déjà bien, et probablement vite. Ou que Gilgamesh va pouvoir accélérer la production d’unités militaires en payant. Il a un bon réservoir de troupes potentielles.

T.63 – 02 Ayant néanmoins pour ce siège un rapport de force en ma faveur (306 vs 250), je tente une sortie. On voit dans la phase de déploiement que surgit par le nord de La Venta une armée nubienne supplémentaire (4 unités)…

J’ai toutefois l’avantage de positions en hauteur, d’une petite fortification (palissade) et d’une garnison. Puis toujours l’atout majeur que sont mes chariots de mercenaires.

Pendant que j’endurais le siège lors des tours précédents, le nubien a pu construire un engin de siège pour tenter de faire une brèche dans mes faibles murs en bois.

T.63 – 03 Remarquez ici le résultat de l’attaque du bélier, sur la case où de plus se trouve mon drapeau (objectif d’une bataille – si l’on ne veut pas devoir tuer tout le monde).

Le nubien prend donc à revers la défense de ma ville par le nord. Mais grâce à ma précédente victoire éclair, vous voyez au sud mes renforts qui se précipitent dans la mêlée. Cela va faire beaucoup de soldats. D’autant plus que la ville a mobilisé automatiquement plusieurs unités de milice, trois là je crois (plus on endure un siège, moins il y aura de miliciens).

La milice est une faible unité au combat, mais elle va permettre de gêner les mouvements de l’ennemi.

T.63 – 04 / 05 Mes chariots attaquent immédiatement au sud dans les collines les dangereux archers de Ta-Seti. Une unité d’archers tombe sur le coup, une seconde est très gravement blessée.

T.63 – 06 D’autres chariots vont immédiatement attaquer les guerriers au nord de la ville, car les nubiens ont franchi les murs, et pris mon drapeau. Il me faut le reprendre sinon ce sera la défaite garantie.

T.63 – 07 Grâce à mes javeliniers, j’ai pu gravement meurtrir les épéistes qui s’étaient avancés à découvert. Ces dangereux combattants ennemis tombent rapidement face aux chars perses.

T.63 – 08 Une unité nubienne de cavalerie de reconnaissance surgit de je ne sais où à l’ouest, probablement un renfort ennemi qui était hors du champ de vision de mes troupes.

Car tout comme sur la carte stratégique, sur la carte tactique les lignes de vues comptent aussi. C’est à dire que, selon principalement le terrain, on ne voit pas forcément toutes les unités ennemies. Du coté du joueur, c’est indiqué par un petit icône. Cela est un facteur supplémentaire susceptible d’intervenir selon les situations.

Ici, heureusement j’avais une unité de lanciers proche de mes chariots de guerre, les cavaliers légers nubiens vont vite être dispersés.

T.63 – 09 Je peux ainsi envoyer immédiatement mes chariots pour reprendre mon drapeau, saisis par de simples guerriers ennemis.

T.63 – 10 / 11 La situation étant revenue sous contrôle pour les perses, les javeliniers descendent des fortifications pour aller s’occuper des nubiens au nord de La Venta. La bataille est mise en pause à la troisième manche, alors que la cavalerie perse fonce vers les derniers guerriers nubiens qui se sont repliés derrière une rivière.

T.64 – 01 Au tour suivant j’élimine facilement ces derniers guerriers ennemis et remporte cette seconde bataille avec un grand succès.

J’ai perdu juste deux unités, j’ai certes beaucoup de troupes salement amochées, mais je suis parvenu à éliminer 13 unités nubiennes.

 

NDLR : cet article est ouvert à tous, ne nécessitant pas d’abonnement pour être lu. Vos abonnements sont importants pour que la Gazette du wargamer puisse continuer d’évoluer tout en proposant aussi des articles en accès libre. Pour soutenir le site et son équipe, abonnez-vous.

T.63 – 01 Siège de La Venta, grâce aux renforts mes troupes font une sortie.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 02 Phase de déploiement. Je me suis mis derrière mes murs mais aussi sur les hauteurs (en haut à droite) pour couvrir l’accès à l’arrière de la ville. Le nubien se déploie dans la zone en vert.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 03 Le bélier nubien attaque les murs et mon drapeau est pris immédiatement (hex en rouge au centre).
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 04 La cavalerie arrive à la rescousse, les chars entrent par le sud sur le champ de bataille, chargeant à revers l’adversaire.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 05 Deux unités d’archers ennemis vont périr quasi sur le coup.

 

Humankind - AAR - Sega
T.63 – 06 D’autres chars mercenaires foncent arrêter l’attaque nubienne par le nord.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 07 Les chars parviennent à achever une dangereuse unité nubienne d’épéistes, qui vient juste de reculer, à découvert.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 08. Mes lanciers arrêtent la cavalerie légère nubienne.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 09 Les chars attaquent la case de mon drapeau, que je dois impérativement reprendre.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 10. La milice a pu reprendre la case du drapeau, mes archers attaquent des guerriers nubiens isolés.
Humankind - AAR - Sega
T.63 – 11 La bataille touche à sa fin, mais les trois manches étant jouées elle devra s’achever au tour suivant.
Humankind - AAR - Sega
T.64 – 01 Victoire, j’ai écrasé les forces nubiennes. Sans le renfort des chars mercenaires cela aurait été quasi impossible.
Humankind - AAR - Sega
T.64 – 02 La plupart de mes troupes sont gravement blessées. Le nubien commence lui à envoyer de nouveaux épéistes fraîchement produits. La situation reste délicate.

T.66

Humankind - AAR - Sega
T.66 – 01
Humankind - AAR - Sega
T.66 – 02 J’ai en théorie l’avantage, mais de moins bonnes unités. Vous voyez aussi ici (à gauche) mes points de Gloire (pts de victoire), je suis bon dernier.
Humankind - AAR - Sega
T.66 – 03 Le nubien est obligé d’exposer ses troupes à découvert, et j’ai l’avantage de bonnes positions.

T. 66 – 01 Comme je n’ai toujours pas une idée précise de ce qui compose le reste de l’armée de Gilgamesh, je me reporte alors à l’écran de Diplomatie, où dans un coin d’une infobulle se trouve une information majeure pour jauger la situation.

Cette grande infobulle nommée Attitude apparaît au survol de la souris là où est indiqué un petit point d’exclamation sur fond rouge. Là où vous voyez que Gilgamesh a désormais un comportement Haineux envers mes olméco-perses achéménides.

Le rapport de force global avec mon adversaire est maintenant au niveau “Comparable”. Cela sous-entend que ses forces militaires sont à peu près égales aux miennes. Ce qui n’était pas du tout le cas au début de cette guerre.

La Nubie a certes toujours l’avantage du fer, donc des épéistes, et une plus importante population.

Les nubiens relancent une nouvelle attaque majeure sur La Venta. Où mes troupes étaient en train de se regrouper (se soigner).

Gilgamesh a probablement utilisé sa réserve de population pour produire rapidement de nouveaux épéistes (Napata est passée de 11 à 8 en population).

Cette nouvelle bataille de La Venta ne donne pas lieu à un siège. J’ai eu le temps de ramener quelques petits renforts supplémentaires du sud et j’effectue donc immédiatement une sortie. Comme j’ai l’avantage d’une meilleure position, et d’une garnison, je vais tâcher d’éliminer les assaillants tandis qu’ils sont à découverts.

Toutes mes unités n’étant pas entièrement “soignées”, certaines de mes charges de chariots sont moins efficaces. Au passage remarquez qu’un chariot de mercenaires a le statut de Vétéran, soit un bonus de +1 en plus.

T.66 – 02 Même si le rapport de force initial est en ma faveur, je vais avoir du mal à déloger les troupes nubiennes des collines. La garnison perse tombe rapidement, j’ai beaucoup de blessés qui refluent à l’arrière. Il est en effet impératif que je sauve des unités même très sérieusement amoindries, car elles auront ainsi, lors des tours suivants, si je l’emporte, la possibilité de se reformer. Car je ne suis en mesure que de produire peu d’unités de mon coté. Chaque troupe compte dans cette guerre difficile.

T.66 – 03 à 09 A force d’attaques risquées et coûteuses en hommes, je parviens à éliminer la plupart des assaillants. Trois unités d’épéistes nubiens se sont repliées à l’abri vers Napata, la bataille ayant atteint sa troisième manche, elle se met en pause et s’achèvera donc au tour suivant.

Humankind - AAR - Sega
T.66 – 04 Cette bataille va être à peu près la même que la précédente
Humankind - AAR - Sega
T.66 – 05 Il y a plus toutefois d’épéistes ennemis que précédemment.
Humankind - AAR - Sega
T.66 – 06 Des éclaireurs nubiens gênent mes mouvements, mais sont vites éliminés.
Humankind - AAR - Sega
T.66 – 07 Avec beaucoup de difficulté, donc de pertes, je parviens à repousser les épéistes nubiens.
Humankind - AAR - Sega
T.66 – 08 J’ai renvoyé quelques unités à l’arrière, à l’abri, pour éviter qu’elles soient éliminées.
Humankind - AAR - Sega
T.66 – 09 La troisième manche s’achève alors que les nubiens ont entamé un repli. La bataille va se poursuivre au tour suivant.

T. 67

T.67 – 01 J’élimine assez facilement les derniers épéistes, non sans toutefois prendre encore des coups.

T.67 – 02 Je remporte cette troisième bataille, mais j’ai eu cette fois beaucoup de pertes. 7 unités perses ont été détruites. Heureusement le nubien en a lui perdu 10.

T.67 – 03 Le rapport de force entre la Perse et la Nubie est désormais en ma faveur. Le jeu m’indique, à nouveau dans l’infobulle Attitude, que je suis maintenant plus puissant que Gilgamesh. Merci, c’est très bien, mais c’est à relativiser car en fait mes troupes sont en piteux état.

Si les nubiens avaient encore une armée du même acabit que la précédente, je ne tiendrais pas longtemps.

Heureusement, si l’offensive nubienne ne va pas s’arrêter, elle va nettement diminuer en intensité. Après trois rudes batailles victorieuses, ce sont désormais les perses qui vont mener la danse. Et bientôt pouvoir passer de la défensive à l’offensive.

Humankind - AAR - Sega
T.67 – 01 Même retranchés derrière les murs de Napata, les épéistes nubiens sont pris par le nombre.
Humankind - AAR - Sega
T.67 – 02 Troisième victoire importante. J’ai toutefois inévitablement cette fois subi de nombreuses pertes. Je ne pourrais pas tenir longtemps à ce rythme. Là je dois impérativement temporiser pour que mes troupes se reconstituent. Puis produire de nouveaux renforts.
Humankind - AAR - Sega
T.67 – 03 Le soutien de guerre du peuple nubien à Gilgamesh diminue, et surtout, l’estimation globale du rapport de force indique que je suis désormais plus puissant militairement. La Nubie n’a donc plus beaucoup de troupes. J’ai nettement retourné la situation à mon avantage.

Pour plus d’informations sur Humankind, voyez cette page sur Steam ou le site officiel.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici