Nous avons parlé récemment de cette adaptation vidéo du célèbre système tactique de Mark H. Walker. Conversion réussie, non sans quelques carences comme évoquées dans notre test. Nous vous proposons cette fois un tour du propriétaire centré sur les nombreux jets de dés servis par l’ordinateur.

L’aide de jeu Usages des dés (téléchargeable en format PDF en suivant ce lien) résume chaque enchaînement d’étapes engendré par le moindre de vos contacts avec l’ennemi. Vous saurez ainsi à quoi servent tous ces dés qui roulent à l’écran et s’il faut espérer un gros chiffre, comme dans les tests de dommages, ou un petit chiffre, par exemple lorsqu’il faut lâcher des fumigènes. Notez que l’aide de jeu a été préparée avec l’aide de Stéphane Tanguay, un des experts mondiaux de Lock’n Load et co-designer de l’extension Battle Pack Bravo, rattachée à la série Band of Heroes.

Et pour vous gâter davantage, voici la traduction d’une brève entrevue que nous a accordé Mark Walker (la version originale anglaise se trouve sur www.wargamesforeveryone.net). Vous y apprendrez notamment que l’adaptation vidéo d’un autre jeu de la série Lock ’n Load ne devrait pas tarder à voir le jour.

Le point avec Mark H. Walker

Pourquoi avoir choisi de convertir Band of Heroes / Not One Step Back en jeu vidéo plutôt qu’une autre série basée sur le système tactique Lock ’n Load ?

La série Band of Heroes sur la Seconde Guerre mondiale est l’une des plus populaires. De plus, sans que l’on sache trop pourquoi, les joueurs manifestent un grand intérêt pour le front de l’Est. Le choix de la bataille de Stalingrad paraissait tout indiqué dans ce contexte.

Quand avez-vous commencé le développement du jeu vidéo et comment s’est-il déroulé ? Pourquoi a-t-il nécessité autant de temps ?

Le développement du jeu a commencé il y a sept ans. Nous avons modifié l’interface et certaines options en cours de route, toujours en restant fidèle au jeu de plateau. Le processus a été long parce que la création d’un jeu vidéo est une entreprise laborieuse. Le fait de constamment devoir expliquer les raisons du retard nous a aussi ralenti.

Peut-on connaître le cheminement détaillé des deux campagnes ?

Non, désolé. Il revient aux joueurs de découvrir par eux-mêmes les embranchements des campagnes. Tout ce que je peux dire, c’est que les bifurcations mènent à, disons, des scénarios fort peu historiques.

Peut-on s’attendre à des améliorations de l’interface au cours des prochains mois ? Quel aspect prévoyez-vous modifier en priorité ?

Rien n’est coulé dans le béton, sauf qu’il est prématuré de discuter de modifications de l’interface alors que nous ne savons pas encore s’il y aura une suite à Heroes of Stalingrad. Tout dépend du succès du jeu. Cela dit, il demeure certainement possible d’en améliorer plusieurs éléments.

Quelles sont les principales différences entre le jeu vidéo et le jeu de plateau ?

Elles sont peu nombreuses : le jeu vidéo prend en compte les tirs de flanc, impose le placement des tireurs d’élite en début de partie et n’inclut que des bâtiments de plain-pied (sans étage).

Quelles règles du jeu vidéo font l’objet de discussions et pourraient être modifiées ?

Je pourrais introduire les grenades fumigènes. [NDLR : Ces « smoke canisters » seraient plus fiables que les fumigènes présents dans le jeu, qui fonctionnent une fois sur trois en moyenne.]

Ces changements au jeu vidéo pourraient-ils être apportés aussi aux jeux de plateau ?

Oui, c’est possible. Les grenades fumigènes pourraient faire partie de tous les nouveaux titres Lock ’n Load.

Quelles sont les prochaines étapes ? Une extension à Heroes of Stalingrad ? Un nouveau jeu vidéo basé sur Band of Heroes ou sur une autre série de Lock ’n Load Publishing ?

Tout dépend de la réaction des joueurs. Si les ventes sont bonnes, oui, nous enchaînerons avec un autre jeu vidéo basé sur la série Band of Heroes. Ce serait un titre autonome probablement centré sur la guerre du Pacifique. [NDLR : Le jeu de plateau Heroes of the Pacific devrait sortir au cours de 2014.] Et oui, nous pourrions bien annoncer bientôt la conversion en jeu vidéo d’un autre des jeux de Lock ’n Load Publishing.

Prévoyez-vous traduire Heroes of Stalingrad dans d’autres langues ?

Je ne suis pas en mesure de répondre à cette question, mais ce serait une excellente idée. Il appartient à l’éditeur de déterminer si le jeu mérite une traduction.

Tous nos remerciements à Mr Walker pour cet interview.

Usages des dés, aide de jeu pour Lock ’n Load : Heroes of Stalingrad

 

Fichier sur Google Docs

 

Michel O.

Michel O.

Jeux préférés : Command Ops - Battles from the Bulge, Flashpoint Campaigns: Red Storm, Scourge of War et Combat Mission.

Laisser un commentaire