Seconde partie de notre compte-rendu d’une des trois journées de la cinquième édition de l’OPJH, celle du samedi 28 qui comme vous pouvez le voir, photos à l’appui, proposait une grande richesse et diversité de wargames et jeux de stratégie, certains anciens, d’autres récents, et d’autres en préparation. Que de beaux jeux !

26 – Opération Bodyguard permet d’incarner les services secrets des Alliés ou de l’Axe dans un jeu du chat et de la souris au sein duquel l’un des camps devra secrètement préparer le Débarquement tandis que l’autre devra utiliser toutes les ressources à sa disposition pour déjouer les plans de son adversaire. Je ne suis pas passionné par cette guerre, loin s’en faut, et je n’ai pas testé le système, qui semble procurer la dose d’incertitude nécessaire à l’immersion. Pour autant, je trouve le thème très alléchant.

27 – Renaud Verlaque (Age of Napoleon, The Price of Freedom, The Big Push : Trench Warfare on the Western Front in World War One – ouf !) est quant à lui venu spécialement des États-Unis pour nous présenter Age of Napoleon : War & Diplomacy. Il s’agit d’une grosse évolution de son vénérable Age of Napoleon. Il a su dynamiser les règles diplomatiques. Renaud est un personnage éminemment sympathique et son jeu mérite que tout passionné de l’épopée napoléonienne s’y attarde.

En une seule journée, il est impossible de s’attarder sur chacun des jeux. Il est parfois nécessaire de faire l’impasse sur ce que constitue peut-être un chef d’œuvre. Quoi qu’il en soit, les auteurs nous accueillent toujours avec passion et bienveillance.

28 – The Lost Valley est un jeu en solitaire sur la bataille de Dien Bien Phu. Le talent français s’exporte bien puisque le jeu est prévu pour être édité très prochainement chez White Dog Games.

27

Cet article nécessite un abonnement pour être lu dans son intégralité. Connectez-vous depuis la page Mon compte, ou consultez nos offres d’abonnement pour adhérer à notre gazette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here